Sandbox → Google Sandbox, définition SEO du bac-à-sable

Définition de la Google Sandbox : de quoi s’agit-il ?

Que vous vous intéressiez au référencement naturel SEO de façon assidue ou simplement que vous ayez la volonté de vous informer un peu sur le sujet pour mesurer l’évolution du positionnement de votre site Internet sur les moteurs de recherche, vous avez sans doute déjà entendu le terme de Sandbox et même le plus souvent, associé au plus important des moteurs de recherche en matière de parts de marché, à savoir Google Sandbox. De quoi s’agit-il ? Est-ce un phénomène positif ou au contraire un phénomène négatif pour votre site Web ? C’est ce que nous allons voir ensemble ci-dessous dans cet article.

Comment définir la Sandbox en SEO ?

Vous retrouver dans la Sandbox en référencement naturel et sur Google, où par la force des choses elle s’exprime le plus souvent, n’est pas du tout une bonne chose pour votre site Internet, bien au contraire. Ici, la définition n’a rien à voir avec celle de la Sandbox en informatique (encore que, en un sens…) dont le but est de s’équiper d’un environnement sécurisé pour effectuer des tests. Ici, le « bac-à-sable » (traduction en français du terme sandbox), correspond au fin fond de la SERP. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez vous y retrouver, soit parce que vous avez un site jeune et que Google met toujours plus ou moins une période de probation pour les sites qui viennent tout juste de naître, soit parce que vous avez plongé les mains dans le pot de miel en ne respectant pas les guidelines de Google et que ce dernier vous a pris en flagrant délit de sur-optimisation et vous a ainsi rétrogradé jusqu’au fin fond (ou presque, disons de toute façon qu’il vous a rétrogradé bien trop loin pour que vous ne puissiez avoir une quelconque visibilité) de ses résultats.

L’histoire ne dit pas si le terme présente une quelconque analogie avec la difficulté de réussir à faire sortir un enfant qui joue dans un bac-à-sable, mais toujours est-il que si votre site Internet se retrouve quant à lui dans la Google Sandbox, vous allez devoir montrer patte blanche et utiliser de l’huile de coude pour pouvoir en sortir et retrouver ainsi une visibilité suffisante pour pouvoir capter du trafic sur la requête en question. Notons ici que l’effet Sandbox Google n’est le plus souvent pas généralisé à l’ensemble du site, mais aux requêtes les plus concurrentielles sur lesquelles vous pourriez être tenté d’essayer de vous positionner.

Si le terme était bien plus fréquemment utilisé il y a plusieurs années de cela, il est de moins en moins utilisé par la communauté des référenceurs de nos jours (qui lui préfèrent désormais d’autres désignations), mais le phénomène est lui bel et bien toujours d’actualité.

Faisons ici à la fois un aparté et un distinguo, celui d’un site qui se trouve dans la Sandbox de Google avec un site blacklisté. Dans ce second cas de figure, votre site ne sera plus très très loin dans les pages de résultats, il sera carrément absent de l’index de Google. Si en termes de trafic sur vos requêtes principales cela ne changera pas grand-chose, cela changera en revanche grandement la donne quand à votre faculté à redevenir visible.

Comment sortir son site Web du bac-à-sable de Google ?

Que malheureusement celui s’y trouve ou que vous anticipiez qu’il puisse s’y retrouver (ne serait-ce que parce que vous vous apprêtez à lancer un nouveau projet), les recettes pour pouvoir sortir son site Internet de la Google Sandbox sont sensiblement les mêmes que celles pour progresser dans les résultats de recherche quand vous avez du mal à percer sur votre / vos requête(s) principale(s) parmi les sites de vos concurrents.

Faire valoir, chaque fois que vous en avez l’occasion, votre expertise sur votre secteur d’activité par l’ajout de contenu pertinent, le plus complet et hétérogène que possible (textes évidemment mais aussi visuels, vidéos si possible…) et avec un maillage interne SEO bien pensé, soigner la sémantique autour de la ou des requêtes que vous ciblez en priorité, et ne pas hésiter à faire le ménage de façon radicale si votre position dans la sandbox Google résulte d’une sur-optimisation qu’elle qu’elle soit (mot clé répété à outrance, acquisition de liens douteux et / ou en quantité trop conséquente (voire les deux à la fois), etc.).

Plutôt que de devoir en sortir, la meilleure solution reste quand même de faire en sorte de l’éviter. Pour cela, avoir un site avec un minimum de contenu au moment de son lancement dans le cas d’un site jeune et éviter de trop jouer avec les règles de conduite édictées par le moteur de recherche sont des conseils qu’il sera toujours bon de suivre. De toute façon, en matière de référencement naturel, il est souvent préférable de ne pas vouloir aller trop vite et de mettre la charrue avant les bœufs.

Etre sandboxé sur les autres moteurs de recherche

Dernière chose, si se retrouver dans la Google sandbox sera évidemment le « bac-à-sable » le plus désagréable en termes de conséquences pour la visibilité de votre site Web, rien ne vous empêche de vous y retrouver aussi pour les autres moteurs de recherche qui drainent toujours au moins un peu de trafic à la marge et parfois plus sur certains secteurs d’activité… autant donc éviter de vous montrer trop gourmand si vous ne voulez pas par la suite perdre du temps en actions correctives pour pouvoir progresser à nouveau.

 

[Total : 3    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)