Expérience utilisateur définition et explication de l'UX design mobile

UX Design : Définition et explications sur l’expérience utilisateur pour votre site web mobile

Avec l’avènement de l’ère mobile, un marché qui ne connaît pas la crise, le smartphone est devenu un téléphone intelligent. Mais au-delà, il oblige les agences Web a repenser la manière de consommer les contenus. Pourquoi ? Parce que les usages sont révolutionnés, parce que les relations interindividuelles sont considérablement changées.

Un besoin de savoir, le besoin d’être dans l’instantanéité également fait que le mobile change nos habitudes et en crée de nouvelles. L’UX Design donc, c’est cette branche des métiers du Web qui s’intéresse au vécu, au ressenti des internautes, en soi à leur expérience en tant qu’utilisateur.

  1. Définition de l’UX design
  2. Expérience visuelle sur mobile
  3. Point focal
  4. Hiérarchiser les contenus
  5. Favoriser la lecture
  6. Expérience tactile
  7. Expérience proprioceptive
  8. L’expérience sonore
  9. Conclusion

L’UX design, c’est quoi et ça vient d’où ? Définition

projet ux designerL’expérience utilisateur est une notion ancienne qui vient tout droit des années 90 et d’un livre écrit par Donald Norman. Il fut un pionnier à penser l’objet centré sur l’utilisateur : Voir, toucher, entendre, parler, ressentir sont autant de dimensions sensorielles que les designers de mobiles par exemple prennent en compte.

La dimension sensorielle est une clef de lecture à intégrer dans chaque objet mais également dans la mise ne place d’une version mobile ou responsive d’un site Internet. On pense dès lors à l’expérience visuelle, mais il existe également une expérience tactile, une autre proprioceptive et une dernière qui est sonore. Ces 4 points sont abordés en détails dans un livre fort intéressant édité chez Eyrolles que nous vous conseillons, écrit par Amélie Boucher et préfacé par Edouard Andrieu : Expérience Utilisateur Mobile, sous-titré « UX Design pour smartphones et tablettes ». En voici quelques éléments tirés en partie du chapitre sur l’expérience sensorielle.

L’expérience visuelle dans le mobile

Première dimension sensorielle comprise dans l’UX Design, l’expérience visuelle. Qui n’a jamais fait l’objet d’une difficulté à visualiser un contenu Web ? Personne. Pour la bonne est simple raison que le mobile fonctionne dans le cadre d’un contexte attentionnel dégradé. Le contenu web consommé se fait dans le métro, dans les bus et autres moyens de transport, dans des environnements fréquentés où l’ensemble de nos sens sont mobilisés. Les différents signaux conduisent donc à une attention partagée.

Le point focal dans l’expérience utilisateur

Concrètement, les Webdesigners actuels savent que des éléments assurant un focus de l’attention sur votre mobile permettent d’accroître la part d’attention partagée. Dans le visuel qui suit, on focalise immédiatement son attention sur un élément de l’image. Cette manière de focaliser l’attention s’apparente à celle que l’on met en place avec les call-to-action favorisant les interactions de l’utilisateur :

point focal ux design

Un point focal dans un contenu

Ainsi, du point de vue de l’expérience utilisateur, le Call-to-action se doit d’être saillant mais surtout différent du fond de l’écran. Ceci implique une hiérarchisation des contenus.

Hiérarchiser les contenus et penser que de toute manière l’utilisateur est distrait

C’est donner à l’utilisateur l’occasion de ne pas avoir que des points de focalisations (l’effet tableau de bord) mais également penser que l’utilisateur aura dans ses manipulations de nombreuses occasions d’être distrait ; son attention restant toujours partagée.

Vous avez un formulaire à faire remplir ? Créez des blocs fermés pour permettre d’identifier les champs-types. L’humain focalise mieux les objets dès lors qu’ils sont fermés. C’est pour cela que l’on utilise des boutons pour les appels à l’action amenant à une mise au panier par exemple 😉

De même, cette expérience est un constant effort de facilitation qui peut se faire à partir de la SERP de Google (référencement Internet) : Le présent article par exemple est hiérarchisé selon des sections de contenus ; un sommaire récapitulatif vous permet d’accéder à telle ou telle section. Mais bien plus, vous êtes peut-être arrivé sur cette page en tapant une requête reprenant l’un des sous-titre ; Si c’est le cas, vous avez peut-être noté l’ancre de destination de la section dans la metadescription. Plus visible donc en rapport avec d’autres liens bleus concurrentiels sur une thématique à la mode qu’est l’UX design, surtout plus rapide puisque permettant un accès direct de Google à la section souhaitée lors de la requête. Les puristes diront que nous ne sommes plus dans le design mais dans l’UX, c’est en fait ici à mi-chemin selon nous. De la même manière, nous favorisons ici la lecture…

Favoriser la lecture dans l’expérience utilisateur

Il est connu que les éléments italiques, les majuscules  la taille des textes peuvent nuire à la lecture. Il convient donc de morceler les textes et le contenu, d’avoir de vrais contrastes également. Par exemple dédier chaque contenu de sens commun dans un bloc pour permettre une lecture plus rapide, exploiter également le gras (strong) sur les éléments qui permettront la lecture en diagonale.

L’expérience tactile dans le mobile et la place de l’utilisateur

Plusieurs outils nous donnent des éléments en termes d’expérience utilisateur. On pense notamment aux outils Google puisque c’est bien cette firme qui est dépositaire de brevets en la matière… Google Page speed Insight vous donne par exemple un score. Mais au-delà, les interactions tactiles doivent être favorisées en permettant par exemple un accès rapide et simplifié avec le pouce, rendant les zones actives proches des doigts d’une seule main (N’oublions pas le fait que l’attention est partagée !) Ces zones actives doivent être suffisamment grandes et espacées également.

Pour faciliter l’apprentissage de l’internaute sur votre support (après tout c’est peut-être un persona engourdi), il faut développer des solutions claires et compréhensible tout de suite. On parle ainsi d’affordance : Ce sont des caractéristiques d’objets qui permettent des actions suggérées.

L’expérience proprioceptive, tournée vers les commandes de l’objet

En mode application, on vous donne aujourd’hui votre poul ou l’état de votre sommeil, on vous permet de mettre à profit des expérience sans toucher forcément votre téléphone, etc. En matière de site Internet version mobile, cette expérience est un peu moins évidente mais l’une de celle qui retiendra forcément votre attention et le fait d’adapter votre mobile à l’écran, qu’il soit horizontal ou vertical. Ces commandes sont basées sur les capteurs et sont donc forcément nécessaires.

experience toucher smartphone

Exploiter les commandes du Smartphone pour l’expérience utilisateur

Dans les versions applicatives, l’exploitation des commandes de votre smartphones est très utile du point de vue sensoriel.

L’expérience sonore dans l’UX Design

Par défaut, on évite les sons ou alors on les utilise de manière intelligente. Quelle horreur un site Internet vous donnant une musique d’accueil. Une landing page ou page d’atterrissage ne doit amener aucune autre distraction que le focus sur l’interaction souhaitée. Qu’a-t-on demandé comme style musical d’ailleurs ? Sur application, on pourra utiliser les virgules sonores pour ponctuer une interaction (avec prudence). La commande vocale lorsque l’on est distrait est également très pratique, par exemple une fonction GPS lorsque l’on est en voiture.

Petite conclusion sur l’UX design

Pour plus de confort, on développe aujourd’hui volontiers le site Internet autour de la version mobile d’abord, ce que l’on nomme le mobile-first. Et surtout il convient d’effectuer des tests avec des utilisateurs véritables (bye bye cette fois-ci Google Page Speed Insight)  sachant qu’environ 75% internautes utilisent le pouce dans leurs manipulation. Un feed-back est toujours bien venu d’autant que les pictogrammes ne sont pas toujours ni très accessibles, ni très conçus de manière à créer des interactions (Google Analytics nous donne une précieuse aide également sur le sujet).

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire