Se fixer des objectifs prioritaires et secondaires dans le E-commerce

Les objectifs prioritaires et secondaires dans le cas d’une stratégie de vente en ligne

En matière de marketing digital, et notamment dans la gestion d’un site E-commerce, travailler sur l’offre et la stratégie est un axe prioritaire susceptible d’amener le succès. Mais pour cibler et prioriser les actions, notamment les leviers de trafic, il faut pouvoir clarifier les objectifs.

On a tendance à penser que définir se objectifs de marketing plus clairement réduit la cible. D’ailleurs la notion de cible reste souvent floue. C’est pourquoi, il convient de travailler en priorisant certains objectifs plutôt que d’autres et en utilisant des méthodes adaptées à cela.

3 stratégies impliquant des objectifs prioritaires pour son site E-commerce

comment se fixer des objectifs en e commercePar définition, les objectifs prioritaires doivent faire écho aux éléments de la stratégie digitale employée. Mesurables, ces objectifs drastiquement réduits à 2 ou trois maximum vont en quelque sorte piloter le dispositif global.

Nous pouvons constater que les objectifs varient en fonction de critères tels que la marque ou le chiffre d’affaires. Finalement, l’objectif se résume souvent à l’augmentation des ventes, du chiffre d’affaires. Mais si les voies permettant d’atteindre cet objectif sont le plus souvent jouables, un taux de conversion plus élevé peut s’avérer générateur de difficultés nouvelles.

Ainsi, plus de commandes par le biais de nouveaux clients peut impliquer plus de ressources à mobiliser. Il se trouve donc d’autres formes d’objectifs prioritaires que la stricte augmentation des ventes.

Vous souhaitez développer votre chiffre d’affaires par le biais du site

Cela implique naturellement d’avoir des objectifs en termes d’augmentation des commandes et des ventes. Les modes de communications sont nombreux est c’est bien un second objectif « prioritaire » qui se profile : l’amélioration de la performance du site. Techniquement, il est possible de faciliter le processus de commande, d’améliorer la qualité des landing pages.

Mesurez les indicateurs clés (ou KPI) par le volume de commandes, le panier moyen et le taux de conversion

Bien, mais il est possible dans plusieurs phases de la vie de votre entreprise d’avoir des besoins également en notoriété

Développer la notoriété du site Internet

La notoriété, ce n’est pas la popularité (le volume de lien, ce n’est pas non plus de la visibilité) toutefois…Les objectifs qui en découlent peuvent être dans le cas du développement d’augmenter la visibilité en grande partie sur les moteurs de recherche. Tout simplement pour bénéficier ensuite de popularité. L’objectif est bien d’augmenter l’audience. Des campagnes Adwords basées sur du display et du trafic acquis par les réseaux sociaux peuvent s’avérer utile.

Parmi les indicateurs clés, on peut ainsi citer :

le nombre d’impressions auprès d’un internaute et le positionnement de liens sur Google (Campagnes Adwords Search incluses).

Améliorer votre image de marque ?

notoriete accrue par les avisL’E-reputation est un objectif clef qu’il va falloir travailler. Développer la notoriété positive comme autre objectif prioritaire, c’est prendre conscience que l’acheteur se rappelle plus de la marque à ne pas prendre et le dit que celle qu’il affectionne tous les jours ! Un besoin crucial de personas ambassadeurs permet d’améliorer l’objectif de viralité positive et de bouche-à-oreille. Favoriser l’engagement est nécessaire.

En matière de KPI, on prendra soin de vérifier :

le taux d’engagement sur les réseaux sociaux et la proportion de bruits positifs qui apparaissent en particulier sur les avis et commentaires.

Les objectifs secondaires ne sont pas à prendre à la légère

De même que l’on peut s’inquiéter d’avoir une source unique de trafic (par exemple des taux de trafic organique supérieurs à 50%), on peut s’inquiéter de stratégies non présentées ici qui visent uniquement à la conquête de nouveaux clients. Pourquoi ? Parce que les coûts d’acquisition peuvent revenir très cher. Fidéliser sa clientèle apparaît comme une solution pérenne et rentable dans la plupart de cas. Un objectif secondaire peut donc être dans ce cas de fidéliser une part de ces nouveaux acheteurs. Gardons l’œil dessus.

De la notoriété améliorée sur les réseaux sociaux ? Plus de bruit ? Très bien, mais gardons l’œil sur des indicateurs clés comme le taux de rebond, le nombre de pages visitées, la durée des sessions, etc.

Pour conclure sur les objectifs prioritaires et secondaires

Il appartient à l’agence et aux responsables de la stratégie digitale de poser des objectifs atteignables et mesurables, nous sommes d’accord. Mais mesurer et quantifier n’exclut pas une part d’intuition qui est particulièrement bonne à exprimer, même si elle peut être fondée sur des erreurs.

L’analyse des chiffres, parfois même fondée sur des datas biaisés (Analytics est-il parfaitement configuré?) nous sort un état qui prête forcément au spéculatif. Commençons donc par fixer des objectifs prioritaires accompagnés d’objectifs secondaires, nos petites « bouées ».

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire