Balise title : Définition & optimisation en référencement naturel (SEO)

Qu’est-ce que la balise title (titre) en référencement naturel (SEO) ?

En référencement naturel, pour peu que vous connaissiez un minimum les bases permettant d’être visible sur Google, vous vous attardez nécessairement sur un point chaud, la balise <title>. Voyons dans ce petit article ce qu’il nous apparaît important de savoir concernant cette dernière et attribuons lui d’emblée un degré d’importance dans le référencement de vos pages… un bon 7,5/10 nous paraît convenable. De fait la balise titre fait particulièrement gloser dans le petit monde des référenceurs SEO, ce qui implique que cette note peut être ajustable dans le temps et en fonction des pratiques. De nombreuses études ont été menées et sont menées. elle est souvent surévaluée et parfois il arrive que l’on fonde trop d’espoirs sur elle, mais elle reste la composante inpage la plus forte en référencement naturel.

  1. Définition de la Balise title
  2. Comment optimiser la Balise titre
  3. Pousser le SEO avec la title (taille et longueur)
  4. Le cas des stop Words
  5. L’impact des majuscules
  6. Nom du site dans le titre
  7. Faire du spam avec les titres
  8. Avoir plusieurs titles avec un même contenu
  9. Exemple HTML de la balise titre

Une balise title, c’est quoi ? Définition et explications

Si l’on devait la définir, on pourrait dire que celle-ci correspond au titre d’une page HTML, c’est-à-dire qu’elle se trouve « codée » dans le document, au niveau du <head>. Véritable critère déterminant dans le référencement in page, ce qui a été qualifié de lien bleu par Bill Gates revêt un caractère important: Elle est lue par l’ensemble des moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo. Elle influe également en grande partie le classement des pages. Voyons l’exemple suivant :

Exemple du title HomePage de Facem Web
<!DOCTYPE html>
<head>
<title>Création  & référencement de site Internet SEO SEA (Arras Lille)</title>

L’élément & est codé &amp; en HTML. Les accents nécessitent également une syntaxe particulière.

Lorsque vous consultez le site en question, ici notre propre site, le titre de la page est affiché au niveau de la fenêtre du navigateur (Firefox, Chrome, Safari, Internet Explorer…). Si vous en avez la possibilité, sur ordinateur de bureau, laissez en survol votre souris sur l’onglet. Une bulle apparaît ici sur Chrome :

comment afficher la balise title

Une confusion assez courante consiste à penser que la balise title est le titre du document lu par les internautes lorsqu’ils sont sur le site. Dans ce cas, ce serait plutôt une balise <hn> de type <h1>. Une balise <h1> suppose un titre éditorial ; dans le présent article, il s’agit de : Qu’est-ce que la balise title en référencement naturel (SEO) ?

Dans de nombreux cas, les référenceurs préconisent de changer le title par rapport à ce <H1>, tout en gardant des mots clefs communs ou en usant de synonymes. C’est une pratique assez fastidieuse sur les sites à gros volumes de pages mais qui semble vraiment porter ses fruits. Le tout étant de bien déterminer et choisir les mots clefs car les titles doivent correspondre au contenu des documents… D’ailleurs Google ne s’y trompe pas, si vous avez oublié de la préciser, il vous en attribue une arbitrairement (généralement une balise <hn>).

Comment optimiser ses titres en référencement naturel ? Pour quelle taille ?

Voilà bien une question non figée dans le temps et les pratiques. D’abord parce que la longueur des titles change en fonction des affichages des moteurs de recherche ; Google permettant en 2016 de proposer un affichage jusqu’à 70 caractères environ (une taille qui correspond environ à 600 pixels) avant qu’elle ne soit coupée ou tronquée (ce qui n’a pas toujours été le cas), vous pouvez pour faciliter la lecture en vous limitant. Rien n’empêche de dépasser pour le SEO cette taille. N’oubliez pas que vous devez optimiser tous les titles des pages indexables dans votre site, alors voici quelques conseils :

Essayez de suivre la règle suivante, dans tous les cas :

Choisir une phrase ou une expression dans le libellé de vos titles qui mette en avant le plus possible les mots clés choisis et exprime sous forme synthétique la page et ensuite le site.

A contrario, les pires expressions recensées pour un title : « Bienvenue sur mon site », « Accueil », ou juste le mot clef d’une catégorie par exemple.

Maintenant que vous comprenez que le contenu du title doit refléter le contenu de votre document, pensez à la place de celles et ceux qui vont y accéder par les moteurs de recherche :

Quelle meilleure formulation puis-je faire pour éviter d’avoir une succession de mots clefs?

(Notez qu’en soi ce serait en partie efficace pour un positionnement mais parfaitement défavorable si vous souhaitez que les gens cliquent dessus). En appliquant ces deux règles d’optimisation, vous allez commencer à vous amuser dans la rédaction de vos titles, à faire également des tests.

Aller plus loin dans l’optimisation SEO des titles

Tout ce qui suit est sujet à interprétation. D’abord parce que la manière dont est organisé votre site joue un rôle, ensuite parce que ce qui vaut dans tel cas ne l’est pas dans tel autre (concurrence des requêtes, crawl des pages, etc.), enfin parce que les liens internes et les backlinks ont également leur influence.

Ce qui est sûr, c’est que le référenceur fait beaucoup de tests notamment sur les titles puisque ce sont eux qui s’affichent dans les SERPs (Search Engine Result Page) ou en français pages de résultats de recherche en premier. Idéalement, pensez à extraire cet ensemble dans un fichier Excel (par exemple avec Screaming Frog) pour avoir des éléments de taille et observer la qualité des mots descriptifs.

Question optimisation, se faire aider par des outils sur le web est également une possibilité. Si vous connaissez Visiblis, cet outil vous permettra de trouver la title qui correspond au contenu. En version gratuite, vous pouvez l’utiliser pour votre propre site Internet, sur un maximum de 5 tests journaliers. L’outil vous fait une analyse de votre contenu, une sorte de scan pour vous dire si votre title est en adéquation et même dans quelle mesure vous êtes sur de la sur-optimisation 🙂

Dois-je mettre des déterminants ou stop words dans mes titles ?

questions sur la balise titleLes stop words, ce sont les « le », »la, « l' », « au », « on », « vos » et autres petits déterminants. Alors oui bien sûr, il s’agit de laisser la chose lisible pour les humains avant tout 🙂

Globalement, vous pouvez proposer jusqu’à 10 mots ayant du sens par rapport au document entourés de ces stop words. Nous vous conseillons toutefois d’inciter sur le premier mots clé (le principal et quand c’est possible) en début de title.

Puis-je mettre des majuscules dans mes titres ?

L’usage de majuscules de manière intempestive a des avantages puisque celles-ci sont plus grosses que les minuscules, donc plus visibles pour l’internaute.

Seul hic, elles réduisent de fait le nombre de caractères visibles avant que le title ne soit tronqué. Un usage modéré est donc bienvenu.

Est-il judicieux de placer le nom de son site dans la balise ?

Il n’est pas rare de voir une utilité à placer le nom de son site dans les titles, idéalement après un élément de séparation de type « | » pour la visibilité ou « . » pour le gain d’espace.

Nous avons mille occasions de démentir son utilité (mais pas toujours notamment si vous avez de fidèles lecteurs). Dans l’essentiel des cas, si vous le faites, placez le à la fin de votre titre pour éviter de perdre les mots clés.

Mais par exemple, ce site ne propose pas de title avec un libellé rappelant son nom dans la page d’accueil de type : « | Facem Web ». Tapez donc « Facem Web » dans Google, vous verrez le résultat Facem Web suivi de ses sitelinks alors que le véritable title est précisé plus haut dans l’article.

Est-ce judicieux de préciser dans ce cas le nom du site ? Non puisque si vous tapez Facem Web, c’est bien pour nous trouver. La réponse à la requête modifiée par Google est donc judicieuse.

Par ailleurs, ne pas préciser votre nom de site sur un title d’article n’exclut pas le fait que Google l’ajoute pour vous…

Y a t-il des cas de spams dans les titles ?

spamming balises titreOui tout à fait. En reprenant trop souvent le mêmes mots clé, vous êtes sur la voie de la sur-optimisation et c’est mal vu par Google. Amusez-vous donc à le faire tourner de la première à la dernière place, c’est plus sûr. Et évitez les répétitions.

Notez également qu’il est des tendances de visibilité perçues comme spammant. L’impact est plus sensible sur le title que sur les autres aspects comme les metadescriptions ; Ainsi, vous pouvez occasionnellement ajouter des éléments de visibilité comme des signes ou symboles (des unicodes) comme vous avez pu le voir parfois dans les résultats de recherche.

Attention à ne pas généraliser ce petit design des SERPs sur l’ensemble de vos liens indexés dans Google.

Le but avoué de ce genre de pratique est d’améliorer le CTR (Click-trough rate) sauf qu’un usage intensif peut amener des pénalités. L’endroit où l’on peut plus facilement accroître sa visibilité sans risquer les courroux d’une quality team est encore la metadescription. Mais c’est un autre sujet.

Un même document peut-il avoir plusieurs titles ?

Oui et non. Placer une seule balise est nécessaire pour les moteurs de recherche. Toutefois ceux-ci peuvent déterminer vos titles à votre place. Ensuite, il est parfois possible de faciliter la création de tiltes supplémentaires avec l’usage de balises <Hn> et de liens internes en particulier. Le principe étant que l’on peut se fonder sur la réinterprétation des documents par les moteurs de recherche. La balise Hn que nous utilisons sur ce site pour créer des titles supplémentaires est <H4>

Un exemple de rédaction de balise title bien faite pour le SEO ?

En fonction de la page, de son positionnement dans le site et des mots-clés recherchés, beaucoup de cas peuvent apparaître valides. Nous vous suggérons un exemple :

Un Hoxw tu comme balise title
<title>Comment configurer le flux RSS de Yoast SEO sur votre site WordPress<title>

La question, l’usage du « comment » permet d’interagir avec l’internaute. C’est en partie du à l’influence des réseaux sociaux. Les « How to » comme on les appelle sont un moyen de se démarquer dans les résultats de recherche. Mais au-delà, la réflexion doit émerger tranquillement de votre esprit. ayez à l’esprit par exemple que certains titres vous sont inaccessibles parce que votre domaine ne peut pas les toucher, ne peut pas correspondre encore à la difficulté d’une requête. Evitez enfin de multiplier les mots-clés dans les titres pour que ces derniers ne perdent pas en impact.

Et vous, soignez-vous vos titles ?

[Total : 7    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire