Utiliser le mind mapping pour créer son site Internet | Facem Web

Créer son site Internet en utilisant le mind mapping

Lorsque vous vous lancez dans un projet digital, que vous souhaitez créer un site Internet, il apparaît intéressant de pouvoir bien préparer l’organisation de l’ensemble des idées. Parfois même (souvent), la matérialisation de celles-ci est inhibée du fait d’un manque de recul, d’un manque d’échange également.

Il en résulte souvent des problèmes de conceptions. Et ce n’est pas la création technique du site qui est en mesure de palier le déficit de logique de celui-ci. Pour faciliter la démarche intellectuelle, il existe ce que l’on appelle les cartes mentales.

Qu’est-ce qu’un mind map dans la création d’un site Internet ?

exemple de mind map

Exemple possible de rendu de mind map

Le mind mapping est un schéma visuel permettant de représenter les pensées, voilà ce qui peut être donné comme définition simple de ce qui est autrement appelé carte heuristique.

Idéalement, pour faciliter ce travail, un brain storming (tempête du cerveau) peut être mis en place afin d’aboutir à celui-ci. La réalité montre toutefois que si le brain storming a du sens pour réunir des acteurs et finalement poser les conditions et objectifs, les idées émergent souvent hors contexte imposé.

Que de retouches suite à une réunion parce que tel ou tel acteur découvre une nouvelle manière de concevoir le schéma ! Isolément, il est également possible de dessiner les traits de ce qui sera un jour l’arborescence du site Internet, l’essentiel étant de le présenter à des tiers professionnels pour avis.

Le mind mapping relève donc de la stratégie en matière de gestion de projet Web (et même hors contexte digital).

Il se traduit également comme un moyen de communiquer, prendre des notes, présenter du contenu, animer une réunion. Sur ce dernier point, les consultants en référencement ont l’habitude d’exposer les futurs silos d’un site par l’usage d’un mind map.

C’est un grand moment de créativité partagée dans la conception web !

La carte mentale informatisée, un plus ?

En termes de présentation, nul doute que sa diffusion est facilitée. Toutefois, plusieurs bons feutres de couleurs différentes (rappelez-vous du point focal) et un tableau blanc effaçable font très souvent merveille en réunion. Nous pensons que les deux peuvent être complémentaires : tenir un feutre est un facteur psychologique à prendre en compte, écrire sur un post-it également.

Cela dit, lorsque vous expédiez à l’autre bout de la France vos idées, un document de travail unique et informatisé s’impose. Sur le marché des outils de mind mapping, il existe de nombreuses solutions très pratiques, souvent gratuites d’ailleurs, parmi lesquelles :

Coggle par Google

Nous ne pouvions éviter d’évoquer cet outil collaboratif conçu par Google. La version gratuite vous permet ainsi de faire 3 diagrammes privés, d’user d’un nombre d’images illimitées, de générer gratuitement un PDF et de collaborer simultanément :

tarifs de coogle

Pour vous lancer sur l’outil, il vous suffit simplement de disposer d’un compte Google. En savoir plus : https://coggle.it/

XMIND en logiciel

Moins smart mais très efficace, cet outil existe aussi en version gratuite. Ancien et expérimenté sur le sujet, il ravira ceux qui sont familiarisés avec les outils de bureautique de Microsoft. La version 8 a été parfaitement rafraîchie. Il est ainsi possible de l’utiliser facilement sur différents supports, sur votre ordinateur de bureau, sur une tablette ou sur votre Iphone.  En savoir plus : https://www.xmind.net/fr/

EDRAW MAX, un outil multiusage

EDRAW MAX s’acquiert avec une licence à vie. Mais il fait le taf :

exemple de mind map lourdEncore plus old school que le précédent aujourd’hui, il permet de créer des arborescence assez lourdes facilement. En savoir plus : https://fr.edrawsoft.com/

FramindMap

De la même manière qu’il nous est impossible d’oublier Google, il nous est impossible de faire l’impasse sur un logiciel libre édité chez Framasoft ! A traiter en ligne directement, voici le lien : https://framindmap.org/

Une connexion est nécessaire. Notez que vous pourrez utiliser cet outil, à l’instar des autres pour faire un brainstorming, partager vos idées, faire un cours ou une formation que vous pourrez par exemple compléter avec un Prezi… Vous ne pourrez toutefois modifier en temps réel à plusieurs l’outil comme le propose par exemple Coogle.

Conseils à la volée sur le mind mapping

Évidemment, il existe bien d’autres logiciels et applications en ligne ; il s’avère parfois assez difficile d’ailleurs de se familiariser avec ces outils. Nos propositions ici nous ont été parfois imposées, elles sont toutes bien fonctionnelles et assez simples d’usage. Le tracé doit refléter au maximum l’expression de l’idée pour favoriser l’échange. Partez d’abord sur des projets simples si vous n’en avez pas encore réalisé (quoi que parfois ce que l’on pressent simple s’avère être une usine à gaz 😉 ).

Jetez les idées sur un tableau ou une feuille avant de tenter de les organiser, ne vous lancez pas bille en tête dans la réalisation sur logiciel, vous perdrez votre temps. Utilisez le bien plutôt comme support de présentation.

Sollicitez les avis externes au maximum et proposez de collaborer au projet (Chef de projet, Webdesigner, SEO, développeurs, salariés, etc.). Ne perdez pas de vue vos objectifs et pensez à intégrer ce rendu dans un cahier des charges à destination des agences Web si vous passez par elles, elles seront mieux préparées à vous conseiller.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

2 Commentaires
  1. kwalys 14 juin 2017
  2. Xavier Deloffre 14 juin 2017