Longue traîne (LONG TAIL) en SEO : C'est quoi ? | Facem Web

La longue traîne (long tail) en SEO : Qu’est-ce que c’est ?

En référencement naturel SEO, un concept bien connu est celui de la longue traîne. En anglais (et l’anglais est particulièrement présent dans notre métier), l’expression est « long tail ». Dans cet article, nous évoquons sa définition ainsi que son usage, son exploitation par quelques conseils SEO comme vous le verrez plus loin.

Définition de la longue traîne en SEO

La longue traîne est un phénomène rencontré sur les sites Web, généralement de grande envergure comme les E-commerce ou certains blogs, qui peut être exploité à des fins d’optimisations en référencement ou même pour de la publicité comme vu plus bas. Si la loi de Pareto des 20/80 nous donne comme indication que l’essentiel d’un chiffre d’affaires est réalisé par une minorité de clients, la longue traîne propose elle de montrer que l’essentiel du chiffre d’affaires est généré dans un commerce non pas par les produits phares ou même en tête de gondole mais par ceux qui sont les plus éloignés de la communication dudit commerce. En matière de site Internet, ce ne sont pas les produits les plus visibles qui tirent l’essentiel du chiffre d’affaires et en matière de référencement naturel, ce ne sont pas les requêtes les plus concurrentielles qui tirent l’essentiel du trafic. Des expressions de recherche comprenant 3 termes à plus sont considérées comme relevant de la longue traîne.

Exemple du principe de la long tail

Lorsque vous tapez la requête « Plombier Paris », vous êtes typiquement sur une requête concurrentielle puisque limitée à deux mots. Celle-ci complétée de cette manière : « plombier paris rapide pas cher » comprend plus de termes tapés ou énoncés (Pensons aujourd’hui à la recherche vocale) et est nettement moins concurrentielle tant en nombre de pages indexées dans Google que d’optimisations SEO pour atteindre cette requête. On note aussi que cette seconde expression de recherche, plus longue, est aussi plus qualifiée sur une intention d’internaute. Ce volume de recherche par les internautes est également nettement plus faible que pour « Plombier Paris ». Toutes réunies, ces mots clés dits de longue traîne constituent la part de trafic potentielle la plus importante d’un site. On comprend ici l’intérêt d’avoir une long tail pour augmenter les chances d’apparaître en première page, voire en première position ou aujourd’hui position 0 sur Google.

Évolution de la longue traîne en référencement naturel

Il faut noter aujourd’hui que le search évolue non seulement de manière écrite (les usages des internautes changent) mais également de manière orale. L’intérêt de développer une longue traîne sur un site, notamment via le storytelling est donc tout à fait justifié d’autant plus qu’environ 15% des requêtes des internautes restent nouvelles selon Google. (Les ingénieurs de Mountain View ont pour cela même développé un filtre algorithmique supplémentaire nommé Rank Brain à base d’Intelligence artificielle). Sur la base de ce constat et du fait que le web sémantique en découlant reste évolutif, la production de contenus supplémentaires améliore naturellement le trafic d’un site, même parfois sans optimisation SEO complémentaire.

De même, les expressions clés les plus recherchées étant particulièrement spammées par les référenceurs, la longue traîne devient une solution légitime pour un jeune site par exemple d’occuper un espace sur la toile. Pour cela, il convient de travailler avec l’aide des rédacteurs Web la sémantique de chacune des pages afin d’améliorer les chances d’affichage.

Applications concrètes concernant la longue traîne

Pour exploiter le phénomène, vous avez plusieurs solutions, outre les mécanismes de conversions inhérents aux pages indexées :

Lorsque votre site bénéficie d’un volume de contenu important, vous sortez plus facilement dans les résultats des internautes. Ce fait acquis permet donc d’imaginer travailler la longue traîne sur des articles de blog ou même sur des produits variables d’un site E-commerce. Ce trafic obtenu, qui ne correspond pas nécessairement à une intention d’achat, peut ensuite être exploité dans des opérations de remarketing, sur Google Adwords ou même sur Facebook (en suggestion) via le Pixel. Une double couche issue donc des optimisations SEO permettant de proposer à l’internaute à la fois une réponse à son intention et une suggestion sur les plateformes sociales et autres sites Internet rentrant dans un programme Adsense, le tout en limitant les coûts budgétaires (la data du site permettant l’exploitation de ces ads).

La notoriété peut être renforcée également par la longue traîne dans la mesure où votre site apparaît plus régulièrement sur des volumes de recherches important. Cette marque affichée dans les résultats de recherche, comme pour Amazon notamment, renforce une crédibilité sur des requêtes plus concurrentielles, sans mêmes être rank #1. De même, ces pages et contenus plus éloignés parfois de la home du site vont permettre d’améliorer le maillage interne de ce dernier.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)