Facebook Twitter, qui choisir ? Twitter ou Facebook ? Différence entre les 2

Différence entre Twitter et Facebook ? Quel réseau social choisir ?

Twitter ou Facebook ? Qui choisir parmi ces deux pionniers des réseaux sociaux si vous n’y êtes pas encore présents, mais que vous souhaitez vous y mettre ? Il n’est pas forcément toujours facile, que vous soyez un particulier ou que vous soyez une entreprise de sauter le pas et de vous mettre à cette grande mode qu’est celle des réseaux sociaux.

Dans cet article nous avons voulu vous faciliter la tâche en évoquant la principale différence entre Facebook et Twitter et les conséquences qui en découlent. Avant même de parler de ces deux réseaux sociaux en eux-mêmes, si vous n’êtes pas très à l’aise sur le plan technique, rassurez-vous, il n’y a rien de compliqué à s’inscrire et à commencer à communiquer ni sur l’une, ni sur l’autre plateforme sociale. Au contraire, c’est même tout l’inverse et vous allez rapidement voir que tout cela est très intuitif.

La principale différence de fonctionnement entre Facebook et Twitter

Comme nous avons commencé à l’évoquer, il y a une différence conceptuelle majeure entre les deux outils sociaux que sont Facebook et Twitter. Pour le premier, FB, il y a une réciprocité au niveau du lien qui unit deux personnes, réciprocité qu’il n’y a pas nécessairement sur Twitter.

Précision importante, nous parlons ici des comptes « classiques » et pas des pages « fan » FB qui peuvent entrer et même de façon quasi-systématique entrent dans cette non-réciprocité.

Reprenons. Sur Facebook, si A est ami avec B, alors, automatiquement B est ami avec A. L’un des deux envoie dans un premier temps une demande d’amitié et si l’autre accepte, les deux deviennent amis l’un et l’autre. Précisons ici que le lien peut-être « brisé » par l’un ou l’autre des membres.
Sur Twitter en revanche, cela ne fonctionne pas de la même manière. Sur Twitter, vous décidez de suivre une personne pour qui vous devenez un abonné ou follower (les célèbres followers dont vous entendez régulièrement parler dans les médias). Cette personne est libre de faire de même avec vous ou non.
Ce principe de base fait que de nombreuses personnes cherchent à maximiser leur « ratio » nombre de personnes qu’elles suivent par rapport aux nombre de personnes par qui elles sont suivies pour maximiser ou capitaliser sur une certaine « notoriété » sur le Web.

  • Première conséquence directe de cela et qui nous intéresse ici, il est globalement plus complexe de se constituer un auditoire sur Twitter que sur Facebook ou certains finiront par se faire des relations « à l’usure ». Par ailleurs, il sera d’autant plus difficile de vous constituer un auditoire sur Twitter étant donné que le réseau compte beaucoup moins de membres inscrits (et encore beaucoup moins si on ne prend en considération que les membres inscrits actifs), que sur Facebook.
  • Deuxième conséquence qui découle tout autant de la principale différence entre Twitter et Facebook que de la première conséquence que nous venons d’évoquer : Twitter sera beaucoup plus utilisé comme un nouveau média pour s’informer rapidement (aidé en cela par son format de micro-blogging limité en nombre de caractères maximum) et Facebook pour s’informer tout autant qu’échanger avec ses proches (même si on notera plusieurs typologies d’utilisateurs avec certains qui n’utilisent Facebook que pour s’informer).

Facebook ou Twitter, lequel choisir ?

Si vous êtes un professionnel, tout dépend de votre situation. Si vous êtes un acteur d’envergure conséquente et pour qui une bonne partie de l’activité est dématérialisée, vous aurez tout intérêt à avoir une vitrine sur chacun des deux réseaux, aussi bien Facebook que Twitter. Allons même plus loin, d’autres réseaux comme Google+, Instagram, etc. ou encore les réseaux sociaux professionnels que sont LinkedIn ou Viadeo peuvent aussi être intéressants.

Petite parenthèse, nous avons écrit cet article pour vous présenter des utilisations peu poussées de ces deux réseaux sociaux pour celles et ceux qui veulent commencer mais il y a des choses très intéressantes à faire en matière de publicité comme avec le remarketing Facebook par exemple. Fin de la parenthèse.

Si vous êtes une petite entreprise à zone de chalandise locale, vous pouvez parfaitement avoir un compte Twitter, ce qui ne vous nuira pas, mais une page Facebook devrait a priori être plus appropriée et vous apporter plus de résultats de par la volumétrie d’utilisateurs membres de ce réseau parmi vos clients.

Si vous êtes un professionnel qui cherche un média pour s’informer, les deux s’entendent, mais c’est plutôt Twitter qui gagnera à être utilisé dans cette optique.

Enfin, à titre individuel, là aussi tout dépend comment vous souhaitez utiliser les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Google+, chacun aura une préférence, mais il n’y aura pas un réseau social à choisir obligatoirement plutôt que l’autre que ce soit Twitter ou Facebook.

Et pour le référencement naturel, Twitter ou Facebook ?

Vous le savez, on aime bien mettre du SEO dans chacun de nos articles ou presque chez Facem Web, alors en matière de référencement naturel, lequel des deux privilégier ?

Pour les conséquences directes sur le positionnement d’un site, soyons honnêtes, nous n’allons pas nous y attarder. Pour les conséquences indirectes en revanche, il pourrait y avoir match. Qu’il s’agisse d’envoyer du trafic ou de favoriser l’indexation, qu’il s’agisse de faire de la veille technologique ou de l’échange de liens… vous avez tout intérêt à utiliser les deux et ; à minima si vous ne voulez pas que cela ne vous prenne trop de temps, toujours en utiliser au moins un ; celui avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise et qui vous paraît le plus efficace.

Résultat du « game », Facebook VS Twitter

Alors au final, Twitter VS Facebook, quel réseau social choisir ? Au risque d’en décevoir certains, c’est à vous que le choix appartient de savoir lequel des deux utiliser. Si les débuts d’orientation évoqués ci-dessus ne vous permettent pas d’avoir un a priori suffisamment tranché entre Facebook ou Twitter, essayez les deux.
Ce faisant, vous pourriez bien être plus séduit par celui vers lequel vous ne vous seriez pas dirigé de prime abord et réussir à exploiter ce dernier avantageusement ou tout au moins à l’apprécier.
Vous pourriez peut-être aussi pourquoi pas apprécier les deux, ce qui ne vous aidera pas nécessairement à choisir, mais vous arriverez sans doute le cas échéant à vous dégager du temps pour les utiliser conjointement.

Précisons simplement que si nous nous en tenions strictement aux chiffres, la balance penche très clairement en faveur de Facebook (qui comptait 33 millions d’utilisateurs actifs en 2017 en France contre un peu moins de la moitié pour Twitter) et que si votre objectif est de toucher un maximum de monde, il y a fort à parier que ce dernier soit plus intéressant, sauf cibles très spécifiques et donc plus rares.

Outre le concept, il y a aussi votre utilisation de chacun des outils qui peut faire pencher la balance en faveur de l’un ou de l’autre. Que vous souhaitiez collectionner les pouces qui sont autant de « j’aime » sur vos publications ou que vous aspiriez à une timeline de gazouillis avec des tweets qui pleuvent de partout, votre choix ne sera pas le même.

Facebook, Twitter… et les autres

Dernier point que nous allons aborder ici, ces deux réseaux sociaux en comparaison des autres. Si nous exceptons ici Youtube, lequel peut déjà être largement consommé sans avoir pour autant à créer de compte, en ce qui concerne les autres réseaux sociaux, Facebook est loin devant tout le monde (talonné par Youtube si nous l’intégrions à la réflexion). Après, concernant Twitter, ce dernier possède un nombre d’utilisateurs (approximativement 15 millions) légèrement plus élevé que Whatsapp et Snapchat et légèrement derrière Instagram comme vous pouvez le voir (et en découvrant d’autres informations par ailleurs) avec cette infographie de l’agence Tiz. Et vous, vous êtes plutôt Twitter ou Facebook ?

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

A propos de l'auteur(e)

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID