Google My Business : Comment inscrire votre fiche établissement ?

Google My Business : Comment inscrire votre fiche d’établissement ?

En 2014, pour remplacer Google+ Local, la firme de mountain View a lancé Google My Business. Cet outil qui prend aujourd’hui la forme d’une fiche d’entreprise parfaitement administrable dès que vous êtes connecté à votre compte Google est un atout indéniable pour le référencement naturel local. Plus de visibilité et plus de social d’ailleurs dans son usage en font aujourd’hui un préalable à tout lancement de site Internet. Voyons ici comment s’y prendre et faire évoluer sa visibilité.

  1. Qu’est-ce que la Google My Business ?
  2. Comment créer une fiche établissement ?
  3. Erreurs fréquentes
  4. Fonctionnalités
  5. Horaires établissement
  6. Évaluations par l’internaute de votre établissement
  7. Les statistiques
  8. L’ajout des photos
  9. Les posts
  10. La gestion des utilisateurs
  11. Le site Web Google
  12. La publicité adwords Express
  13. Ajouter un nouveau lieu
  14. Paramètres et téléphone Google
  15. Référencement local

Qu’est-ce que Google My Business ?

Généralement confondue avec Google Map, la Google My Business est en fait une fiche entreprise présentant un établissement. Pour en bénéficier, il faut donc avoir une entreprise, et ce, quel que soit le secteur d’activité. Vous pouvez préciser par exemple si vous accueillez du public ou non. De cette manière, votre adresse s’affiche ou non dans la map (carte visuelle) qui est associée. Cette fonctionnalité offerte par Google permet ainsi d’afficher des informations concernant votre établissement dès lors que l’internaute, par le biais d’une recherche sur mobile, sur ordinateur de bureau ou encore via la recherche vocale exprime votre nom de marque. Elle prend par exemple cette apparence dans les résultats sur desktop :

affichage google my business

Comment créer une fiche établissement sur la Google My Business ?

En soi, l’opération est très simple mais nécessite un peu de temps, en particulier pour la validation par la team Google qui gère le projet. Vous avez pour commencer besoin d’un compte Google. rendez-vous ensuite à l’adresse suivante : https://www.google.fr/intl/fr/business/

Commencez par compléter votre établissement en suivant les champs qui vous sont proposés :

creation fiche etablissement my business

  • Mettez le nom précis de votre établissement, ajoutez le pays (par défaut France),
  • l’adresse postale (qui revêt un caractère très important pour la suite),
  • la ville,
  • le numéro de téléphone,
  • la catégorie de l’établissement (pas facile de choisir parfois, sachez qu’il y a une catégorie principale et la possibilité de mettre des catégories secondaires),
  • l’adresse du site Internet si vous en possédez un (pas besoin en effet d’en disposer pour la création de votre fiche).
  • Le dernier point intitulé « Je propose des biens et services au domicile de mes clients » vous permet soit de faire afficher l’adresse si vous dites non, soit d’afficher un cercle concentrique autour du lieu de votre établissement avec une distance que vous pouvez déterminer vous-même.

NB : Il semblerait que les établissements accueillant du public soient plus visibles dans les résultats de recherche non liés à la marque.

Cliquez ensuite sur continuer. Google Vous remercie des informations et vous alerte que vous recevrez par courrier postal dans un délai de 5 jours ouvrés un code d’activation. Entre temps, votre fiche entreprise n’apparaît pas dans les résultats de recherche. Comptez d’ailleurs un délai de 24 heures après l’ajout du code pour voir s’afficher les premiers résultats.

Quelques erreurs fréquentes avec la Google My Business

Il ne vous est demandé en aucun cas d’avoir un numéro SIRET pour cet affichage (ce qui peut être le cas pour la déclaration d’un commerce local dans une page entreprise Facebook). Or, la règle légale est que vous devez en posséder un. Les équipes de Google, un internaute sur dénonciation peut à tout moment révoquer un établissement non conforme. Pas de triche donc concernant cet établissement d’autant plus qu’il accueille du public.

Ne demandez jamais à un tiers de faire apparaître pour votre compte cette Googe My Business, notamment votre agence Web. C’est une propriété qui vous appartient et qui est susceptible d’être rejetée par la team si un tiers la gère pour vous . Quelques agences ont fait les frais de l’exploitation de plusieurs My Business elles-mêmes, radiant de nombreux comptes sans le vouloir.

Évitez de trop compléter votre fiche établissement avant sa validation, elle pourrait être rejetée ou considérée comme non conforme assez facilement. De même, évitez d’avoir plusieurs comptes d’établissements au même endroit ; la règle veut que vous ayez par exemple un compte de marque et des établissements secondaires si vous avez plusieurs points de vente.

Ne revendiquez la propriété d’établissements d’une même marque qu‘à partir d’un seul compte Google. Utilisez éventuellement les droits d’administration pour la gestion par des tiers : 1 propriétaires peut avoir plusieurs comptes Google tiers comme administrateurs.

Quelles sont les fonctionnalités basiques ?

La Google My Business a largement été exploitée depuis sa création et, a contrario des collections ou de Google +, on peut considérer que c’est un vrai succès pour la firme. Voici entre autres ce que vous pouvez faire.

Afficher vos horaires dans infos

Dans l’onglet, infos, choisissez vos horaires d’ouverture. De cette manière, vous pourrez avoir un affichage « établissement actuellement fermé » pour les internautes tapant votre marque si vous ne travaillez pas le dimanche par exemple. Tant que vous êtes sur les informations relatives à votre établissement, songez à vérifier que vous avez bien fait le lien avec votre site Internet (deux liens possible avec une url également pour la prise de contact, de rendez-vous). Ajoutez également des photos pour un affichage plus convenable. Plus vous enrichissez ces informations, plus vous accroissez les potentialités de visibilité.

Les évaluations des internautes

Créer une fiche entreprise dans Google, c’est s’exposer aux commentaires et avis des internautes. Cet aspect est à prendre en compte et bien entendu, nous vous conseillons de suivre ces quelques règles quant à la gestion des commentaires négatifs ou bons. Les avis des utilisateurs sont en effet l’occasion d’avoir un affichage amélioré dans les résultats de recherche (les petites étoiles). C’est aussi la partie la plus socialisante de l’outil puisque vous pouvez (vous devez!) interagir avec eux. Le phénomène tend d’ailleurs à s’intensifier et Google pousse à cela avec des programmes comme les Local guides. Avez-vous votre badge ?

Les statistiques d’affichage de votre établissement

Elles permettent de voir le nombre de fois que l’affichage a lieu, le nombre d’appels liés à son affichage ou encore la fréquentation de votre établissement. Ici un exemple de statistique en camembert proposé dans cet onglet :

statistiques google my businessNotez le message incitant à mettre à jour régulièrement votre fiche : « les établissements qui affichent des photos récentes enregistrent généralement plus de clics vers leur site Web. »

L’ajout des photos

Elle peut se faire par le biais d’un client, c’est fréquent notamment dans la restauration. Mais vous avez la possibilité de vous montrer au travail, à l’intérieur de votre établissement, à l’extérieur, etc. Enrichissez de données pur un meilleur affichage.

L’ajout récent des posts

Vous avez des événements à prévoir, des formations par exemple ? Précisez les dates de ces événements pour donner sur la marque un enrichissement de votre page. Les internautes peuvent ainsi voir que votre entreprise est active et c’est un vrai plus.

Gérer les utilisateurs

Vous êtes propriétaire, déléguez la gestion de votre page à des tiers, vos collaborateurs par exemple, voire votre agence qi vous souhaitez certaines configurations (nous avons bien conscience que l’UX de Google ne s’applique pas toujours à Google). Les trois rôles possibles sont : Propriétaire (utile si vous cédez votre entreprise), Administrateur, et Responsable de la communication. Ceci restreignant les actions disponibles .

Site Web à la Google

Bien, vous ne disposez pas de site Internet ? Google vous propose dans réaliser un à la manière d’un builder. Vous pourrez si vous le souhaitez l’afficher dans la Google My Business. Ce n’est pas une obligation. Ce site Web est en fait une page et ses fonctionnalités sont à l’heure actuelle assez restreintes. Nous n’avons d’ailleurs pas pu indexer le nôtre. Profitons de cet article pour lui faire un lien, ne sait-on jamais 🙂 Plus sérieusement, à défaut de bénéficier d’un lien vers un vrai site Internet, ceci peut être utilisable pour activer un petit élément de visibilité locale dans ce cas :

affichage local du sitePensez quand même à disposer d’un site Internet digne de ce nom.

Créer une annonce publicitaire

Pour faire de l’Adwords Express. De notre point de vue, cette gestion des ads est à l’image des Boosts de posts sur Facebook : une catastrophe (pire peut-être même). Difficile d’avoir le retour d’analyse d’un compte Google Adwords classique avec cet outil. Attention aux envois réguliers de promotion donc et n’oubliez pas que les liens ads doivent permettre d’assurer un ROI (Return on Investment).

Ajouter un lieu

Vous vous développez ou avez plusieurs établissements à gérer, cette fonctionnalité vous permet de créer un nouvel établissement. Vous pourrez ensuite les traiter un à un avec l’onglet « tous les établissements ». Sous forme de liste, vérifiez ainsi que vos établissements sont publiés, à défaut en attente de validation, mais pas « non publiés », suspendus ou en double.

Les paramètres et le numéro de téléphone de Google

Vous avez un problème quant aux notifications des commentaires, quant à la publication de l’une de vos pages ? C’est ici que cela se passe. Vous disposez d’un forum d’aide mais également aujourd’hui de la possibilité de contacter Google par téléphone parfois : « Demander à être rappelé ». Possibilité de chat également.

Google My business et le référencement local

Sur mobile notamment, après les publicités, l’affichage des deux ou trois résultats locaux, aidés par la géolocalisation, est quelque chose de très recherché en terme de référencement local. Si vous souhaitez améliorer ce référencement local, vous avez intérêt à créer du contenu avec le nom des villes par exemple. Dans un exercice amusant, un test a été fait sur mon blog. En voici le résultat :

exemple de geolocalisation google my business

Oui, Pigeon, opossum ou le récent Faucon (Hawk), ces filtres algorithmiques pour le local parfois ne fonctionnent pas de manière optimale 🙂 Bon, a priori, ce screen d’écran n’est légitimement plus accessible. Nous cous conseillons doc de créer des contenus et de les publier sur Google +, si si, en utilisant votre compte de marque.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Publicité Google

Google AdSense est un programme de monétisation proposé par Google aux éditeurs de sites web pour générer des revenus publicitaires à la performance. Un éditeur de site web peut adhérer gratuitement au programme et bénéficier d’affichages publicitaires sur son site en y plaçant des tags publicitaires correspondant aux formats de son choix par simple copier / coller d’un code fourni par le programme.
Google utilise des cookies pour rendre la publicité plus attractive pour les utilisateurs et plus rentable pour les éditeurs et les annonceurs. Les cookies servent ainsi également à sélectionner les publicités en fonction de leur pertinence pour l'utilisateur, à améliorer les rapports sur les performances des campagnes et à éviter la diffusion d'annonces que l'utilisateur a déjà vues.

Google AdSense
NID,SID,DSID, FLC, AID, TAID