Comment régler les permaliens de WordPress ? Que dit le SEO ?

Comment régler les permaliens de WordPress facilement + petit point SEO

L’un des réglages principaux et sujet à controverses est celui des permaliens. Dans de nombreux cas, on oublie à quel point il est important d’avoir une url simple et lisible non seulement pour les moteurs de recherche, mais également pour les utilisateurs de votre site. Dans ce petit tutoriel, abordons la manière d’effectuer les réglages.

  1.  Réglages simples
  2. Mise en garde
  3. Notre avis

Comment régler simplement ses permaliens

Pour commencer, rendez-vous sur : Réglages -> Permaliens. Vous devez trouver une page ressemblant à ceci dans la version principale de WordPress :

reglages permaliens urls de wordpressL’URL par défaut est rarement celle qui nous convient. La pire dans l’ensemble étant en soi l’URL simple avec /?p=123 (123 étant ici l’ID de la page). Par usage, et dans un soucis de lisibilité donc, préférez la solution du nom de l’article, ce qui donne finalement en structure personnalisée :

Ceci donne donc par défaut si votre titre de page est par exemple « mentions légales » : . Notez que les espaces vides sont transformés en tiret du 6 (-).

Vous pouvez ajouter également du texte avant /%postname%/. Par exemple, si votre site propose des activités autour des activités parisiennes, vous pourriez proposer une strucutre personnalisée du type :

De la même manière, vous pouvez personnaliser vos permaliens en ajoutant un préfixe aux catégories et étiquettes (ces deux éléments taxinomiques qui se retrouvent un peu partout sur le blog). De manière générale et sauf exception, nous vous déconseillons de le faire, ce qui revient à laisser les champs vides.

A noter que vous pouvez toujours modifier les permaliens de vos articles et de vos pages lorsqu’ils sont sous l’état de brouillon, surtout si votre titre est long.

Mise en garde sur le réglage des permaliens

Changer les permaliens au cours de la vie d’un site WordPress est problématique puisque vos URLs sont indexées d’une certaine manière. Vous risquez donc de générer des erreurs 404. Pour palier au problème, vous devez songer à effectuer des redirections.

Notre conseil est donc de bien les définir au lancement de votre site WordPress, de même que les catégories.

Par le passé, avant la version 4.0, il était possible de supprimer les catégories en ajoutant un point aux préfixes de catégories. Ce n’est plus possible. Dans le cas d’usages de thèmes recourant à Woocommerce, peu de solutions existent. Des modifications des permaliens restent possibles dans le code mais l’ajout de catégories produits avec des Urls similaires risque d’endommager le site (le casser), il existe également des plugins adaptés pour gérer ces affichages.

Que dit l’agence de référencement SEO sur les permaliens ?

Pour le coup, la règle de base est de réduire la taille des URLs au plus possible.En suivant ce présent tutoriel, vous devriez être dans le cas d’une optimisation SEO de vos Urls. Il peut être intéressant toutefois pour la partie blog (qui ne dispose que de deux niveaux de profondeur lorsque vous êtes un article d’ajouter la catégorie afin de suivre à la lettre un fil d’Ariane par exemple :

 Ce qui donne comme permaliens personnalisés : Exemple avec /%category%/%postname%/ Ce sujet fait débat comme précisé ici pour la raison qu’il est préférable d’avoir des Urls courtes. Cela dit, et ce si vous ne bénéficiez pas d’un fil d’Ariane optimisé avec des données structurées, un affichage de l’URL avec des mots clés sera un peu plus visible lorsque l’internaute tape la requête souhaitée. Nous avions ainsi fait ce parti-pris sur le blog de l’agence ; pas sur celui-ci dédié aux tutoriels WordPress.

Hiérarchiser ses contenus reste la règle (avant tout our des questions de référencement naturel), en fonction principalement de la nature éditoriale du projet, nous pouvons choisir telle ou telle version.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID