Nom de domaine : définition, fonctionnement, explications techniques

Un nom de domaine, c’est quoi, ça marche comment ?

On choisit souvent des noms de domaines sans vraiment savoir vers quoi l’on s’engage. Prenons donc le temps ici de comprendre ce qu’est un nom de domaine avant même de commencer à réfléchir à son choix. Explications sur l’origine, les différences, comment il va être utilisé d’un point de vue technique.

  1. Définition du nom de domaine
  2. Mieux comprendre le fonctionnement
  3. Ce que signifie www.
  4. Les domaines de premier niveau
  5. Les domaines de deuxième niveau

Un nom de domaine, c’est quoi ? (Définition)

Quelle petite émotion personnelle lorsque vous prenez un nom de domaine auprès d’un bureau d’enregistrement (ou registraire) en vue de créer votre site Internet. C’est un peu comme choisir son nom d’entreprise. Et pour cause, un nom de domaine est quelque chose d’unique qui implique cette règle mais comment cela fonctionne ?

Premier arrivé, premier servi !

En pratique, un nom de domaine (NDD) est une adresse Web représentative d’un identifiant unique, créant ce que l’on appelle un masque sur une adresse ip. Le mot ou la lettre composant le nom de domaine est nécessaire par défaut. Mais il est possible d’avoir plusieurs labels sur une même IP.

Le propriétaire d’un nom de domaine paye une redevance annuelle qu’il doit renouveler pour garder la propriété de ce dernier. Il le fait auprès d’un bureau d’enregistrement qui lui met à disposition plusieurs services différents . Le service minimum comprend en contrepartie de la partie financière la maintenance de la base de données du ou des noms de domaines et la mise à jour des bases de données de registres qu’il représente ; Ces dernières déterminent le fonctionnement des DNS (Domain Name System) qui correspondent en fait à un ensemble de machines ou serveurs reliés au même domaine.

Pour le cas d’un bureau d’enregistrement (Exemple : OVH)  souhaitant commercialiser des .fr, il doit passer par l’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération).

D’autres services peuvent s’agréger à ces derniers comme la mise en place d’un manager ou back-office, une gestion administrative et technique, l’envoi de mails avant la date d’échéance pour le renouvellement, la mise à jour des coordonnées « Whois », etc. Il existe aussi un service plus dédié lié au DNS pour les E-mails.

Décortiquer un domaine pour mieux comprendre

Un nom de domaine, c’est finalement un ensemble d’ordinateurs reliés entre eux par Internet et possédant une caractéristique commune qui est le nom de domaine. Pour aller plus loin, le nom de domaine converti comme adresse dans votre navigateur permet de se connecter une IP (que votre ordinateur ou votre smartphone aujourd’hui va comprendre). Ces IP ont actuellement deux caractéristiques particulières appelées IPV4 et IPV6. Cela fait bientôt 20 ans que l’on attend d’avoir une diffusion total de l’IPV6 qui dispose d’un espace d’adressage bien plus important qu’IPv4. Lorsque vous choisissez votre hébergeur, pensez à ces caractéristiques.

Si l’on prend le nom de domaine générique http://facemweb.com, « http » est le protocole d’échange permettant à deux machines de communiquer entre elles, facemweb.com est le nom du serveur permettant d’échanger entre elles (c’est plus sympathique qu’une série de chiffres),  et les « // » sont les séparateurs permettant de différencier le nom du protocole et du serveur.

On parle aussi d’extension du domaine pour le .com


Si l’on prend le sous-domaine wordpress.facemweb.com par exemple, il est possible d’avoir un nouveau serveur. Le sous-domaine est un bon moyen d’agréger d’autres contenus à un domaine principal.

Qu’en est-il des WWW. ?

En fin de compte, les WWW. datent des débuts du Web et sont intégrés ou non pour l’affichage. Un nom de serveur est très souvent composé de préfixe, le plus souvent www. Il convient donc de s’assurer que, dans tous les cas, l’adresse avec ou sans www pointe sur le serveur. On opère dans ce cas des redirections de domaines vers les www. ou l’inverse, ici en mod rewrite pour Apache :

Redirection vers les www.
RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP_HOST} ^monmon-site-internet.fr$
RewriteRule ^(.*) http://www.mon-site-internet.fr/$1 [QSA,L,R=301]

A l’inverse, comme c’est le cas pour le site de l’agence, vous pouvez éviter les www. :

Redirection sans les wwww
RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP_HOST} ^www.mon-site-internet.fr$
RewriteRule ^(.*) http://mon-site-internet.fr/$1 [QSA,L,R=301]


Vous l’aurez compris, ceci n’a pas d’impact en soi sauf à bien faire ces redirections pour éviter le duplicate Content (Google n’apprécie pas).

Les 4 différents types de domaines de premier niveau

On a coutume de considérer 4 types de domaines de premier niveau :

  • Les domaines nationaux de premier niveau comme le .fr ; on les appelle les ccTLD pour « Country Code Top-Level Domain ». Ils sont environ 260
  • Les domaines de premier niveau dits génériques ou gTLD composés le plus souvent de 3 lettres comme le .org, .net, etc.
  • Les domaines de premier niveau également génériques introduits en 2008, les NGTLD (New generic Top-Level Domain) qui s’appellent plus simplement aujourd’hui les gTLD également.
  • Enfin, il existe des extensions de domaines pour les sociétés et organisations qui souhaitent avoir leur domaine de premier niveau. Voici la liste complète des domaines de premier niveau.


En tout, il existe plus de 560 domaines de premier niveau dits génériques ou nationaux*.

Les domaines de deuxième niveau

Il existe sur la toile des domaines de second niveau ou SLD (Second-Level Domain) ; L’un des exemples les plus connu peut-être est Wikipédia : wikipedia.org en deux labels séparés par un point. Les .co.uk pour le Royaume-unis et le bureau d’enregistrement des sociétés.

En quelque sorte, le domaine de deuxième niveau est une extension ajoutée à celle du premier niveau. Bien connus également, les domaines utilisés par les administrations comme .gouv.fr. Ces domaines sont inaccessibles du grand public qui doit de ce fait choisir d’autres types d’extensions.

Et vous possédez-vous un nom de domaine ?

*Source Wikipédia

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

3 Commentaires
  1. ArkeUp 28 février 2017
  2. CWebmaster 7 mars 2017
  3. Xavier Deloffre 7 mars 2017