Architecture SEO → Comment optimiser sa structure de site pour le SEO

Comment concevoir une architecture de site SEO friendly ?

L’architecture SEO friendly est à ce jour l’une des principales optimisations de votre site Web parmi toutes celles qui peuvent vous permettre de progresser dans les résultats des moteurs de recherches et le tout sans prendre le moindre risque pour votre site (car vous avez peut-être déjà entendu parler des différentes sanctions que Google applique aux sites Web qui ne respectent pas ses lignes de conduite). Si on se lance dans la création d’un site Internet (et ce que nous allons dire est encore plus vrai dans le cadre d’un site e-commerce) en pensant à son référencement dans un second temps, on fait là une grossière erreur. Autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas une bonne idée et cela va vous coûter plus cher au final. Et dans toutes les choses qui doivent être pensées avant de vous lancer pour concevoir votre site, l’équiper d’une architecture optimisée pour le référencement naturel.

Quelle définition pourrions-nous donner de l’architecture SEO ?

Une architecture SEO est une structure de site qui va faire la part belle à tout ce dont les moteurs de recherches tels que Google, Bing, Yahoo et consorts raffolent à savoir du contenu et des liens. Mais attention, pas n’importe quels liens et c’est ce que nous allons voir dans la deuxième partie de cet article.

Pour avoir une structure de site qui soit optimisée au regard de ces critères, il est important de prêter attention à plusieurs choses et par exemple, ce que vont commencer par lire les robots des moteurs de recherche. Et à ce petit jeu, le dicton premier arrivé, premier servi s’applique pleinement. Plus le contenu est lu par le moteur de recherche rapidement et plus il sera valorisé par ce dernier dans l’ensemble de votre contenu. Vous voyez les enjeux et l’organisation que cela implique ? Autant dire que votre menu de header – si vous en utilisez un – doit être le mieux pensé que possible. Les rubriques les plus importantes de votre site doivent y figurer en bonne place.

Vous n’auriez de toute façon pas imaginé qu’il en soit autrement c’est une affaire entendue, mais comment décréter quelle rubrique positionner en premier quand elles sont sensiblement de même importance pour vous (en considérant les paramètres de volumétrie et de marge) ? Qu’est-ce que vous devez automatiquement faire si vous choisissez un design de site ou vos principales rubriques son accessibles en cliquant sur une image ?

Comment faire une structure de site optimisée pour le référencement ?

Pour être optimale, votre structure doit comporter des éléments incontournables et les mettre en valeur.

Qu’est-ce que votre structure doit impérativement comporter ?

Pour pouvoir être performante sur Google et autre, votre page doit contenir un minimum de texte. A vous de trouver la bonne alchimie pour que le fait de mettre du texte soit visuellement acceptable. Nous anticipons ici certaines remarques visant à dire qu’une page peut tout à fait se positionner dans la bonne catégorie et en bonne position, même sans texte en disant que oui, effectivement, c’est possible. Mais ce sera toujours moins bien qu’avec du texte et en plus ou alors cela demandera plus de temps et d’effort (sans compter un éventuel supplément de risque) pour arriver au même résultat.

Outre un texte sémantiquement optimisé en fonction de votre secteur d’activité, votre page doit contenir des liens vers d’autres pages, elles aussi sémantiquement optimisées pour que le moteur comprenne que votre page traite d’une thématique mais qu’elle peut en plus orienter vers du contenu additionnel, lui aussi intéressant pour les personnes qui s’intéressent à cette thématique.

Comment mettre en valeur ces éléments indispensables

Nous avons vu un peu plus haut qu’une bonne architecture va, entre autres, consister à mettre en valeur les liens pour les moteurs de recherche. Evidemment, pas n’importe lesquels, non, nous parlons ici de vos liens internes. Le maillage interne SEO optimisé dont nous avons déjà parlé sur ce blog lié au référencement commence par accorder la priorité à vos catégories / produits principaux en les valorisant par l’utilisation du principal mot clé que vous allez cibler. Evidemment, si vous visez prioritairement une requête qui peut comporter plusieurs mots assez longs, il faudra s’adapter en conséquence pour que votre menu ne soit pas indigeste (sans jeu de mots).

Si nous reprenons l’exemple évoqué plus haut du menu avec un design s’appuyant sur des images, il vous faudra exploiter la balise alt en y mettant votre mot clé. Dans ce cas-là d’ailleurs, si vous avez une requête prioritaire constituée de plusieurs mots dont certains assez longs, ce ne sera pas problématique.

En termes de structure, le code devra être optimisé aussi. Si vous voulez que les robots des moteurs de recherche commencent par lire du contenu qui va sémantiquement aider à classer votre site dans les bonnes thématiques et figurer ainsi en bonne place sur les bonnes requêtes, il faut qu’ils commencent par lire l’essentiel du contenu qui est proposé à l’utilisateur et pas des dizaines de lignes de scripts et autres éléments de CSS. Les seuls éléments qui peuvent figurer en bonne place et qui ne sont pas présentés à l’internaute sont ceux qui ont pour fonction d’aider le moteur à catégoriser la page sur laquelle il se trouve c’est-à-dire les données structurées. Nous considérerons ici que la balise title est présentée à l’utilisateur, même s’il n’y prête pas attention une fois qu’il est sur la page, en revanche, c’est s’il arrive d’un moteur de recherches, bel et bien le premier élément qui lui soit présenté.

Maintenant que nous avons posé les bases de ce qu’est une structure de site conçue pour être performante en matière de référencement naturel, nous verrons plus en détails dans de futurs articles quelles sont les différentes stratégies possible et aborderons pourquoi pas plus en détails une technique comme le Siloing en en présentant le concept, mais aussi les nombreux avantages. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez d’ores et déjà aller consulter notre article sur le pagerank sculpting lequel vous permettra d’approfondir cet article-ci.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)