Consultant(e) SEO : Mais qui donc sera le (la) premie(è)r(e) ? | Facem Web

Consultant(e) SEO : Mais qui donc sera le (la) premie(è)r(e) ?

[Billet d’humeur] Au petit jeu des « c’est moi le premier », bon nombre de freelances se sont lancés en quête de la requête topissime « Consultant SEO ». Alors un consultant SEO, c’est quoi ? Son job qu’est-ce que c’est ? Pourquoi c’est chouette d’être premier sur la requête ? Et pourquoi elle constitue non seulement un enjeu à la fois économique et de prestige ?

Petite rétrospective rapide sur ces deux termes : SEO et consultant(e)

Aux débuts d’Internet, l’expression Web sémantique n’existait pas. De même, les moteurs de recherche avaient de sérieux concurrents à l’instar des annuaires (vous savez, les trucs qu’on ne consulte jamais et qui se baladent sur la toile pour proposer de soumettre son site ?). Les moteurs étaient d’ailleurs ultra manipulables (ça n’a pas changé ça en fait) : du bon gros lien en nombre, du contenu bien lourd et caché, des meta keywords de 10 lignes ; tout ça ils le lisaient et donnaient du crédit à l’ensemble. Peu sophistiqué diront certains. En fait pas tant que cela.

Mais maintenant en 2017, à moins d’avoir vécu 15 années dans une caverne, vous n’êtes pas sans savoir que Google est devenu l’as des moteurs pour l’éternité (à un ou deux ans près*) et qu’il n’a pas fini de pousser les annonceurs à se précipiter vers le Saint-Graal de la première position sur la première page. Or Google fonctionne avec des subtilités parfois bien subjectives… C’est là qu’intervient, avec toute la délicatesse de l’orfèvre, un consultant en référencement organique.

Le Search Engine Optimization, par un ensemble de techniques (les 200 critères connus et tous les petits secrets de l’expérience) remplace petit à petit le bon vieux « référencement naturel ». On est moins bourrin en liens aussi (enfin pas toujours), on essaye d’apporter le top du conseil au jour le jour, on audite jusqu’à parfois se retrouver devant des clients qui font du black-hat sans le savoir (ces petits moments de stress parfois)… qui, plus que jamais, vous obligent à adopter une certaine méthode et une certaine rigueur.

Consultant SEO, c’est une requête qui claque et qui est génératrice de notoriété

Sur Yooda (l’outil qui permet en un clin d’œil d’aller voir ce que représente une requête, notre consultant référencement se paye 260 recherches mensuelles** alors que le consultant SEO, lui, en a environ 2900 (et 90 de plus si vous inversez les mots). De loin, plus intéressant, plus concurrentiel et surtout plus prestigieux. La communauté des référenceurs regarde toujours d’un œil attentif les positions du top 10 sur le sujet.

**selon le dernier update du 27 juillet 2017.

On voit bien dans ce cas, avec les requêtes « banquables » liées au référencement qui ne sont pas nombreuses et particulièrement trustées (bah oui, on se doute qu’il y a de bons référenceurs chez les référenceurs), que l’enjeu est crucial, compliqué en plus donc. Et puis, c’est bien l’occasion de faire parler de soi et d’avoir gratos quelques liens également 😉

Mais où est la consultante SEO ?

Voilà, on y est, les pieds dans le plat. Souvent réservé aux hommes, le référencement naturel a aussi ses femmes, mais oui Messieurs. Malheureusement, j’ai testé encore Yooda Insight sur le sujet pour avoir ça :

consultante seo

C’est vous, che(è)r(e)s internautes qui êtes responsables !

A quand une vraie égalité homme / femme également sur le sujet ? Est-ce parce que les enjeux économiques qui tournent autour du search ne peuvent incomber qu’à des hommes pour la plupart d’entre nous ? Est-ce parce qu’il n’y a pas de consultantes SEO de grand talent ? C’est bien entendu complètement erroné : A défaut d’experts, il existe bien des expertes ! (et de plus en plus). Le machisme est omniprésent dans notre société, encore aujourd’hui. Déjà, lorsqu’il s’agissait d’élire en 2014 le meilleur référenceur de France, le problème s’était posé. Aucune femme dans le top 10, comme le soulignait à l’époque l’heureux vainqueur (et méritant) Olivier Andrieu (Et on en a bien en tête quand même quelques-unes qui pourraient briguer un tel titre de nos jours).

En quoi le fait de faire appel à un consultant en référencement peut vous changer la donne

Le référencement, et particulièrement le référencement naturel est trop souvent improvisé. Certaines marques en font un enjeu fort mais ce n’est pas la coutume. Il arrive même que le consultant SEO interne de certains annonceurs ait un rôle cantonné de créateur de contenu, un peu comme un community manager bis.

Changer la donne pour un consultant SEO ou une consultante donc, c’est avoir un regard neuf sur l’activité d’une entreprise au travers du Web, notamment dans la définition de la stratégie à acquérir pour optimiser les positions du money site ou même les défendre. Un domaine d’expertise donc qui ne se résume pas à la réalisation d’audits ou à des prestations one shot.

*Google a-t-il une date de préemption ?

[Total : 7    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)