Position zéro (0) : Comment l'obtenir ? Définition & techniques sur Google

Comment obtenir la position zéro (0) sur Google ? Définition et technique SEO

La blogosphère en parle d’une manière qui semble un peu excessive pour on nombre d’observateurs. La position 0 est devenue en l’espace de quelques mois un must have particulièrement obsédant d’autant que Google s’amuse régulièrement a changer la traditionnelle règle du « 10 liens bleus » dans ses SERPs ». Mais à quoi cela correspond-t-il pour commencer ? Mettons-nous à l’exercice avec quelques précisions particulières.

  1. Définition
  2. Le featured snippet, c’est quoi ?
  3. Comment optimiser le featured snippet
  4. Conditions de réussite
  5. Conclusion

Définition de la position zéro en référencement naturel

Chez les référenceurs, la position #0 ou encore « ranking zéo » ou encore « google answer box » désigne la position située au-dessus des résultats naturels classiques sur la formulation d’une requête d’internaute. Beaucoup de types d’affichages sont proposés par Google comme le Featured snippet qui fait ici l’objet d’une explication détaillée, la quick answer, des éléments extraits du Knowledge graph. Ce dernier point permet de faciliter des réponses touchant à tous types de sujets : L’algorithme de Google mange littéralement les informations de sites populaires et légitimes pour proposer des réponses sur les scores de football, sur la météo (ici il s’agit même d’un partenariat avec US Naval Research Lab), sur des questions, des définitions ou même des tarifs  (avec l’expression prix ou tarifs de). Un expert SEO sait que les données structurées aident particulièrement l’affichage dans le Knowledge graph. Or la propriété première de ces dernières, c’est bien la hiérarchisation du contenu, une explication méthodologique en quelque sorte qui facilite l’interprétation et l’extraction.

Si l’on observe bien ces réponses, elle collent généralement assez bien avec les suggests proposés dans la barre de recherche. Sur les réponses apportées extraites de questions ou de tarifs, il arrive parfois que Google place également une image, ce qui rend crédible de continuer à bien traiter le référencement sur Google Images.

Le featured snippet, qu’est-ce que c’est ?

Google adore exploiter les meta données de votre site Internet. Dans un article consacré à la balise metadescription, nous avions vu que ce même moteur est en mesure de placer des liens dans celle-ci. Dans une grande majorité de cas, elle même déterminée (réécrite). Le featured snippet, c’est par exemple ceci :

exemple de featured snippet

Exemple de featured snippet

On note ici que Google reprend les éléments de structure de l’article à son profit pour en extraire une hiérarchie. Dans tous les cas, Google reprend le point de vue du site Internet de même qu’ici dans l’exemple de ce tutoriel le déroulé repris sous forme de sommaire avec des ancres vers les sections de l’article. Par ailleurs, il les numérote.

L’une des formes les plus connues et faisant l’objet de gros enjeux, les recettes de cuisine reprises sous forme de liste :

featured snippet recette de cuisine

Featured snippet de recette de cuisine

Il arrive également que Google propose un affichage sous forme de tableau :

tableau featured snippet

Affichage sous forme de tableau

Notez dans le cas précédent que les Ads restent toujours bien présente au dessus de cet affichage « naturel ».

Si le contenu ne contient pas de hiérarchie particulière (nous verrons ensuite en détail comme bien hiérachiser 😉 ), Google se contente de sortir un extrait plus « brouillon ». C’est le cas notamment dans les définitions :

featured snippet sous forme de definition

une définition sous forme de featured snippet

Comment optimiser le featured snippet ?

Dans l’exemple de cuisine précédent, la hiérarchie se matérialise par un titre <h3> et une succession d’éléments balisés par <ul><li></li></ul> :

Hiérachisation du contenu pour la recette de cuisine

<h3>Ingrédients</h3>

		<ul>
	
		<li ><span>1 pâte à pizza rectangulaire</span></li>
	
		<li ><span>400 g de mozzarella</span></li>
	
		<li ><span>3 tomates</span></li>
	
		<li ><span>8 filets d’anchois</span></li>
	
		<li ><span>3 gousses d’ail</span></li>
	
		<li ><span>1 c. à soupe d’huile d’olive</span></li>
	
		<li ><span>Origan</span></li>
	
		<li ><span>Thym frais</span></li>
	
		<li ><span>Sel, poivre</span></li>
	
		</ul>

Et c’est ce format qui permet ce type d’affichage compris par Google. Un principe d’optimisation SEO très efficace qui permet en outre d’extraire une image.

Pour le cas des tables (le cas d’Apple plus haut), il faudra utiliser <table> y compris sous un titre Hn explicatif (ici « Tarifs de réparation », un <H2> reprenant le Keyword exact):

Affichage sous forme de tableau
<div ><table border="1">
<tbody><tr><th>Modèle d’iPhone</th>
<th>Écran uniquement (hors garantie)</th>
<th>Autre dommage (hors garantie)</th>
</tr><tr><td>iPhone 7 Plus</td>
<td>181,10 €</td>
<td>411,10 €</td>
</tr><tr><td>iPhone 7</td>
<td>161,10 €</td>
<td>371,10 €</td>
</tr><tr><td>iPhone 6s Plus,<br>
iPhone 6 Plus</td>
<td>181,10 €</td>
<td>391,10 €</td>
</tr><tr><td>iPhone 6s, iPhone 6</td>
<td>161,10 €</td>
<td>351,10 €</td>
</tr><tr><td>iPhone SE</td>
<td>161,10 €</td>
<td>311,10 €</td>
</tr><tr><td>iPhone 5s, iPhone 5c,<br>
iPhone 5</td>
<td>161,10 €</td>
<td>311,10 €</td>
</tr><tr><td>iPhone 4s</td>
<td>Voir la section « Autres dommages »</td>
<td>241,10 €<br>
<br>
</td>
</tr></tbody></table></div>

Dans le cas des définitions, la popularité du site et la fiabilité des sources peut être un facteur déterminant (par exemple l’usage de la balise rel=editor » ou encore rel »=author »). Dans tous les cas, il s’agit bien de se positionner dans le top 5 des résultats de recherche pour en bénéficier. L’usage d’un excellent maillage interne pour pousser la page apparaît également comme primordial afin d’être dans le haut de la SERP.

Plus étonnant, et en attendant que cela disparaisse peut-être, l’affichage concernant le « nettoyage de base de données ». Cette forme de liste reprend les éléments structurés de la page qui ne bénéficie en réalité que d’ancres vides vers les sections, sans même l’usage de <ul><li></li></ul>. Une explication vient du fait que l’article est ancien ; assez peu concurrentiel donc non soumis à des optimisations excessives d’autres contenus tiers. Sa particularité reste sa hiérarchisation reprise dans la forme avec l’ancrage.

Les conditions de réussite pour une position zéro

Nous vous invitons à approfondir le sujet via Moz qui a de son côté établi plusieurs particularités ; Toutefois, on constate que :

  • La position 0 apparaît à des réponses aux questions très facilement et on sait que la recherche vocale, c’est surtout des réponses à des questions formulées,
  • La réponse donnée est programmatique : Une seule réponse est possible !
  • Le fait de définir ou de donner du tableau comparatif de prix par exemple facilite son accès,
  • L’affichage ne se produit que si l’on est dans le top 5 (dans 30% des cas c’est la position #1 qui en bénéficie),
  • le contenu est de grande qualité (on s’en doutait), une réponse courte est formulée dans la page (ce qui ne veut pas dire que celle-ci est courte),
  • la page est fortement structurée en reprenant les tags et <div> évoquées plus haut,
  • si la page est dans le top 5, les backlinks n’ont plus le même impact, l’autorité ne jouant que pour le positionnement.
  • Les images auront tendance à s’afficher en fonction du sous-titre contenant le mot clé de la requête

Conclusion

Si vous n’arrivez pas à atteindre la première place, le rank #1 dans Google, vous pouvez espérer dans de nombreux cas apparaître en position zéro pour peu que votre site face autorité aux yeux du moteur. Dans tous les cas (hors même l’usage de schema.org), bien structurer le contenu est un facteur particulièrement déterminant. Répondez à la question dans les premiers temps du contenu, rapidement est de manière assez succincte, c’est d’ailleurs l’une des forces de l’exemple proposé sur la »définition marketing ». Vous l’avez compris, cette position zéro devient un enjeu crucial alors que 42% des internautes utilisent la recherche vocale chaque jour. (source : Arobasenet)

[Total : 4    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire