Qu’est-ce qu’un bon référencement naturel ?

Lorsque vous faites appel à une agence Web ou tout autre prestataire qui vous propose la création de votre site Internet, vous vous vous engagez sur une réalisation qui correspond au budget qui vous a été proposé. Toujours, on vous parle logiquement de design, d’ergonomie, de la technologie employée ou encore de l’expérience utilisateur. Ces aspects sont essentiels à prendre en compte et je ne les remets pas en cause ici. Mais trop souvent, on vous dit un peu à la cantonade :“Il vous faut un bon référencement”. Qu’est-ce que cela veut dire ? C’est ce que nous allons essayer de décrypter ici.

Un bon référencement peut-il se faire après la création du site Internet ?

Si le dernier point que vous abordez dans la discussion avec l’agence Web est le référencement, ça part mal. En pratique, le référencement naturel se travaille préalablement à la construction du site Internet, il en définit même bon nombre de paramètres comme la nature du serveur, l’arborescence, le Webdesign, ou encore la nature même des contenus qui seront dessus. On travaille le référencement avant tout autre aspect sur un site Web et le SEO (Search Engine Optimization) permet de se fixer des objectifs clairs en termes de visibilité. Vous serez ici d’accord pour dire qu’il est inutile d’avoir un site Internet joli qui n’est pas visible.

Cela dit, le “bon référencement” sorti à la cantonade (comme exprimé ci-dessus) ne veut rien dire en soi. Il est toujours possible pour un site, dès lorsqu’il a des pages permettant l’accès à GoogleBot, d’avoir a minima un référencement naturel ; Ce dernier n’est autre techniquement que le fait d’indexer les pages dans les moteurs de recherche. Ce que recherche en revanche l’expert SEO, c’est l’optimisation pour les moteurs de recherche, afin que ceux-ci puissent crawler et indexer très haut les pages sur les requêtes choisies. Très haut ne signifie pas toujours la première page pour certaines. Il peut être satisfaisant à la naissance d’un site Internet et à “son indexation” de voir que celui-ci se place sur la requête voulue dans les quatre premières pages de résultat. Là, on peut d’ors et déjà dire que l’on est sur la bonne voie ; les optimisations ne cessant pas à la mise en production simple du site Web.

Pourquoi mon référencement naturel est-il mauvais ?

Tout simplement parce que cette question n’a pas été centrale au moment de la création du site Internet ou même par la suite. Il était une époque où il suffisait de créer un site pour avoir une visibilité sur les moteurs de recherche. La raison en fait simple : Peu de gens avaient un site Web. En 2020, il est impossible de considérer que la création d’un site Internet suffit à le rendre visible. C’est la raison pour laquelle l’essentiel des pages Web que je sonde sur Internet est insuffisamment optimisé pour les moteurs de recherche. En général, à l’œil, il suffit de regarder la manière dont est constitué un menu ou comment sont développées les pages sur mobile et sur desktop pour se faire une première impression, voire dans quelle proportion les pages visibles sont liées entre elles. Plus largement, pour des sites Internet existant, il est très utile de faire un audit SEO. Un audit de référencement est l’occasion de dégager les forces et faiblesses afin de vous proposer les meilleures recommandations, généralement applicables sur plusieurs mois ensuite.

Comment assurer un bon référencement ?

On ne peut pas assurer un bon référencement sur un site Internet tout neuf (ou plutôt qui a un domaine tout neuf sans prendre en considération ce fait). En revanche, il est tout à fait possible de préparer ce dernier à être bon. Cela commence par l’écriture d’un projet qui s’attachera à la recherche des expressions clefs atteignables, à l’élaboration d’une arborescence efficiente, à la création de pages utiles qu’il sera toujours intéressant de remanier durant l’exploitation du site Internet.

En SEO, on s’attache beaucoup à des bonnes pratiques. Il est parfois compliqué de transmettre ce que l’on souhaite aux chefs de projet ou aux équipes marketing et le compromis est souvent nécessaire. Cela dit, le fait de prendre en compte la parole d’un référenceur est assurément la meilleure chose à faire. Les recommandations auprès des développeurs, des intégrateurs et bien entendu des rédacteurs Web permettent d’assurer un plan stratégique initié avant même la création du site Internet.

La mise en production du site Web, sur les recommandations formulées dans un audit SEO préalable, permet ensuite d’envisager sereinement la mise à jour régulière des contenus, le travail sur le netlinking, la mise en place d’un storytelling sur la base des expressions clefs (les fameux Keywords) définis au départ. Une montée logique dans les résultats de recherche doit en découler pour peu qu’aucune pratique dangereuse de soit mise en place et pour peu que chacun des intervenants réalise ses tâches. Plus aucune crainte à avoir sur la manière dont l’exploitation se fait, le plan stratégique est simple et compris de toutes et tous, l’arborescence et la mise en pratique d’un maillage avancé permettent de constater au fil des mois les résultats.

L’évolution constatée doit être en cohérence avec les objectifs. Ceux-ci sont, pour des questions de concurrence ou de budgets, parfois simplement très limités. Le tout est que la manière dont est envisagée la visibilité permette à l’entreprise, au chef d’entreprise, au client, d’obtenir des leads.

Comment mesure-t-on la qualité d’un référencement naturel ?

J’aurais tendance à dire : Au nombre de leads obtenus. Cela dit, ce ne sera ps forcément ce critère au lancement du site Internet, comme vu précédemment. Pour analyser la performance, on pourra utiliser les ressources et KPI utiles comme : Les positions dans Google, le CTR, l’affichage dans les résultats, etc. Ces éléments sont mesurables tout simplement grâce aux outils d’analyse comme Google analytics ou encore la Search Console (ex webmaster tools).

Rarement, le trafic est délirant pour un site mis en production. En revanche, on peut très vite se rendre compte des éloignements de certaines pages cruciales de la première page tant recherchée. C’est un début pour poursuivre le travail d’optimisation sachant qu’il faudra forcément plusieurs mois de mise en pratique pour obenir des résultats probants.

Qu’est ce qu’une bonne agence de référencement ?

La fluidité des explications, la recherche de solutions pragmatiques et la mise en perspective des avancées détermine le bon prestataire en référencement. Pour que vous puissiez améliorer votre référencement, il faut plus qu’un accompagnement consistant à vous donner des statistiques et des analyses de performance (même si ces aspects comptent aussi), il vous faut des considérations stratégiques basées sur une grande expérience et la pratique assidue des moteurs de recherche. Une bonne agence de référencement est aussi en mesure d’apporter des réponses claires et compréhensibles à l’ensemble des équipes, du développeur au chef de projet, du community manager au service marketing dans son ensemble. C’est une entité ressource vers laquelle se tourner en cas de doute qui sait parfois même simplement dépasser sa fonction (ça c’est pour les meilleures).

A propos de l'auteur(e)

Laissez un commentaire