Référencement Black Hat : comment concurrencer ces techniques SEO ?

Comment concurrencer des techniques de Black Hat SEO ?

Le référencement black hat (BH) ou Black Hat SEO est quelque chose que nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises sur le blog SEO de l’agence. Vous en avez sans doute désormais compris les motivations et les enjeux mais vous vous posez peut-être, sans doute même et vous avez bien raison, une question on ne peut plus légitime : comment concurrencer des techniques de Black Hat SEO quand on a un site Internet pour lequel on a une optique de pérennité et que l’on ne peut donc pas se permettre de prendre des risques et / ou que l’on n’a pas les mêmes moyens à allouer pour mettre également de son côté une stratégie de référencement naturel à base de techniques de BH ?

Pas facile du tout de répondre à cette question et pour ne rien vous cacher, il s’agit d’une problématique à laquelle en tant qu’agence SEO à Lille nous sommes fréquemment confrontés. D’une part parce que toute agence de référencement naturel y est confronté, d’autre part parce que la métropole lilloise est particulièrement bien pourvue en concurrence élevée dans de nombreux secteurs d’activités économiques et qu’il y a d’aussi nombreux référenceurs chevronnés pour qui l’implémentation de ces techniques ne présente aucune difficulté. Bref, autant de bonnes raisons pour :

  1. Commencer par faire les choses correctement de votre côté
  2. Essayer de vous montrer plus malin que les BH
  3. En faisant pareil ? Faut-il céder à la tentation ?

Black Hat White Hat, bétonner l’opposition de style

La première chose à dire ici c’est que les vrais bons black hat SEO sont avant tout des bons white hat SEO. Comprenez par-là qu’avant de franchir la ligne rouge qui les fait sortir du respect des guidelines de Google, ils commencent généralement par remplir les critères des bonnes pratiques. Conclusion, si par la suite contrairement à eux vous ne voulez pas franchir la ligne rouge, il va vous falloir en faire plus qu’eux dans la partie commune. White Hat / Black Hat se résumera alors à un ratio qui de votre côté sera réduit à zéro pour la partie exploitation de techniques BH et que vous compenserez en en faisant plus qu’eux.

Ici, une fois que la structure de votre site Internet aura été savamment pensée, cela se résumera essentiellement à faire plus de contenu et plus de contenus. Plus de contenu signifie un contenu plus dense, bien organisé et bien optimisé ; et plus de contenus signifie un site qui propose plus d’URL (riches à chaque fois) pour une seule et même thématique ou requête ciblée et / ou qui propose plus de contenus différents (texte évidemment mais aussi vidéo, images, infographie…).

Montrez-vous plus malin que les Black Hat SEO

Alors là ce ne sera pas forcément évident (sauf si vous tombez sur un ou des mauvais BH car il y en a beaucoup aussi mais auquel cas ce ne sera pas trop problématique), parce que ce qui fait la qualité d’un bon black hat SEO – et tous les référenceurs les plus connus qui utilisent les techniques de référencement black hat vous le diront – c’est son ingéniosité, son côté malin. Alors pas évident certes, mais pas impossible pour autant parce que souvent, il y a chez ces référenceurs, le côté dévorant de l’appât du gain que l’on retrouve chez les joueurs de jeux d’argent et de hasard. Jeux d’argent de hasard qui représentent d’ailleurs bien souvent chez les BH autant un terrain de jeu pour le SEO que pour se divertir dans le cadre de leurs loisirs.

Conclusion, ils vont régulièrement (pas tous, certains sont encore plus malins) se battre sur LA requête concurrentielle de votre secteur d’activité et se faire une guerre d’épuisement dont tous ne pourront pas sortir vainqueur. Pour tirer votre épingle du jeu, vous pouvez aller chercher cette requête en proposant une approche différente de la leur mais en restant dans un premier temps sagement derrière eux le temps de vous constituer un historique solide sur la requête et attendre que certains tombent pour que mécaniquement vous ne montiez. Évidemment il y en aura d’autres qui prendront la place, et vous glisserez à nouveau petit à petit, mais vous allez obtenir un début de visibilité. Pendant ce temps, battez-vous sur les requêtes longues traines qui les intéressent moins.

Ce faisant, vous aurez moins beaucoup moins d’efforts à faire pour vous positionner, en règle générale le trafic obtenu sera moindre mais il sera plus qualifié ce qui est toujours bon à prendre et au fur et à mesure, le traitement de la thématique sous de multiples aspects et de la requête avec ses dérivés de longue traine va faire de vous une référence sur le sujet qui va contribuer à vous faire monter sur la requête principale. Vous aurez ainsi un ancrage beaucoup plus solide qui non seulement rendra votre site Internet beaucoup plus solide en cas d’attaque de NSEO, mais aussi, si cette attaque de Negative SEO devait tout de même vous nuire, les conséquences seraient bien moindre et vous ne perdriez pas tout d’un seul coup.

Faut-il un jour céder au référencement black hat également ?

Il arrive parfois que, même en faisant tout ce qu’il faut pourtant dans les règles de l’art du respect des règles édictées par Google, cela ne suffise pas pour ne serait-ce que commencer à obtenir un début de visibilité ou, à tout le moins d’obtenir une visibilité que l’on pourra juger insuffisante. Faut-il dès lors pour autant se tourner vers ces techniques borderlines aux yeux de Google quand le référencement white hat ne suffit plus et avoir dès lors peur de la pénalité par le biais d’un filtre algorithmique ou autre à tel point que l’on ne pourra pas fermer l’œil de la nuit ?

C’est à vous seul qu’il appartient de faire ce choix simplement toute agence SEO qui se respecte se devra le cas échéant de vous sensibiliser sur le fait que cette stratégie comporte des risques et que si vous prenez cette décision, vous la prenez en toute connaissance de cause car quand il faut faire acte de contrition, le Dieu Google n’est que très peu enclin à pardonner ses pécheurs.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)