Balises Meta tags : A quoi servent-elles en référencement naturel ?

La meta tag, ça sert à quoi en référencement naturel ?

Lorsque vous parcourez les pages d’un site Internet, vous ne voyez pas forcément tout ce qu’elles cachent ! Parmi les balises que l’on retrouve dans le code source se trouvent ce que l’on appelle les meta tags. En référencement naturel, elle font l’objet d’une analyse détaillée. Voyons ici quelques-unes des plus communes et des plus utiles de connaître (ou presque!).

Définition des méta tags

Les méta-tags peuvent être définies comme des extraits de texte qui permettent de décrire le contenu d’une page; Ils n’apparaissent pas sur la page vue par l’utilisateur mais seulement dans le code source de la page, in page. Bien que le nom de méta tag soit trompeur, il ne s’agit pas de ces petits mots-clés que l’on retrouve dans les blogs et les site E-commerce parfois. Ce sont en fait de petites aides à destination des moteurs de recherche au même titre que les balises Hn mais se positionnent cette fois-ci dans l’en-tête de vos pages Internet, entre <head> et </head>, non dans le corps (<body>) de celles-ci. L’expression méta signifie simplement « métadonnées ».

Comment voir ces méta tags sur un site Internet ?

Pour les voir, il suffit d’afficher le code source sur une page dans votre navigateur (Chrome, Firefox, Safari…). La fonction ctrl+U vous permet d’afficher l’ensemble du code source lorsque vous êtes sur Windows. Vous pouvez également faire un clic droit n’importe où sur la page et « afficher le code source ». Sur Mac, l’opération du clic droit n’est pas possible si vous ne l’avez pas configurée ; Vous pouvez néanmoins utiliser commande+ F pour afficher les ressources demandées. Il existe également des addons sur certains navigateurs vous permettant de voir le code source.

Quelles sont les méta tags utilisables ?

Il en existe de nombreuses, parfois même inventées par les Webmasters, passons en revue les plus utilisées et celles qui peuvent avoir un intérêt ou faire l’objet de questions pour le référencement naturel de votre site Internet :

La balise Meta Auteur : <meta name= »author »>

Elle permet de donner un nom à l’auteur du document. Son impact est surtout à l’attention de ceux qui lisent le code source : Rappelons à l’instar de la balise Copyright vue ci-dessous que l’on ne peut pas tout copier dans le web ! Exemple :

Exemple de balise Author
<meta name="author" content="Xavier DELOFFRE" />

Possible également d’avoir plusieurs auteurs en les séparant par des virgules.

La balise meta charset : <meta charset= »utf-8″>

Très importante, affichable ainsi depuis le HTML 5 (le standard actuel du Web) :

La balise meta charset en HTML 5
<meta charset="utf-8">

Il s’agit de l’encodage des caractères à destination des navigateurs. Du coup, celle-ci doit se placer rapidement après le <head> et avant le <title>. Il y a longtemps eu débat entre le utf-8 et l’ISO-8859-1 (Html 4 et XHTML). Aujourd’hui, le premier a largement pris le pas sur l’autre.

La balise Copyright : <meta name= »copyright »>

Une meta tag pour le coyright
<meta name="copyright" content="Agence Facem Web." />

Ceci ne vous permettra pas d’éviter les tentatives de pompage intégral de votre site.

La balise Meta Description : <meta name= »description »>

Très utile pour votre référencement, cette meta tag permet de donner une description  qui prend la forme d’une valeur (« content ») d’une page dans les résultats de recherche et apparaît sous le meta titre dans Google. Voir toutes les manières de la traiter dans notre sujet sur la meta description. Voici un aspect :

Exemple de balise meta description
<meta name="description" content="Comment ça marche les balises Hn ? Quelques explications sur leur fonctionnement leur utilité en Référencement naturel (SEO)"/>

La balise Generator <meta name= »generator »>

Pour préciser quel outil a permis de réaliser le site. Exemple pour le CMS WordPress:

Le generator pour une version de WordPress
<meta name="generator" content="WordPress 4.7.4" />

Il s’agit plus ici de recenser le nombre de versions 4.7.4 dans le monde qu’autre chose. Pour des mesures de sécurité, il est possible de la changer.

La balise Meta Keywords : <meta name= »keywords »>

L’une des balises les plus polémiques du Web. Google a toutefois précisé qu’elle n’avait aucune utilité pour lui. A l’heure du Web sémantique, rien de plus normal d’autant qu’elle a fait l’objet de nombreux usages surdimensionnés. Elle permet d’indiquer que certains mots sont les mots clés de la page. Elle ressemble à ceci :

Exemple de Balise meta Keywords
<Meta name="keywords" content="Facem Web, meta tag, article meta tag, definition meta tag, metakeywords, seo, référencement, optimisation">

Positionnée après la balise title dans le code, théoriquement limitée à quelques expressions, La Keywords fonctionnait sur des moteurs de recherche comme Infoseek (fermé en 2011) et Altavista (fermé en 2013 par Yahoo!), tous deux orientés mots clés ; Génial mais inutile aujourd’hui !

La balise meta news Keywords : <meta name= »news_keywords » >

Ce n’est pas une blague, la Keywords est ici réinvestie par Google himself et cela date déjà de plusieurs années (2012). A exploiter uniquement pour les Google News. Une série de mots clés donc qui n’ont pas nécessairement besoin de reprendre des termes de la page et qui peuvent être des synonymes. Un exemple à chaud :

La meta new Keywords pour l'actu réintroduite par Google
<meta name="news_keywords" content="sondage, presidentielle 2017, Macron, Lepen, debat">

La balise Revisit-after : <meta name= »revisit-after »>

Ok, c’est pour le fun et ça ne marche pas mais il existe une balise demandant au robots de revenir après quelques jours visiter la page 🙂 :

Robot, reviens dans 1 mois ! avec la balise revisit-after
<meta name="revisit-after" content="30 days">

Si nous pouvions tout le temps dire « Google au pied ! », ce serait vraiment la foire. Tournez-vous plutôt vers la Search console pour l’exploration de vos pages par les spiders. Absolument inutile donc dans le cadre d’une optimisation SEO.

Reprenons les choses sérieuses :

La balise Meta Robots : <meta name= »robots »>

Très utilisée encore aujourd’hui, cette balise est compatible avec tous les moteurs et permet de préciser les pages à référencer, exclure ou même préciser certains points lorsque les robots examinent ces dernières, elle est complémentaire (voir parfois en doublon) avec la configuration du fichier robots.txt :

Ainsi, vous pouvez par exemple donner des valeurs de cette manière :

Demander au moteur d'indexer la page mais de ne pas suivre tous les liens
<meta name="robots" content="index, nofollow">

Voir notre sujet sur la question du nofollow en SEO. On l’utilise surtout pour l’ajout des valeurs « noindex » et « nofollow ». Les valeurs « index » et « follow » sont exploitables mais rappelons que sont des valeurs par défaut du Web. Les autres valeurs ne présentent pas ou plus d’intérêt en matière de référencement naturel, bien au contraire :

La « meta robots »  fut utilisée également à l’époque où DMOZ existait encore (et vous pouvez encore largement la retrouver puisque sa disparition date de mars 2017) afin d’empêcher les moteurs d’utiliser les titres et description de cet annuaire pour leur affichage :

Lorsque le répertoire DMOZ existait encore !
<meta name="robots" content="noodp"/>

Vous ne souhaitez pas l’affichage vos metadescriptions ? C’est possible grâce à :

Empêche l'affichage des metadescriptions dans les moteurs de recherche
<meta name="robots" content="nosnippet">

Si vous souhaitez ne pas afficher les valeurs en cache sur Google, cette balise meta tag est possible :

Pas de Cache sur les moteurs de recherche
<meta name="robots" content="noarchive">

Regardez bien les SERPs, Google Propose la lecture des documents en cache. Pour compléter les usages de cette balises, précisons qu’il est possible de préciser non pas tous les robots mais certains en particuliers :

Pour Google :

Permet de dire à Google de ne pas indexer la page et de ne pas suivre les liens
meta name="google" content="noindex, nofollow">

Pour Bing :

Permet de demander à Bing de ne pas indexer la page et de ne pas suivre les liens
<meta name="bingbot" content="noindex, nofollow">

Question : Trouvez-vous une utilité au noindex nofollow ?

Enfin, si vous souhaitez cumuler l’ensemble des robots et faire la commande noindex, nofollow, noarchive, c’est possible ainsi :

Commande pour le noindex nofollow noarchive
<meta name="robots" content="none">

La balise Title : <title>

On ne peut pas évoquer les meta tags sans parler d’elle et c’est bien sûr l’objet de toute votre attention en matière de SEO. Lisez notre article complet sur la balise titre. Pensez qu’elle permet de clarifier et d’apporter une réponse adaptée au document indexé dans les moteurs de recherche. Un exemple :

Petit exemple de balise titre
<title>Comment nettoyer une base de données WordPress ?</title>

Conclusion

Difficile aujourd’hui de se passer des éléments présentés ci-dessus (à l’exception de la keywords et de la revisit-after). On ne se limitera pas à l’usage de quelques métas pour son référencement naturel, loin de là. Il conviendrait d’ajouter d’autres éléments bien sûr comme les attributs rel ou encore les balises OG pour le partage sur les réseaux sociaux. Mais bien plus encore, ces critères in-pages ne sont que l’un des aspects rencontrés lors d’un audit technique SEO.

[Total : 3    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

2 Commentaires
  1. Luis 9 janvier 2018
  2. Xavier Deloffre 10 janvier 2018

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID