Faut-il installer le plugin Jetpack pour WordPress ? Avis | Facem Web

Faut-il installer le plugin Jetpack pour WordPress ? Avis

Ça y est, vous avez installé votre nouveau thème ? Oups, vous vous apercevez après installation que celui-ci n’a pas certaines fonctionnalités de l’ancien ?
Vous vous dites, ce n’est pas grave, je vais appel au couteau suisse JetPack. Oui, mais avant d’aller plus loin… Lisez ce qui suit. Démarrons avec une petite explication sur ce que fait l’outil avant de conclure par mon avis sur son utilisation pour votre propre site.

Qu’est-ce que Jetpack de WordPress ?

Jetpack n’est pas un simple plugin mais plutôt une « suite d’extensions » comprenant des services gratuits :
– une fonctionnalité pour analyser vos statistiques. Cette solution est très intuitive, mais demande des ressources car hébergée en interne sur votre site. Le petit plus par rapport à Google Analytics ? Connaître l’URL exacte d’un clic sur un lien d’un site qui pointe vers le vôtre (et non juste le nom de domaine).
– des options de partages. (Et oui, certains thèmes ne comportent pas de fonction de partage). C’est dommage de faire appel à un plugin pour cela.
D’autant plus qu’il est préférable de créer un thème enfant pour alléger le code des boutons de réseaux sociaux si ceux-ci sont paramétrables via votre thème).
De même, si vous cherchez un plugin juste pour cette fonction, je vous recommande plutôt Social Warfare.
– Articles similaires. La plupart des plugins offrent cette possibilité, à l’instar de Jetpack, cela mérite d’être amélioré. En effet, peu d’extensions ont la possibilité de proposer comme WordPress Related Posts, une sélection manuelle des articles.
– Option de sécurité. Les options gratuites sont vraiment basiques. La protection contre les attaques par force brute devrait être mise en place sur tous les sites web. (WordPress ou autres).
– Option de surveillance. Vraiment très pratique, cette option vous notifie par mail lorsque votre site est inaccessible. Un averti en vaut deux. 😉
– Option de double identification. Je n’ai pas testé cette solution, mais celle-ci pourrait s’avérer efficace contre les tentatives de craquage de mots de passe réalisés avec succès.
– Option de diffusion des images (CDN). Je vais être catégorique. Utiliser cette option ne apportera rien en matière de visibilité, SEO… surtout si votre site n’a pas de portée internationale à l’autre bout du monde. De plus, certains crawlers (comme Screaming Frog ou Xenu) révèlent des erreurs de code générées par cette fonction (erreurs 404).
utres fonctions similaires, car je sais, pertinemment qu’il faut recoder ces fonctionnalités très souvent. Mal codées, elles finissent pas avoir un impact SEO néfaste surtout en cas d’abus. La qualité du code de vos pages s’en ressent.
Utilisez-les avec parcimonie ou n’ayez pas peur de plonger directement dans le code, si vous en avez les compétences. 🙂
– L’intégration facilitée par JetPack des vidéos est, à mon avis, obsolète, WordPress intègre rapidement des vidéos de différents formats sans effort (juste en copiant-collant l’URL d’une vidéo).
– L’intégration de widgets supplémentaires sur les côtés (stats, calendrier, auteur…) peuvent s’avérer utiles dans certains, mais notez que, l’utilisation abusive de widgets dans les zones latérales et le footer peut plomber votre SEO et créer une rupture dans la mise en page (à cause de l’utilisation abusive de certaines balises comme les Hn ).
Cela étant dit, la plupart des thèmes utilisent des H3, H4… voire des H2 dans les widgets. Ceci est aberrant en terme de mise en page. Cela crée une cassure avec la hiérarchie de vos contenus et appauvri la qualité du code.
– Mis à part la fonction des stats, l’autre point fort de Jetpack est le système d’abonnement par mail. Très pratique, mais là encore perfectible si bien Gmail finit par blacklister les newsletter avec le fameux avertissement rouge. Vous savez, celui qui s’affiche quand Gmail doute de l’authenticité de la provenance d’un mail.
Moralité, n’envoyez pas votre newsletter directement depuis WordPress, passez par un prestataire certificateur professionnel comme Sendgrid. 😉
– Certes, pouvoir commenter sur un blog avec un de ces comptes de réseaux sociaux devrait faciliter l’ajout de commentaire, mais, n’oubliez pas que Facebook cherche à grappiller le maximum d’infos sur vos visiteurs. Les scripts externes de Facebook pèsent très lourd dans le code.
– Si vous avez décidé d’installer Jetpack et que vous en êtes un inconditionnel, vous n’aurez pas à installer d’autre plugin pour que l’on puisse vous contacter depuis votre site par mail. (En théorie : voire, plus haut avec le système de newsletter).
– Je n’ai pas eu l’occasion de tester le système de défilement infini. Toutefois, cette fonction devrait vous permettre de parcourir les présentations d’articles d’un blog sans avoir cliqué sur le système de pagination (page 1, page 2…).

Jetpack et ses services payants :

Je n’ai pas eu l’occasion de tester les fonctionnalités payantes. je les énumère quand même :
– antimalware
– système de sauvegardes, de restaurations et de migration. (N’oubliez pas d’avoir toujours, sous le coude, une copie de vos sauvegardes sur un support externe à votre site au niveau du FTP et de la base de données).
– Système d’hébergement de vidéo haut débit. Oui, pourquoi pas.
– Module d’aide au référencement de votre site. (Que vaut-il par rapport à Yoast ou SEOPress, je vous le demande ?)
– Programme publicitaire liée Facebook Ads, Google AdSence…

Mon avis sur Jetpack :

En gratuit, Jetpack offre une alternative à de nombreux plugins. Cela étant dit, qui dit plugin gratuit, dit que c’est vous le produit. 🙂 Même si vous désactivez la plupart des fonctionnalités qui vous semblent inutiles. Pensez à vérifier l’intégration du code de vos pages web.
Il se peut que Jetpack intègre, à votre insu, des lignes de code lourdes (style gravatar). Il va falloir utiliser un autre plugin pour les optimiser comme FV Gravatar Cache. Eh oui, encore un. 🙂
Pensez à désactiver toutes les options qui ne sont pas primordiales selon vous, car Jetpack entraîne un ralentissement de votre site si celui-ci est sur un hébergement WordPress bas de gamme.
JetPack a tout de même l’avantage de recueillir un ensemble d’extensions en une seule et en cas de faille reconnue, le support réagit rapidement pour corriger. JetPack ne s’adresse donc pas à ceux qui sont passionnés en terme de SEO, mais ceux qui veulent se simplifier la vie sans avoir à maîtriser une pléthore de plugins.

À bon entendeur. Pour retrouver l’extension, allez ici.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Vous aimerez également

Laissez un commentaire