4 étapes nécessaires pour réussir la création de votre site E-commerce

Les 4 étapes nécessaires pour construire un projet de E-commerce

L’une des étapes fondamentales de la mise en place d’un site E-commerce est la définition du projet de vente en ligne en lui-même, afin de bien identifier le périmètre original du projet digital et l’établissement de l’organisation adéquate des moyens nécessaires, tant humains, techniques que budgétaires, des objectifs prioritaires et secondaires. Nombre de projets de E-commerçants sont en fait fragilisés en raison d’un manque de cadrage initial, également en raison d’un manque de mesure et d’indicateurs de performance.

4 études nécessaires au cadrage initial dans la conception de votre E-commerce

En premier lieu, nous vous invitons avec l’aide de professionnels à faire l’étude des besoins et des attentes ; ce qui consiste en un audit préalable à la création de la boutique en ligne.

En second lieu, il convient de rédiger un rapport de synthèse afin de pouvoir faciliter l’implication de différents acteurs, que ce soit les chefs de projet, les développeurs et bien entendu les financeurs. On peut évaluer ce travail consistant à coucher sur le papier l’ensemble des études comme un préalable à tout autre travail technique.

En tant que E-commerçant, vous ne disposez pas forcément des compétences nécessaires en matière technique (code, référencement, ressources serveurs). Un tas de questions qu’il sera par la suite nécessaire de traiter et dont vous devez absolument prendre connaissance. En revanche, faites-vous aider ou demandez à des chefs de projets de vous accompagner sur la rédaction du cahier des charges fonctionnel, troisième étape pour la construction du projet.

Enfin, l’élaboration du plan de projet et le plan de maintenance du site sont la dernière étape. Une boutique en ligne naît et s’exploite sur la durée. Un point sur lequel nous ne pouvons pas aller plus en avant dans le présent article puisqu’il dépend grandement de la nature du projet.

Auditer le E-commerçant (vous-même ou le porteur de projet que vous accompagnez)

C’est assez évident en soi mais souvent oublié : La fonction de cet audit préalable est de fixer les objectifs premiers et secondaires, la ou les cibles-clients, le contenu du futur site E-commerce, quelques aspects techniques, la communication à la fois autour des produits mais aussi de la marque (branding). Un audit y compris de référencement commence toujours par un ensemble de collectes d’informations (faisabilité, étude de marché, concurrence) afin de déterminer quel outil optimisé peut sortir pour toucher les cibles et répondre aux besoins de l’entreprise. Proposons ainsi un questionnaire d’enquête pour le client :

Questionnaire d’enquête pour la conception d’un projet E-commerce, un exemple…

Un premier point sur l’identité du projet et de ses acteurs :

  • Quel nom pour le projet ?
  • Existe-t-il un nom de domaine ?
  • Qui est en charge du projet ? (coordonnées téléphoniques, mail, nom de la société…),
  • A quelle échéance le site doit-il être lancé ?
  • Existe-t-il des facteurs pouvant sinon compromettre, repousser le lancement du projet ?

Une définition des besoins et en quoi la réponse par la E-boutique peut y répondre : Pourquoi et quels sont les objectifs liés à la création d’un site E-commerce ? Qu’est-ce qu’il va apporter comme réponse à l’entreprise qui souhaite le monter ?

Ce site Web a pour vocation de cibler quelle typologie de clients ? On peut penser ici aux CSP, aux usage d’Internet mais également aux possibilités de travailler le BtoB de manière digitale. Ce dernier aspect n’a en effet de cesse d’augmenter en termes de parts de marché sur le Web.

En quoi le client aurait besoin de vous ? Une approche souvent mal pensée qui nous fait dire ici que le raisonnement par l’offre est encore trop ancré dans les mœurs. Quel intérêt pour le client de passer par votre entreprise nouvellement arrivée sur le Web ? Comment peuvent être perçus les produits que vous souhaitez vendre ? Quels réponses aux besoins pouvez vous apporter et finalement quels objectifs le client peut-il avoir vis-à-vis de votre contenu ?

L’astuce de la perception : énoncer par des adjectifs ce que vous souhaitez que l’on perçoive de vous et de votre site Internet

Pour le chef de projet, pensez à lui présenter des sites que vous appréciez même s’ils ne sont pas dans la même thématique que la vôtre. C’est l’objet de discussions relatives à l’image que votre entreprise propose déjà et l’assurance de pouvoir trouver votre positionnement en termes d’image perçue.

Le contenu : définissez rapidement qui s’occupera de celui-ci et ce qu’il devra faire en termes de rédaction. Est-ce un contenu nouveau ? Avez-vous besoin de créer un nouveau logo ? De quels visuels disposez-vous ? Doit-on user de banques d’images, vos fournisseurs vous permettent-il l’usage de contenus ? Avez-vous songé à faire appel à un photographe professionnel ? Avez-vous déjà une charte graphique et est-elle adaptée à votre activité nouvelle ?

Les besoins techniques du E-commerce

En la matière, on a souvent tendance à se précipiter vers les solutions les plus usuelles et c’est un tort. Que vous employiez de l’AJAX, du PHP ou toute autre techno, nous vous invitons à justifier ces choix notamment au regard de l’expérience utilisateur de l’internaute sur votre site.

Avez-vous besoin de fonctionnalités propres à tel ou tel CMS (Prestashop, Magento, Woocommerce…) pour la personnalisation des connexions, la mise ne place d’un espace privé, la création de fonctionnalités particulières comme l’intégration d’outils ? Avez-vous besoin de programmations spécifiques ?

Autant de questions sur lesquelles vous devez vous pencher quitte à vous former sur la compréhension de ces enjeux.

Les aspects Webmarketing et communication, quelles seront vos leviers de croissance ?

Commencez par contacter un référenceur. Un dialogue est tellement important entre les spécialistes SEO et les équipes composées de chefs de projet et de développement pour ne pas partir avec un site qui ne ranke pas et ne dispose pas du trafic escompté. Prenez en compte que votre site doit-être mobile et implique des techniques pour vous trouver qui passeront par des optimisations sur smartphones !

Comment souhaitez-vous que vos cibles-clients vous trouvent  et quels leviers de trafic allez-vous mettre en place ? En la matière, les chemins vers le trafic sont nombreux (organique, payant, social media, articles sponsorisés, YouTube…) mais ne s’envisagent pas tous de la même manière à chaque étape de développement de votre site E-commerce. Pensez également à la communication off-line.

La question de la mise à jour de votre site E-commerce

La mise à jour est cruciale également car votre site vit : Comment comptez-vous planifier celles-ci ? A quelle fréquence cela doit-il être fait ? Le faites-vous vous -même ou demandez-vous cette tâche à une personne dédiée, à une équipe particulière ?

De la même manière, qui s’occupe de la mise à jour des contenus des fiches produits et de l’ensemble des éléments du site ? N’oubliez pas que cet aspect apparaît parfois comme très chronophage et demande une certaine technique, essentiellement rédactionnelle. Utilisez-vous également des logiciels particuliers pour cet ensemble de tâches ?

Bien budgéter son projet pour espérer un retour sur Investissement

Faites un business plan rappelant les éléments précités (audit, conception, réalisation et webmarketing). Ceci nous amène à une enveloppe globale allouée au projet. D’expérience, nous pouvons vous dire que la partie communication dépasse le plus souvent très largement les autres aspects. Cela dit, la nature de l’activité fait que les budgets changent.

La rédaction du rapport de synthèse complet

A partir de l’audit, et sur la base des informations sectorielles, le benchmark, la cible-client, posez ensuite sur papier tout ce qui permettra de faire comprendre l’avantage compétitif du projet avant la mise en place du cahier des charges fonctionnel.

La rédaction du cahier des charges fonctionnel

Son but est d’expliquer de la manière la plus simple comment le site E-commerce doit être conçu afin que chaque équipe technique sache développer en fonction des autres. Hiérarchiser les fonctionnalités du site, optimiser les temps de mise en place, autant de questions que ce cahier doit mettre en évidence. Pour ce faire, nous vous laissons ici un document technique PDF pour préciser touts les aspects du cahier des charges.

[Total : 3    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Une réponse
  1. DEFFIPERF 10 avril 2017

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID