Réaliser son benchmark SEO pour analyser la concurrence

Afin de connaître ses concurrents, il est important de réaliser un benchmark SEO. Vous aurez une idée sur vos actions à faire pour améliorer votre SEO mais surtout vous pourrez trouver votre propre positionnement afin de prendre les meilleures décisions qui s’imposent. Il permet de comparer ses performances par rapport à ses concurrents et ainsi voir quels sont les meilleurs usages. Lorsque notre agence propose un audit seo pour votre site Web, il est complété de cette partie analytique supplémentaire. Beaucoup de référenceurs n’y voient pas d’intérêt mais si l’on se penche sur des questions comme le backlinking, la chose est différente 🙂 Voyons cela en détails.

  1. Établir un benchmark seo
  2. Les supports à utiliser
  3. Comment constituer une analyse concurrentielle ?
  4. Les sites de référence pour obtenir les chiffres du référencement naturel
  5. L’analyse concurrentielle en détails
  6. Les sites e-commerce et le SEO
  7. Rappel des critères à étudier pour un bon benchmarking

Établir un benchmark seo

Les informations collectées doivent être neutres, mesurables et utiles pour obtenir un benchmark seo efficace. C’est le principe d’une analyse concurrentielle sur un sujet donné. Bien entendu, vous pouvez vous focaliser uniquement sur le référencement naturel ou plus adéquatement sur l’ensemble des critères de comparaison des concurrents comme les fonctionnalités, les techniques employées pour l’acquisition de trafic, les techniques d’engagement de l’utilisateur et de réengagement, l’UX aussi, évidemment.

Dans le présent sujet, je vais vous parler essentiellement de ce qui fait notre marque de fabrique : le search naturel. Vous pourrez ainsi vous améliorer sur votre visibilité sur ce point bien que, comme souligné en début de sujet, l’analyse concurrentielle du benchmarking n’est pas en soi une priorité pour mettre en place des correctifs nécessaires sur le on-page et le off-page. Cela dit, réaliser votre benchmark seo fait partie de votre stratégie digitale comme l’ensemble des analyses que l’on peut faire en Webmarketing et c’est une raison suffisante pour le faire le mieux possible. Vous en aurez besoin si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir à ranker dans les résultats des moteurs de recherche.

Supports pour construire son benchmark seo

Pour constituer un benchmarking seo, il vous faudra utiliser des supports propices à l’étude :

  • Une grille d’analyse qui permet de faire un point sur le nom de vos concurrents et sur les techniques de SEO qu’ils utilisent ainsi que les fonctionnalités/l’UX, etc. si vous voulez pousser plus loin votre réflexion,
  • Des fiches de restitution : analyser chaque concurrent pour peser les avantages et les inconvénients.
  • Une synthèse de conclusion : faire un bilan des différentes analyses réalisées. Ce dernier point est utile à transmettre aux équipes marketing en charge de la stratégie.

Comment constituer votre analyse concurrentielle en référencement ?

En premier lieu, un analyse concurrentielle SEO doit représenter vos concurrents les plus proches de vos activités. Cependant, vous pouvez vous inspirer d’autres pratiques qui ne sont pas de votre domaine puisqu’un benchmark SEO permet de s’inspirer des meilleures pratiques. Si vous n’avez pas encore créé votre site, cela peut être une bonne approche pour observer les fonctionnalités. N’oubliez pas que ce qui nous intéresse, c’est la SERP et que pour cette raison, celui que vous pouvez considérer comme un concurrent direct ne l’est peut-être pas du tout sur les moteurs de recherche (et inversement). Google apprécie particulièrement la diversité des contenus à proposer aux internautes (N’avez-vous pas remarqué par exemple que sur des recherches de produits, blogs ou forums divers s’intercalent souvent dans les résultats ?).

Puis, vous devez analyser le nombre de pages indexées et la qualité des contenus proposés. Vous pouvez constituer un premier tableau qui vous permettra de prendre des notes sur chaque concurrent. Afin de continuer votre benchmark SEO, vous trouverez des points communs qui seront la base de votre grille d’analyse puis vous mettrez les critères que vous ne retrouvez pas chez tous vos concurrents.

Vous aurez déjà une bonne base de travail pour continuer votre analyse par la suite.

Grâce à votre premier tableau de prise de notes et cette grille, vous pouvez constituer une fiche par concurrent pour être plus précis sur les critères.

Avec la grille et la fiche de chaque concurrent dans les résultats de recherche, vous pouvez finir par une conclusion précise et visuelle :

  • Le mapping de positionnement permet de voir ses concurrents par rapport à soi visuellement selon les critères seo.

mapping positionnement

  • Le résumé des observations a pour but de tirer une conclusion claire et précise.

Pensez à bien présenter vos différents documents réalisés pour obtenir un benchmark seo proche de la perfection.

