Trust flow : Définition et utilité de l'indiacteur de Majestic pour le SEO

Trust Flow : Qu’est-ce que c’est ? définition et usage en SEO

En référencement, la popularité et la confiance d’un site Internet se mesurent à partir du nombre de liens et de la qualité de ceux-ci ; le Page Rank développé par Google n’étant plus accessible via Toolbar, des sociétés spécialisés d’analyse se sont lancées à la recherche d’autres indicateurs. Le trust flow développé par Majestic SEO, dont l’expression est la propriété de la firme se révèle être aujourd’hui largement utilisé par les référenceurs et professionnels du SEO comme indicateur non pas de la popularité mais plutôt de la confiance que l’on peut accorder à un domaine. Retour sur ce principe.

  1. Definition du trust flow
  2. Comment est-il calculé ?
  3. Graphique Trust Flow/Citation flow
  4. Différence entre fresh et historic Index
  5. Le trust flow est-il une arnaque SEO ?
  6. Topical trust flow et lien sémantique
  7. Exploiter l’indicateur pour le backlinking
  8. Conclusion et avis

Le trust flow de Majestic, c’est quoi ?

Pour donner une définition simple, c’est finalement un score que propose l’outil allant de 0 à 100 pour indiquer la qualité d’une page (url), d’un domaine, d’un sous-domaine. En analysant manuellement Internet, sur de profondes échelles de site, les concepteurs du Trust flow ont ainsi classé ce qui relève de site dits dignes « de confiance » et de sites jugés suspects. Plus votre site bénéficie de liens de confiance, plus son score est élevé ; à l’inverse, plus vous avez de liens suspects sur votre site, moins votre score est élevé. La qualité est donc indiquée via le trust flow, la popularité (nombre de liens) par le citation flow.

Comment est calculé le trust flow ?

Données métriques réalisées à la fois par des humains et des outils de crawl à l’échelle du web (et non pas « simplement » de Google), le trust flow exploite surtout des sites qui ont un indice de confiance fort pour Google. De ce fait, initialement celui-ci se basait sur des sites comme Dmoz (qui avait en partie sculpté le Page Rank de Google), les .edu (pour les universités) ou encore des sites éditoriaux gérés par l’humain.

Ce qui nous amène donc à voir des sites susceptibles d’avoir des liens de confiance (comme source de documentation, actualités, emplois, formation) a avoir un meilleur score que les sites de Poker en ligne, de rachat de crédit ou encore de sexe (en général des sites spécialisés dans le spam). A titre d’exemple, pour clarifier cet indice de confiance, un site à dimension mondiale dans « l’industrie du porno » sur le Web comme Pornhub a, évidemment, beaucoup de popularité mais relativement peu en termes de score de confiance (28) :
trust flow de site porno

Le graphique d’interprétation

Le graphique est une extraction imagée. En soi, il vous permet de voir la classification de liens et surtout la volumétrie de lien passant la ligne de démarcation entre le le citation flow et le trust flow.exemple de graphique de majestic seo

Il est logique d’avoir une forme de vague avec du lien dit « citation » en nombre, vous pouvez utiliser éventuellement cette représentation pour un rapport mais ce qui est remarquable, c’est l’impact que pourrait avoir par exemple une redirection sur un domaine vous appartenant. On s’intéressera plutôt donc à la nature des ancres de liens dans ce cas, ce que propose par ailleurs Majestic SEO.

Dans l’exemple ci-contre issu du très célèbre « comment ça marche », on note une popularité globale du domaine particulièrement impressionnante. Les liens éparses qualifiés de trust flow avec une valeur 100 sont certes moins nombreux mais c’est tout à fait classique et symbolique : nous sommes en présence d’un site très légitime et en capacité de donner du trust par ailleurs. Pas besoin finalement de cette donnée pour le pré-sentir, non ?

Différence entre fresh index et historic index

La base étant, comme vous l’imaginez colossale, les concepteurs de l’outil ont choisi de vous proposer deux types de données : Le fresh index permet de faire une extraction plus actualisée alors que l’historic Index reprend les données compilées la plus quantitative possible. Ce qui en fait donc pour cette dernière une base qui met des jours à être actualisée. Tout n’est pas parfait, une explication détaillée vous est fournie ici. Vous pouvez vous retrouver au lancement de votre site dans le freh mais pas dans l’historic index.

Expression des volumes fournie par Majestic :

  • L’Historic Index compte 6 513 834 312 534 adresses URL issues de 1 354 587 484 632 pages indexées.
  • Le Fresh Index compte 856 810 342 926 adresses URL issues de 379 551 435 837 pages indexées.

