Netlinking Interne → faut-il lier les pages soeurs ? Et les cousines ?

Netlinking interne : comment gérer les liens internes au sein de la famille ?

Aujourd’hui, nous allons aborder une question qui divise au niveau des pratiques dans la communauté, le netlinking interne des pages sœurs et même, nous allons pousser le bouchon un peu plus loin, celui avec les pages cousines. Nous disons ici sujet qui divise car au sein de la communauté des SEO, il y a plusieurs façons de considérer la chose. Ceux qui pensent qu’il faut, quand cela est possible, lier les sœurs entre elles, ceux qui pensent qu’il ne faut jamais le faire et ceux qui pensent, nous nous rangerons dans cette troisième catégorie, que cela dépend de plusieurs paramètres et donc, que cela se gère au cas par cas.

Netlinking SEO : la priorité, c’est la famille

Le titre ci-dessus est à prononcer volontairement avec une voix grave saturée en imaginant une atmosphère feutrée :). Passé le cap de la blague, alimenter le maillage interne SEO de son site Internet en linkant les pages sœurs (filles d’une même catégorie mère) entre elles est un moyen, tout sauf idiot, de transmettre de la popularité entre les pages de votre site Internet. Un critère qui peut être pris en considération ici et qui va dans le sens de la logique que tous les référenceurs devraient avoir, le bon sens ! Est-ce que le lien fait sens, oui ou non ? Avez-vous naturellement écrit quelque chose dont vous vous dites que renvoyer vers une autre ressource de votre site Web peut servir à votre utilisateur ? Si non, le lien n’a pas de légitimité et vous pouvez l’oublier (ou pas…), si oui, vous pouvez vous poser la question et parfois mettre le lien. On peut effectivement se dire qu’il est parfois dommage de se limiter au traditionnel fil d’Ariane SEO et les quelques autres liens impératifs.

La famille, cela a ses limites en netlinking !

Le problème – si vous mettez des liens vers les pages sœurs – c’est que vous diminuez de ce fait-là le link juice des autres liens présents sur la page et pour lesquels votre stratégie et vos objectifs SEO sont plus importants et / ou plus compliqués à atteindre. C’est souvent la problématique évoquée, à juste titre, par les référenceurs qui sont contre le maillage des pages filles entre elles, l’étanchéité des silos. Dans cette réflexion, vous pouvez retenir ceci, si votre contenu est un moyen de mailler des pages entre elles en faisant des liens hypertexte, plus vous en mettrez et plus vous diminuerez le poids de chaque car votre portefeuille de popularité avec votre page de contenu n’est pas extensible (sauf en allant chercher du netlinking externe et cela ne vous empêchera de toute façon pas d’avoir la même réflexion).

Pages cousines, s’abstenir ou pas ?

Si la question entre tout juste dans la limite du tolérable pour le fait de lier les pages sœurs entre elles, qu’en est-il des pages cousines (pages filles de catégories différentes) ? Rien que le fait d’émettre cette hypothèse pourrait suffire à en faire bondir plus d’un… et pourtant même dans ce cas là, cela peut parfois être pertinent.

Netlinking interne des pages sœurs / cousines : à juger au cas par cas

Comme bien souvent en matière de SEO, la réponse n’est pas forcément toujours toute faite et demande une analyse au cas par cas :

  • Déjà, tout dépend si vous avez choisi une arborescence en silos ou non.
  • Ensuite, cela dépend de vos priorités SEO, lesquelles dépendent de vos priorités stratégiques au niveau commercial.
  • Enfin, cela dépend du potentiel de votre site et de sa capacité à se positionner sur les requêtes ciblées dans la catégorie où vous allez publier l’article ou la page.

Si vous avez une catégorie de produits que vous vendez, vous allez probablement les mettre en vente sur votre site e-commerce, même s’il ne s’agit pas des produits que vous souhaitez vendre en priorité. Dans ce cas et si le produit ne fait pas partie de vos priorités, de même que sa gamme de produits, alors peut-être que vous pouvez vous permettre de distribuer un peu de son jus et de sa popularité à quelque chose qui demande plus d’efforts et sur quoi la concurrence est plus rude.

Remerciements

Merci à Thomas de Bepub pour la pertinente question qui a inspiré cet article !

[Total : 3    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)