Les sites de référence pour obtenir les chiffres du référencement naturel

Nous vous conseillons plusieurs sites de référence qui vous permettront d’analyser les chiffres pour votre étude des positionnements concurrents :

  • Yooda Insight : ce site permet d’analyser le trafic seo, le nombre de pages positionnées, le nombre de concurrents, le classement Insight et bien d’autres facteurs SEO. A l’agence, nous sommes de grands fans de cet outil qui se spécialise dans l’analyse concurrentielle mais aussi dans les pratiques de storytelling.
  • Majestic SEO : permet d’analyser le SEO des sites de votre choix : les backlinks de vos concurrents, pourquoi ne les auriez-vous pas ??? En complément de Yooda, Majestic SEO est un outil formidable. Si vous avez un beau nom de domaine bien trusté, vérifiez bien que les rankings s’améliorent également. Nous l’utilisons beaucoup pour l’analyse de la concurrence et la recherche de liens de qualité.
  • Seobserver (l’outil de Kevin Richard): analyse de la stratégie SEO à l’aide de filtres (la conjonction de SEMRUSH et de Majestic),
  • Moz : outil de suivi SEO ultra démocratisé en France de la célèbre boîte américaine,
  • Ahrefs : extension pour votre navigateur qui analyse dans le détail les liens,
  • Screaming Frog : particulièrement utile pour analyser les redirections et les erreurs 404. Screaming Frog nous permet également d’étudier les ensembles d’un site Internet, les liens : quelle page lie quelle autre page ? Quels aspects de l’arborescence et du maillage interne ? En quoi le concurrent a raison ou tort d’avoir cette architecture de site Internet ?
  • SEO Quake : extension pour votre navigateur pour analyser les critères SEO. Nous l’avons déjà évoqué par ailleurs, mais SEOQuake est clairement un bel outil issu des solutions de SEMRush pour analyser toutes les pages sur un ensemble de données. Toutes les pages, c’est également tous les liens d’une page de recherche Google !!!

L’analyse concurrentielle en détails

On peut analyser les pratiques de ses concurrents de deux façons. La première étant une veille permanente sur la concurrence et la seconde la réalisation d’un benchmark seo concurrentiel. Nous nous intéressons à la seconde manière de s’intéresser à ses concurrents.

Grâce au benchmark, vous pouvez remarquer les facteurs de réussite de vos concurrents. Cela consiste en l’analyse des mots-clés des concurrents. Ainsi, on peut connaître leur positionnement et améliorer la nôtre. Cela permet de construire sa propre stratégie SEO. Plusieurs étapes constituent l’analyse de référencement concurrentiel :

  • Analyser le nombre de mots-clés les plus efficaces des concurrents
  • Analyser au plus près les mots-clés
  • Analyser les liens (backlinking, liens sortants)

L’e-commerce et le SEO

En ce qui concerne l’analyse des sites e-commerce, on peut remarquer que les critères techniques et sémantiques ne sont pas les mêmes. L’expérience utilisateur est de plus en plus présente sur les sites e-commerce (voir notre sujet sur l’UX Writing). Les liens sont encore plus importants qu’un site vitrine. Le but étant de travailler d’un côté pour les moteurs et de l’autre pour les utilisateurs. La quantité du contenu est moindre comparée au site vitrine ou au blog. En effet, on constate souvent que la description est courte et sans grande importante.

Voici un petit conseil utile : si vous étoffez votre contenu pour optimiser le référencement naturel. Les photos doivent être de bonne qualité et contenir la balise alt mais pourquoi ne pas envisager également des solutions avec des ancres de section sur les pages produits ? Consultez-nous sur la question, beaucoup de E-commerce oublient l’intention de l’internaute au profit de la présentation de l’offre. Il y a tant à changer dans les habitudes des boutiques en ligne, tant sur l’arborescence que sur le content.

Rappel des critères SEO

Nous vous listons un ensemble de critères que vous pouvez mettre dans votre benchmark seo :

  • L’extension du nom de domaine
  • Le HTTPs
  • La diversité des liens
  • Les liens contextualisés
  • La qualité des liens
  • La quantité des liens
  • La vitesse de chargement du site
  • La notoriété
  • Un sitemap présent et complet
  • Le mobile first
  • Mot clé dans l’URL
  • Les liens sortants
  • Les liens internes
  • Un site mis à jour
  • Les images optimisées
  • La mention de l’URL canonique
  • La longueur du contenu
  • Le champ lexical
  • La balise méta-description
  • Le mot-clé dans la title
  • La qualité du contenu

Vous savez maintenant toutes les particularités d’une telle analyse de la concurrence. Il n’y a plus qu’à s’y mettre. Faites appel à une agence de référencement pour réussir votre référencement naturel. Vous aurez une bonne base pour élaborer votre stratégie digitale et ainsi améliorer votre référencement naturel pour votre futur ou actuel site Internet. C’est mieux lorsque l’on sollicite des experts sur le sujet.

Une petite infographie pour conclure :

infographie benchmark seo

Le Benchmarking en SEO ? C’est une belle occasion de découvrir des pépites et d’embrasser littéralement le marché que vous ciblez !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)