Le trust flow est-il une arnaque SEO d’indicateur ?

Si l’on excepte le fait que les données récupérées ne sont pas celles de Google lui-même, que naturellement il est très compliqué d’avoir à un instant t une variable 100% fiable, le trust flow apparaît comme une donnée métrique à prendre en compte pour espérer aller chercher un backlink mais insuffisante en elle-même. C’est d’ailleurs le cas pour l’ensemble des données. Seul un croisement permet d’améliorer la précision d’un indicateur, Google le fait, nous aussi. C’est pourquoi, au-delà du fait de savoir si c’est une arnaque ou pas comme on peut le lire ailleurs sur le Web, concentrons-nous sur l’usage que l’on peut en faire soi-même ou même en complémentarité de données supplémentaires fournies par Majestic lui-même. Comprenez : le trust flow n’est ni bon ni mauvais en soi, il est une donnée exploitable. Poursuivons.

Le topical trust flow et le lien sémantique

Nous avons l’habitude de décliner un audit SEO en deux étapes singulières à l’agence (mises à part les préconisations, 2 pas trois), la technique et la sémantique. Les liens, ce sont de la sémantique. Ce qui simplement signifie que la thématique du site vous envoyant du jus à beaucoup de sens. Alors certes, vous êtes une fondation super sympathique et Google décide de donner un peu de lui pour vous faire du lien sous sa barre de recherche, vous prenez (tu m’étonnes) mais comprenez ici que l’on aura du trafic à gogo à défaut de la pertinence sémantique (trafic et trust, on ne peut mieux bien sûr) ; et cela ne dure pas dans le temps.

Pour donner du sens à ces liens, Majestic a ainsi classifier la nature de ceux-ci en fonction de thématique. C’est donc une typologie de liens qui amènent donc un nouveau croisement de données permettant de mieux catégoriser les sites. Exemple avec le site/forum comment ça marche :

trust flow comment ca marche

Vieux domaine, le site bénéficie d’un excellent trust flow dans les thématiques par sujet en « computers, News and Media, Internet, » etc. Logique me direz-vous, les liens pointant sur le domaine viennent pour beaucoup de professionnels dans le Web, les geeks et autres professionnels de l’informatique. Cette première approche permet de vérifier pour vous, dans le cas de stratégies de netlinking, si le site est bien dans une thématique qui lui correspond. Pourquoi est-ce utile ? Si vous avez lu le début de l’article, nous savons que Google s’est inspiré de sites bien catégorisés comme le feu annuaire Dmoz pour créer son algorithme. La classification a donc un sens pour le moteur, il doit en avoir pour chaque référenceur (les principes de catégorisation et de hiérarchisation SEO que l’on évoque dans ce blog). Votre site est dans l’informatique, logique que vous receviez du lien d’autres sites du même domaine. Google Bot aime ça.

L’exploitation de l’indicateur trust flow pour le backlinking

Une fois l’indicateur validé dans son exploitation plus fine avec le topical trust flow, il est possible de croiser ces données avec d’autres outils. Par exemple, les métriques de positionnement du site Internet. Si un site bénéficie d’un très bon topical trust flow mais semble perdre ses positions et de même son trafic (Vous pouvez utiliser d’autres données issues d’outils maison ou de Yooda Insight, ou encore SEMRush (qui propose également des éléments sur les backlinks, voir notre article sur le très bon outil SEOQuake qui croise des données y compris d’Alexa)), vous pouvez logiquement penser que la possession d’un lien (à voir la manière dont vous l’obtenez) peut considérablement influer sur le niveau de qualité de transmission de jus de celui-ci.

D’autres facteurs entrent en compte évidemment. Par exemple : à quelle profondeur dans le site se trouve le lien, est-il noyé dans dans la page, quel aspect à son ancre ? Sur ce dernier point, Majestic vous donne des données précieuses d’analyse mais nous vous invitions à lire notre article sur les ancres de lien dans le référencement naturel.

Conclusion et avis

Pas de perfection dans l’indicateur seul, c’est acquis. Mais un bon début de réponse à partir du moment où les règles d’extractions sont parfaitement expliquées par la firme basée en Grande Bretagne, ce qui est le cas ; la transparence, on aime bien. Le topical trust flow qui en découle est vraiment très sympathique. Voilà pourquoi on peut légitimement utiliser le trust flow dans une stratégie de référencement naturel SEO. En tous les cas, même sans Majestic (il existe un concurrent outre SEMrush comme Ahrefs qui propose des solutions assez similaires), vous avez besoin de données plus précises sur la qualité (outre la quantité et le trafic de ceux-ci) des liens entrants sur votre site.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)