Ecosia → moteur de recherche qui plante des arbres. Ecosia, écologique & performant

Ecosia, moteur de recherche qui plante des arbres et récolte des utilisateurs

Ecosia, avez-vous déjà entendu parler du moteur de recherche qui plante des arbres baptisé Ecosia ? Non ? Pas forcément complètement illogique tant Google fait partie des habitudes du quotidien pour bon nombre de personnes et reste le leader incontournable et pour le moment incontesté des différents moteurs de recherche. Cela étant dit, Ecosia, avec son moteur de recherche écologique qui plante des arbres, gagne des parts de marché de façon conséquente si l’on s’en tient à la progression de cette source comme canal d’acquisition pour de nombreux sites Web. Nous avons donc décidé sur Facem Web aujourd’hui de nous intéresser à ce moteur de recherche écolo qui plante des arbres et récolte des utilisateurs.

Ecosia, Ecosia… ça vous dit quelque chose ?

Vous connaissez toutes et tous Google, inutile de développer. Encore que. Vous connaissez toutes et tous Google parce que ce dernier représente à lui seul approximativement 95% des parts de marché des moteurs de recherche en France depuis de nombreuses années déjà, laissant fort généreusement 5% des parts de marché à se partager pour tous les autres moteurs… D’ailleurs, si vous nous connaissez nous et que vous lisez ce blog SEO, c’est peut-être parce qu’un jour vous nous avez demandé (ou allez nous demander) d’essayer d’être en première page de Google avec votre site Web. Alors avec une portion si congrue laissée à ses concurrents, la véritable question qui devrait se poser au final serait plutôt : est-ce que vous connaissez un autre moteur de recherche que Google ?

Si vous naviguez sur Internet depuis de nombreuses années, Bing et Yahoo! risquent de vous venir bien vite à l’idée mais après ? Peut-être que les noms des autres acteurs vous évoquent vaguement quelque chose, comme un nom que vous avez déjà entendu un jour ou l’autre, mais de là à savoir précisément de quoi il s’agit et à avoir testé le moteur en question, c’est bien différent n’est-ce pas ?

C’est bien différent et pour être tout à fait honnête, c’est aussi bien normal. En effet, tout le monde ne peut pas se permettre, comme nous nous nous devons de le faire au sein de notre agence de référencement lilloise et arrageoise, de commencer à s’intéresser au premier moteur de recherche qui sort et de le comparer à Google pour voir s’il ne serait pas plus approprié à ses besoins. C’est tout l’intérêt de suivre un blog SEO comme celui que vous êtes en train de lire ;). Et aujourd’hui nous avons décidé de vous proposer un « petit » focus et décryptage d’Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres et qui pousse lui aussi tout doucement.

Présentation d’Ecosia, moteur de recherche écolo

Comme vous pouvez le constater sur la page Wikipédia d’Ecosia, il s’agit d’un moteur de recherche solidaire allemand qui reverse une partie de ses bénéfices (de l’ordre de 80%) pour financer des programmes de reforestation dans quatre endroits du globe : au Burkina Faso, au Pérou, en Tanzanie et à Madagascar. Créé par Christian Kroll et lancé le 7 décembre 2009, ce n’est que plus récemment que le moteur de recherche fait de plus en plus d’apparition dans les rapports de Google Analytics et consorts comme étant une source d’acquisition de trafic pour votre / vos sites Web.

Petite structure en termes de personnel (la société compterait 30 salariés et indépendants en mai 2018), il n’en demeure pas moins qu’Ecosia est à l’origine de nombreux arbres plantés depuis sa création. Plus de 20 millions d’arbres plantés au mois de janvier 2018 et depuis sa création (toujours selon Wikipédia), un chiffre qui a plus que doublé en un an si l’on s’en réfère à celui qui est affiché cette fois-ci en homepage d’Ecosia au moment où nous écrivons ces lignes (46 977 664 arbres, 46 977 665 arbres, 46 977 666 arbres (quand vous testerez vous vous apercevrez que cela va très vite)). Mais alors ça en représente des requêtes tout cela ? Et oui pardi. Parce que si le concept écolo sur lequel est fondé Ecosia consiste à reverser un pourcentage des bénéfices réalisés au profit de la planète, comme il s’agit d’un moteur de recherches, il faut que ces dernières soient un maximum présentes au rendez-vous.

Secret d’Ecosia, moteur de recherche écologique

Pour tout vous dire, c’est en constatant à plusieurs reprises lors des différents audits de référencement naturel que nous réalisons au sein de l’agence que le moteur de recherche qui plante des arbres Ecosia était de plus en plus souvent représenté et / ou important dans les sources de trafic que nous nous sommes demandé pourquoi Ecosia fonctionnait et devenait de plus en plus performant, alors que nous avons le sentiment que les autres moteurs peinent à décoller ?

La réponse paraît toute trouvée et nous n’allons pas chercher midi à 14 heures, c’est très probablement la vocation d’Ecosia qui est à l’origine de son succès. En effet, un moteur de recherche qui plante des arbres c’est à la fois innovant et unique (à notre connaissance, Ecosia est le seul moteur de recherches à faire cela) et écologique et en ce sens, l’idée a vraiment de quoi plaire dans un monde dans lequel la préservation de la planète est une priorité grandissante et dont fort heureusement, même si ce n’est pas le cas de tous, bon nombre de personnes en sont convaincues.

La réponse semble d’autant plus évidente qu’elle ne peut guère venir de la pertinence des résultats proposés. Non pas que ces derniers soient « mauvais » ou peu pertinents, loin de là, simplement, comme vous pourrez vous en apercevoir si vous faites le test par vous-même, ils ne présentent guère de différence avec ceux de Bing. Logique, Bing est le support technologique qui sert à générer la page de résultats au niveau des résultats naturels, Yahoo! étant utilisé quant à lui pour afficher les liens sponsorisés. Ecosia peut donc en cela être catalogué de la même manière que ces deux moteurs de recherches précités (rappelons-le partenaires depuis 2010/2011) pour ce qui est de sa fonction principale.

Sauf que voilà, les deux seuls autres noms connus en dehors de Google n’ont pas su tirer leur épingle du jeu avant que les nouveaux acteurs tels que Duck Duck Go (qui connaît également une belle courbe de progression), ou le moteur de recherche français Qwant qui, malheureusement, tarde à prendre l’envol qu’on lui souhaiterait, n’ont pas su concurrencer le mastodonte de Moutain View.

Cela fait donc le jeu des petits nouveaux, par ailleurs portés par les nouvelles obligations en matière de protection des données personnelles qui viennent enquiquiner Google également. Si c’est beaucoup plus son hégémonie acquise avec le temps que le fonctionnement de Google qui le place en position de leader toujours incontesté comme nous l’avons vu, cette nouvelle donne avec des acteurs aux propositions nouvelles et rafraîchissantes fait beaucoup de bien au milieu, même si le leadership de l’ogre est pour le moment loin d’être remis en cause.

L’occasion pour nous de continuer à tout faire pour vous positionner dans les meilleurs résultats que possible sur Google, mais aussi d’Ecosia et de tous les autres et de souhaiter à ce moteur de recherche écologique de continuer à planter beaucoup d’arbres dans les pays où il oeuvre avec ses programmes de reforestation.

Vous ne l’avez encore jamais testé et nous vous avons donné l’envie de le tester pour vos prochaines requêtes que vous voudriez plus écologiques ? Le cas échéant, cliquez sur ce lien pour découvrir Ecosia.

 

[Total : 4    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)