AMP pour WordPress : Le plugin officiel WP est-il toujours efficace ?

Faut-il conserver le plugin officiel AMP de WordPress ? (Avis)

Suite à un examen du changelog du plugin AMP, j’avoue avoir quelques craintes au niveau de la grosse mise à jour 0.6.0. Pour ceux qui ne connaissent pas ce plugin, je vous invite à consulter cet article qui l’évoque  : Plugin AMP par automattic.

Mais avant de vous confier mes doutes et mes peurs, je reviens rapidement sur la notion AMP de pages web.

Qu’est-ce que la technologie AMP ?

Désirant promouvoir des sites de plus en plus rapides et de plus en plus « mobile friendly », Google privilégie depuis quelques années sur mobile un récent type de pages : les pages de type AMP. Cela est d’autant plus vrai si vos pages créées sous WordPress ne sont pas responsives.

AMP est un sigle qui signifie Accelerated Mobile Pages. En anglais, cela signifie Pages boostées (accélérées) pour les mobiles.

La technologie AMP est-elle source de contenu dupliqué ?

Aux premiers abords, nous pourrions dire que oui car les pages AMP présentent grossièrement vos contenus version Desktop sur un autre type de page exclusive aux mobiles. Grossièrement, on dirait que seul le design change. Cela n’est pas tout à fait faux, mais, en réalité, c’est plus compliqué.
Les pages AMP offre, certes le même contenu, mais épurées de scripts non utilisables sur mobile. (théoriquement).

Pour éviter que Google interprète vos pages AMP comme du contenu dupliqué, deux balises doivent être mises en place sur la version desktop (bureau) de vos pages, c’est -à dire les pages classiques que vous éditez sous WordPress. Le plugin AMP officiel couplé à Glue et SEO de Yoast font le travail.

Utilisez la balise rel=canonical pour WordPress ou pour toute autre techno

La balise d’URL canonique dont voici un exemple :

<link rel="canonical" href="https://wordpress.facemweb.com" />

Cette balise permet de spécifier à Google d’indexer uniquement l’URL originale d’un contenu sur un site. Cela limite Google dans la possibilité d’indexer des doublons. Des plugins comme Yoast aident pour ce genre de balisage de manière automatique si ce plugin est bien configuré.

Très pratique, quand vous publiez, à tord, un article, dans plusieurs catégories, alors que la structure de vos permaliens n’est pas de type « postname ». 🙂

La balise AMP : cette balise indique à Google quelle URL de la version AMP d’un article à indexer.

Quel type de pages faut-il ajouter en version AMP ? Quels problèmes rencontrés ?

Alors que j’avais acquis quelques notions solides au niveau AMP, voilà que le plugin officiel de WordPress fait des siennes. 🙂

Souhaitant changer le format des URLs des pages AMP, WordPress ne nous mets pas à l’abri de quelques sueurs froides avec un nouveau format /?amp. Personnellement, je trouve ce format d’URL sale. D’où est venue l’idée d’insérer un point d’interrogation dans ce type d’URL ? Pour moi, aucun intérêt.

Après plusieurs questions sur le forum officiel du plugin, j’ai pu en déduire plusieurs informations supplémentaires à propos du changelog.

Non, ce nouveau format ne s’applique pas à tout type de pages sous WordPress. Les articles garderont, sous forme AMP, un format d’URL propre (se terminant par /amp/)

Cependant, il se peut qu’une nouvelle version avec le point d’interrogation apparaisse. Cette fois-ci, il y a du contenu dupliqué. Cela étant dit, la balise AMP joue un rôle canonique. Pensez donc à vérifier, suivant le type de pages sous WordPress, quel est le format d’URL AMP à conserver. Faites les redirections had hoc si nécessaire.

Ce ne sera pas le même format d’URL AMP suivant le fait que votre page soit un article ou un autre type de page. Faites vos vérifications de balisage dans le code de vos pages WordPress si vous envisagez de faire une mise à jour vers 0.6.0 (et plus) du plugin AMP officiel de WordPresss.

Simplifiez-vous la vie avec AMP.

Si votre site est constitué, en grande majorité, d’articles sous WordPress, vous pouvez conserver le plugin officiel AMP de WordPress et spécifiez un format AMP uniquement pour les articles. Dans le cas contraire, il va falloir envisager un changement de plugin tout en veillant à conserver l’ancien format d’URL de vos pages AMP.

N’ayant pas encore fini tous mes tests avec la version 0.6.0 du plugin AMP, je vous suggère, tout de même d’autres pistes à explorer en matière de plugins. Un petit tour sur le site officiel des extensions vous permettra de faire d’autres tests en attendant les miens.

[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

A propos de l'auteur(e)

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat