Comment gérer les KPI (Indicateurs clés du succès) dans le Web ?

Se fixer des objectifs et utiliser les indicateurs clés de performance (KPI)

Les KPI (Key Performance Indicators) sont utiles dans l’analyse, la mesure et le suivi de l’audience d’un site Web. Fondamentalement, on les utilise dans le cas de Google Analytics mais la question qu’il convient de se poser est : quels sont les KPI susceptibles de mesurer mes objectifs ? Nous Avions vu comment se fixer des objectifs prioritaires et secondaires mais les indicateurs clés de la performance sont dépendants de l’outil utilisé.

La notion de KPI n’est pas qu’applicable au Web

Un dirigeant d’entreprise ou un manager s’appuie sur tout un ensemble d’indicateurs pour mesurer la performance de son entreprise. C’est une notion liée au pilotage et cet article intéressant vous explique en quoi cela consiste. Mais il s’agit bien d’une bonne pratique à mettre en place dès la production d’un site Web pour favoriser son pilotage justement. Quoi de plus important en E-commerce que de mesurer la valeur d’un panier moyen, de connaître le taux de conversion ?

Proposons donc des solutions adaptées à l’environnement numérique, en fonction du média ou du support utilisé. En effet, le modal a son importance comme évoqué à l’instant : On n’utilise pas les mêmes KPI pour un site vitrine, une boutique en ligne ou une application. Et que dire des newsletter ?

Mesurer la performance d’un site Web au sens large

Récemment, il nous a été donné d’analyser la performance d’un blog. Nul doute que vous imaginez que le taux de rebond (un KPI particulièrement ausculté) est plus élevé dès que la ligne éditoriale du site consiste en la rédaction d’articles dont la pertinence permet (ou pas) d’amener l’internaute à interagir (partager, changer de page, cliquer sur un lien, s’inscrire à une newsletter…) Par nature un blog a un taux de rebond bien plus élevé qu’un site de prestation de service, qu’un E-commerce également.

En clair, un internaute qui vient sur une page et n’interagit pas avant de quitter le site est comptabilisé dans les rebonds.

taux de rebond blog important

Taux de rebond important : le Blog

Il n’est pas rare non plus de voir le blog avec un rebond supérieur à 90%.

On s’inquiète toutefois de tels chiffres. Mais ce n’est pas en soi si grave si la durée des sessions elle est convenable. dans le cas du site en question, le temps de session était bien inférieur à la minute.

Comprenez donc que c’est bien le couple durée de session + Taux de rebond qui nous intéresse une fois le premier indicateur clé de performance observé. Il permet ensuite d’avoir une réflexion globale sur la pertinence des contenus.

Toujours dans le cas de sites Web, le nombre de pages visitées, le taux de clic sur une page, le nombre de pages visitées sont des indicateurs qu’il est possible de regarder simplement avec les fonctions de segmentation de Google Analytics.

Le cas particulier du E-mailing

delivrabilite-mailAgissant fortement sur le trafic lorsque celui-ci est bien réalisé, la performance d’un E-mailing se mesure toujours avec le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture ensuite, le taux de clics et le taux de réactivité.

Zoom sur le taux de délivrabilité : C’est très très important pour plusieurs raisons et cela correspond au nombre de mails délivrés (reçu) par le nombre  de mails ouverts. Il est dangereux de mettre en place des E-mailing sans base qualifiée par exemple. Il est nécessaire de prendre en compte les aspects techniques liés au serveur. Plusieurs outils comme mailchimp ou mailjet vous permettent d’avoir un score de délivrabilité, ce qui en soi simplifie et automatise encore plus vos tâches.

Ce que l’on doit faire concernant les KPI pour que ce soit un succès

Pour toute action donnée, il faut réfléchir préalable aux indicateurs et se mettre d’accord en les définissant. La réunion de l’ensemble des acteurs autour d’une table paraît essentiel afin d’éviter d’avoir des incompréhensions.

La mise en place des KPI peut faire ensuite l’objet de reportings réguliers auprès du Head management ; les rapports sur Analytics n’étant pas très durs à mettre en place. Également, la fréquence de ces rapports doit être prise en compte afin d’éviter de se noyer dans les chiffres. Ajoutons également que la part d’intuition est fondamentale dans l’analyse puisque c’est à partir de cette dernière que vous trouvez les ressources pour avancer (voir le  Growth Hacking comme mode de pensée). Enfin, faire du collaboratif est très important comme nous l’avions abordé dans le sujet sur l’utilité des annotations de Google Analytics.

Et vous, utilisez-vous les KPI pour vos applications Web ?

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire