Nettoyage d'E-réputation, comment nettoyer son e reputation | Facem Web

Nettoyage d’E-réputation, comment nettoyer son e reputation

La E-réputation est l’enjeu des marques et de toutes celles et ceux qui ont une audience Web. Finalement, votre entreprise peut faire l’objet d’une attaque assez facilement dans une époque où le consommateur devient de plus en plus capable de faire savoir son mécontentement. Les impacts sont d’ailleurs nettement plus élevés que par le passé. Il arrive également qu’un référenceur black Hat surfe sur des systèmes portant atteinte à la notoriété d’un concurrent. Vous êtes victime de cela ? Voyons comment traiter le problème dans cet article.

  1. Nettoyer sa E-reputation, c’est quoi ?
  2. Trouver en quoi vous avez une mauvaise E-reputation
  3. Faire du curring
  4. Dénoncer par les formulaires
  5. Inonder le Web (flooding)
  6. Disposer d’un site et d’un blog pour sa marque
  7. Faire du contenu hors site
  8. Créer plusieurs blogs
  9. Utiliser le guest blogging
  10. Conclusion

Que veut dire nettoyer la e-reputation ?

Pour être tout à fait exhaustif, il faut distinguer plusieurs niveaux de nettoyage : Lorsque vous êtes viralement atteint sur un réseau social comme Twitter, le travail va impliquer l’instauration de dialogues et de démentis, les réactions promptes et mesurées sont les meilleures. Lorsque vous avez des commentaires sur des sites d’avis de consommateurs ou de Google My Business, la réaction doit être également proportionnée par le dialogue, avec la demande e suppression du commentaire. Lorsque vous êtes dans le cas de diffamation y compris sur des sites tiers ou des forums, que ces différents contenus sont indexés sur votre marque, nettoyer votre E-reputation consiste à avoir deux actions principales : Tenter le curring qui consiste à demander le retrait des contenus, entamer parallèlement une démarche de flooding, une inondation de contenus pour repousser ce qui ne va pas page 2, page 3, etc. Nettoyer une e-reputation se fait dans un cadre légal et réglementaire, le recours à un avocat est utile dans de nombreux cas.

Comment déceler une mauvaise e-reputation ?

La veille sur les réseaux sociaux est indispensable, vous pouvez ainsi utiliser des outils tels que HootSuite ou Buffer pour mesurer l’audience et être en capacité d’agir rapidement. De même, utilisez les systèmes d’alertes à votre disposition pour Google comme Google Alertes. Ne pas avoir ce réflexe de veille sur la marque peut conduire à un travail de nettoyage bien plus compliqué, jusqu’au changement de nom de société, nous y revenons plus loin.

Comment agir en demandant les retraits de contenu (curring) ?

Nous ne pouvons que vous inviter à instaurer le dialogue, l’échange, les réactions non agressives sont les plus efficaces. Parfois, il s’agit juste de retourner l’interlocuteur y compris à votre profit en écoutant et en faisant preuve d’empathie.  Cela peut s’arrêter à quelques discussions et échanges de bons procédés, surtout si vous avez déjà traité avec la personne, que c’est un client ou un consommateur des biens et services que vous proposez. C’est normal finalement d’avoir quelques commentaires moins positifs. Oui, c’est normal, donc prenez le temps d’avoir la réponse la plus adaptée avant de réagir sur le coup de la colère si vous estimez que c’est injustifié. En la matière, laissez s’écouler un peu de temps avant de répondre et d’essayer de retirer ce qui ne va pas car si vous agissez tout de suite (si tant est que vous en ayez la possibilité), cela risque de faire pire que mieux en jetant de l’huile sur le feu et une réaction du type « acharnement » : « puisque ce que je dis est retiré, je vais non seulement le redire, mais en plus je vais aller le remettre un peu partout ailleurs ».

Utiliser les formulaires permettant de dénoncer les avis et commentaires

Nul n’est tenu de subir une diffamation. La Google my Business vous permet de demander le retrait de certains commentaires. Faites-le même si les chances de retrait ne sont pas forcément toujours de votre côté. de la même manière, Google et les autres moteurs de recherche doivent assurer le droit à l’oubli. Ces procédures sont un préalable à des actions en justice qui peuvent être parfaitement envisagées parfois, mais sachez qu’en règle générale, il vous sera toujours indiqué de commencer par essayer de nettoyer votre e-réputation en utilisant les moyens censément prévus à cet effet par le support sur lequel vous voulez voir le contenu disparaître.

Inonder le Web, faire du flooding

La E-reputation démarrant sur Google, endiguer les problèmes liés aux liens de marque implique d’avoir pour commencer du contenu administrable par soi même :

1/ un site Internet et un blog pour être sur sa marque

Si vous n’avez pas de présence sur le Web, vous êtes simplement tout nu. Et ce n’est pas le fait d’avoir un compte Facebook, une page et quelques liens de réseaux sociaux qui vont vous sauver d’un article de journaliste sarcastique ou très négatif sur votre marque. Créer un site à l’emporte-pièce en réponse et claquer du contenu dessus pour essayer de lutter contre des articles sinon diffamants, très néfastes pour votre E-reputation, c’est très compliqué. D’abord parce que l’antériorité des écrits sur Google et les sites d’autorité sont très difficiles à dépasser, surtout si votre site est un « bébé du web ». Ce qui nous amène à la nécessité d’un blog : le storytelling est une action préventive (aussi!) aux problèmes d’identité numérique. Dans la mesure du possible, créez votre blog en répertoire de votre money site.

2/ Un travail sur du contenu hors site

En la matière, certains tenteront de faire y compris de l’achat de liens pour obtenir des backlinks supplémentaires ; c’est dangereux et cela relève des cas qui a priori semblent désespérés avec les pratiques dites naturelles. Quoiqu’il en soit, agissez en sollicitant vos partenaires pour que ceux-ci rédigent du contenu pour contrecarrer ces initiatives. Voyez dans quelle mesure ces actions ne sont pas punissables elles-mêmes, soyez prudents quant à ces approches bien que les backlinks soient particulièrement indispensables pour dépasser un lien concurrent sur Google. La création de communiqués de presse est également parfaitement envisageable et le démenti peut se faire en alertant les blogueurs sur un service, un produit que vous vendez. Soyez créatif et n’hésitez pas à mettre le paquet en termes d’attractivité pour générer y compris naturellement du lien.

3/ Plusieurs blogs pour pouvoir créer du lien dessus

Noyer le contenu sur votre marque par la création de blogs et pourquoi pas de forums que vous gérerez vous-même. Ces contenus sur d’autres domaines que vous pouvez utiliser en profitant de blogger, wordpress.com pour ne citer que ceux-là vous permettront de créer de nouveaux contenus et également des liens. Certes, ce sont des satellites mais les objectifs sont légitimes. Pensez à thématiser un minimum pour assurer cette dernière. Ces liens qui viendront assez vite se placer dans des pages de résultat sur votre marque, nourrissez-les par des liens du site principal. De même, si votre partenaire écrit du positif ailleurs, pensez au principe de donner du lien au lien.

4/ Utilisation du guest blogging et de la contribution

Certains sites vous proposent de devenir rédacteurs. Faites-le d’autant que vous pourrez, là encore, publier des contenus plus performants que sur votre « jeune site » si c’est le cas. Pensez à alimenter non seulement votre domaine principal, mais également les inévitables societe.com et autres bfmtv, vos réseaux sociaux comme votre page entreprise Facebook, etc. Voilà une justification pour donner du lien aux réseaux sociaux 🙂

Conclusion

Lorsque vous subissez une e-reputation négative, agissez bien entendu mais reprenez l’ensemble de votre communication pour voir dans quelle mesure vous pourrez ensuite réagir et éviter d’être à nouveau face à ce type de problème. Dans bien des cas, la communication négligée ou les méthodes de vente sont en cause. Inutile de mettre en marche des actions de nettoyage de E-reputation si vos prestataires sont constamment obligés de traiter commentaires et avis négatifs ou contraints à lutter contre de nouveaux commentaires sur des forums.

Par ailleurs, gardez toujours à l’esprit que le contenu qui vous appartient est le meilleur rempart et le point cardinal de votre E-reputation. Multipliez dès aujourd’hui les pages et contenus susceptibles de se faire indexer dans Google pour commencer.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

3 Commentaires
  1. Clément THERIEZ 23 octobre 2017
  2. Xavier Deloffre 23 octobre 2017
  3. Diogene nettoyage France 21 juin 2018