SEO c'est quoi ? Définition SEO et infographie référencement

Définition : le Référencement naturel SEO qu’est-ce que c’est ?

« SEO » est un acronyme de Search Engine Optimization en anglais. Il apparaît comme un ensemble de techniques de Webmarketing permettant de positionner un site internet, une page ou un document web, une application dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche comme Google, Bing, Yahoo, Yandex ou encore Baidu. En français, le SEO est traditionnellement appelé et désigné « référencement naturel ». En la matière, de nombreux experts SEO préfèrent l’expression de l’acronyme anglais pour préciser que l’objectif du référencement naturel est avant tout le positionnement de ces documents sur la première page, non la simple indexation des contenus. L’enjeu est de taille : augmenter le trafic pour une meilleure conversion des sites, assurer l’E-reputation d’une entreprise…

  1. Définition
  2. Techniques on-site
  3. Techniques off-site
  4. Optimisations SEO
  5. Analyse et veille
  6. Définition changeante
  7. Infographie du SEO

Le SEO en définition : ensemble de techniques dédiées à l’optimisation pour les moteurs de recherche

De nombreux critères sont pris en compte par les algorithmes de classement des moteurs de recherche. Par ailleurs, les variations algorithmiques sont sinon quotidiennes pour Google, très régulières pour l’ensemble. A la différence du référencement payant (SEA), complémentaire au SEO (Voir notre définition du SEM), ces critères de positionnement sont le plus souvent connus mais nécessitent une connaissance et une veille technique.

De même, chaque pays, chaque « marché cible » nécessite des compétences sur les différents moteurs, les pratiques d’optimisations variant très sensiblement entre les pays occidentaux (la France en particulier où Google représente plus de 90% des requêtes) et les pays asiatiques, la Chine en tête, où l’usage des moteurs de recherche n’est pas le seul critère important permettant « une entrée dans le Web ». Voyons ici 4 aspects permettant de décrire le fonctionnement du SEO sur le marché français en particulier:

1. Les techniques liées au contenu et plus généralement au « on-site »

L’expression « content is King » est toujours d’actualité en 2017. On constate qu’une volumétrie importante associée à une cohérence sémantique des contenus proposés sur un nom de domaine favorise non seulement l’indexation mais le positionnement sur des « expressions clés » autrement appelés « mots clés à destination des acheteurs » ou « requêtes de prospects ». Voir sur ce sujet notre article sur la manière de choisir ses mots clés.

Pour préciser un peu plus ce contenu on-site, il paraît judicieux également de le découper en deux catégories de plus en plus confondues : l’une directement visible par l’internaute que l’on peut qualifier de « on-page », l’autre moins visible que l’on nomme ici « in-page ». Ainsi, certains éléments sont proposés à l’attention de l’utilisateur comme la vidéo, le contenu texte ou encore les images, l’UX Design. D’autres participent plus d’une optimisation plus centrée sur les crawlers (robots des moteurs de recherche) comme par exemple l’usage de codes spécifiques (HTML 5, CSS), de l’insertion de balises comme la rel=canonical.

2. Les techniques off-site dans le SEO

Techniques souvent considérées comme dangereuses ou soumises particulièrement à la sagacité des référenceurs, le off-site est un ensemble de techniques permettant d’amener plus facilement les robots à crawler les pages d’un site sur lequel on essaye d’améliorer les positionnements. Bien entendu, un lien procure potentiellement un trafic de visiteurs supplémentaires mais il existe plusieurs techniques possibles pour améliorer ce que l’on nomme la popularité d’un site Internet (nombre et qualité des liens entrants ou backlinks). Une stratégie consistant à automatiser, semi-automatiser ou manuellement favoriser la création de contenus avec des liens pointant sur des parties spécifiques d’un site s’appelle une stratégie de netlinking. Selon les usages et le « chapeau » du référenceur (White Hat/ Black Hat), les objecifs de positionnements et la thématique du site Internet, ces pratiques varient.

On peut citer ainsi par exemple :

  • La mise en place de partenariats,
  • Le link baiting consistant à créer du contenu suffisamment attractif pour récolter du lien,
  • Les achats de liens,
  • La soumission dans les annuaires,
  • L’utilisation de domaines expirés,
  • Le Spamco,
  • Les redirections,
  • L’usage de communiqués de presse,
  • L’accélération de l’indexation par les réseaux sociaux, etc.

3. Les optimisations techniques du SEO

Par essence, le référencement naturel est technique et nécessite des connaissances et des compétences parfois multiples. Ainsi, les techniques évoluent en fonction des contenus (vidéo sur YouTube, optimisation d’articles sur les requêtes d’actualité, référencement local, référencement multi-lingue, etc.) Techniquement, le site va donc connaître des ajustements propres à ses objectifs comme l’amélioration du temps de chargement, l’optimisation de la version mobile en premier, la configuration de son robots.txt, etc. Toutes ces mesures relèvent de compétences propres au référenceur et à la technicité du métier en lui-même.

4. L’analyse et la veille SEO

Partie intégrante du métier selon nous, l’analyse consiste à utiliser un certains nombre d’indicateurs (logs, mais aussi taux de rebond, temps de chargements, positions dans les différents moteurs de recherche sur les expressions clés, etc.) pour pouvoir quantifier et optimiser les performances, répondre à des objectifs. Les actions sont très souvent mises en place suite à la réalisation d’un audit technique SEO.

La veille, quant à elle, est concurrentielle (observer l’évolution des concurrents, comprendre leur stratégie,etc.) mais aussi technique. L’usage et la remise à jour de langages, l’étude des évolutions algorithmiques déclarées et ressenties, le test, l’échange avec d’autres professionnels sont autant de démarches quotidiennes à réaliser. La maîtrise du SEO nécessite aujourd’hui d’excellentes compétences en marketing et une grande capacité de communication sur le métier.

La définition du SEO est changeante !

Afin de conclure ce sujet, il faut garder à l’esprit que l’évolution du Web, le Web 2.0 puis le 3.0, les modifications algorithmiques et la portabilité des moteurs de recherche, le big bang du big data sont autant de facteurs qui viennent à remettre en cause les pratiques de référencement naturel. Google nous habitue également à changer les règles du jeu, par l’ajout de filtres nouveaux (Pour Google par exemple, Fred succédant à Pingouin, Panda et consorts), par la modification des usages du Web, par l’influence de l’usage des nouvelles plateformes sociales, par l’essor formidable de la recherche vocale, etc. C’est la raison pour laquelle le métier d’expert SEO qui en découle reste très mouvant, favorisant des approches très pragmatique et une solide connaissance du marketing.

Une petite infographie présentant les 4 aspects du SEO pour conclure :

 

infographie definition du seo

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire