Fonctionnalités de base de WordPress: Quelles sont-elles ?

Les fonctionnalités natives de WordPress : Quelles sont-elles ?

Par principe, les articles permettent de créer du contenu régulier tout au long de la vie du site Internet. Il faut les utiliser pour les actualités courantes, sauf à les détourner à un autre usage. Le principe des articles dans WordPress est à l’origine du concept de l’outil, ce qui fait dire encore que WordPress s’apparente à du blogging. Vous trouverez toujours un ordre chronologique aux articles qui vont donc s’afficher du plus récent d’abord au plus ancien dans les pages catégories.

Les articles sont les premiers à être apparus dans l’existence du CMS. C’est ce qui fait qu’on utilise WordPress avant tout comme un agrégateur de contenus permettant de raconter une histoire. Cette démarche permet d’entretenir assez facilement la vie de votre site en créant particulièrement du lien entre les différents articles, mais aussi en faisant pointer certains vers des pages du site Internet. Voyons comment rédiger son premier article avec WordPress.

Le cas des posts formats

Les articles sont tirés de modèles que l’on retrouve à la racine du thème. Depuis de nombreuses années et surtout depuis la version 3.1 de WordPress, il est possible d’avoir des types de formats différents pour les articles ; Par défaut (le plus utilisé par les blogueurs), Galerie, Citation, etc. sont des formats qui vont varier selon le thème que vous avez choisi. Pas tout à fait associés aux éléments de taxonimie comme les catégories ou les étiquettes, les formats sont une plaie en soi pour le référencement si vous les indexez car ils génèrent des contenus supplémentaires courts que l’on peut trouver au travers des recherches Google (mais loin). La base en SEO est de ne publier que du contenu utile. Allez voir le tutoriel permettant la désindexation de ces formats, il s’agit d’utiliser par exemple Yoast SEO by WordPress.

Les catégories pour gérer les articles, fonction de base de WP

Les catégories permettent de créer une architecture particulière à vos articles en les classant par thème. Une fonctionnalité bien utile donc qu’il convient d’utiliser en pensant à supprimer la catégorie par défaut et en créant pour commencer un minimum de catégorie. Sollicitez si possible votre entourage pour exposer le projet de blog avant de vous lancer dans la création de catégories qui se retrouveront pour finir superflues.  Plus d’infos sur la manière de gérer les catégories dans ce tutoriel.

L’intérêt de permettre le commentaire dans les articles

Plutôt que de laisser ces informations dites « d’actualité chaude » sans feedback de vos lecteurs, permettez la lecture et le commentaire des articles sur votre blog. Quitte ensuite à clôturer ces commentaires lorsque l’article devient un peu désuet. C’est avant tout un formidable outil en ce sens pour permettre le partage d’opinion de vos lecteurs mais aussi une solution pratique pour faire grossir le contenu de votre site.

En créant du contenu pertinent et attractif, vous offrez ainsi la possibilité à l’internaute de devenir acteur au sens du Web 2.0. Bien entendu, avec la mise en place des commentaires, vous êtes aussi tributaires de tentatives d’abus comme les spamcos (Voir notre lexique SEO) ou encore l’exploitation de propos qui ne respectent ni la loi ni un certain code éthique. A vous légalement de contrôler ces propos car vous êtes responsable en temps que gestionnaire de site de tout ce qui y est écrit.

Les mots clés ou étiquettes encore appelées Tags : Oubliez-les

Rien à voir avec la notion de mot clé que vous pouvez connaître dans le référencement naturel. Les tags sont un élément de taxonimie comme les catégories et permettent un classement de vos articles par mot-clé choisi. Nous ne les utilisons jamais parce qu’ils créent potentiellement des liens anarchiques dans la structure du blog. Sachez toutefois que cela existe mais c’est une fonctionnalité que l’on jugera ici d’obsolète.

L’utilisation des pages dans WordPress

Depuis plus de 10 ans (2005), WordPress est également  un CMS complet avec la possibilité de gérer des pages Web. Ces dernières ont plutôt vocation à traduire l’information durable, l’informatif sur une société, la création de landing page (ou pages dédiées à la vente), du contenu de présentation. Statistiques dans le contenu, elles ont un aspect différent selon votre thème et plusieurs modèles de pages sont souvent possibles. Contrairement aux articles, les pages ne sont pas liées aux catégories et n’ont pas de système de gestion chronologique. Leur usage permet de créer facilement un site vitrine et promouvoir une activité d’entreprise.

La gestion des medias (photos, vidéos, PDF, audio, etc.)

Un accès à une base de medias vous est proposée dans votre tableau de bord permettant d’ajouter des images, des photos ou tout autre élément. Vous les retrouvez dans la bibliothèque medias et ils sont par défaut proposés de manière chronologique.

C’est à dire que vous trouvez en premier lieu le dernier media ajouté sur le serveur de votre site Internet. Si vous souhaitez par exemple proposer le téléchargement d’un PDF, c’est également là qu’il faudra le placer ; une url du media se crée automatiquement au moment de l’ajout sur le serveur.

Par défaut cette url est réécrite en fonction de l’adresse du fichier que vous avez sur votre ordinateur en local, veillez à optimiser un peu cette future URL en évitant par exemple l’usage de caractères spéciaux (# ? @) par exemple et en préférant la séparation des mots représentatifs par le tiret du 6 de votre clavier (-) plutôt que le tiret du 8 (_) que vous devez d’ailleurs complètement oublier dans le monde du Web. Ce n’est pas à cet endroit par contre que vous pourrez compléter l’insertion de vidéos YouTube, ces dernières s’incorporant principalement dans les articles ou pages par le biais d’iframes.

Les rôles et permissions comme fonctionnalité de WordPress

Outil collaboratif, WordPress vous permet de gérer des utilisateurs nativement de différentes façons : Définissez le rôle de chaque personne intervenant sur le site selon 5 possibilités de base :

  • Administrateur : Il gère l’ensemble du site/blog et à accès à toutes les fonctionnalités de l’administration WordPress
  • Éditeur : C’est un rôle important puisqu’il peut publier et gérer les pages ainsi que celles des autres utilisateurs. Il a donc comme son nom l’indique un rôle éditorial.
  • Auteur : Il peut publier et gérer ses propres articles uniquement ; confiez ce rôle à une personne qui suit la ligne éditoriale du site.
  • Contributeur : Il peut écrire et gérer ses propres articles sans toutefois les publier. Ses articles doivent être validés par un éditeur ou un administrateur.
  • Abonné : L’abonné ne peut gérer que son profil, il peut laisser des commentaires.

Par défaut, l’installateur d’un site WordPress est administrateur. Et vous, avez vous accès à toutes ces fonctionnalités ?

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID