Création site multilingue WordPress avec WPML | Facem Web

Site multilingue WordPress : La solution WPML

Il nous est régulièrement demandé de réaliser des sites en versions multiligue. Peut-être l’idée de traduire votre site en anglais peut s’avérer utile si vous cibler des marchés britanniques, américains, australiens… Dans le cas de la création de site sous WordPress, référencer le résultat peut être essentiel si vous souhaitez développer votre activité à l’international. Le fait qu’un site soit traduit en plusieurs langues permet d’améliorer en outre le référencement naturel de celui-ci : plus de pages étant plus de liens sur les moteurs de recherche. Pourtant, vous pouvez également entacher la marche du système si vous mixez les contenus (à ne jamais faire) ou si vous maîtrisez mal les balises href lang et le principe des paramètres régionaux. Voyons ce qu’apporte succinctement WPML pour WordPress.

Comment traduire un site bilingue ou trilingue WordPress

La difficulté dans la traduction d’un site réside souvent dans la possibilité ou non de toucher les chaînes de caractères. Les chaînes de caractères, finalement, ce ne sont pas que les traductions de contenus textes ou les balises que l’on peut retrouver un peu partout sur le site, ce sont les éléments figés du thème WordPress, les Urls… Mais également pensez aux formulaires mêmes gratuits comme contact form 7 et la traduction de leurs chaînes de caractères.

L’extension multilingue développée par WPML constitue une bonne solution pour le faire et pour se lancer dans la traduction de site. Très complet, cette extension non gratuite (la qualité a un coût) permet de traduire les pages facilement en proposant la duplication des contenus à traduire ensuite si possible par un natif du pays cible, d’en donner la permission aux différents intervenants sur le site (Administrateur, Editeur, contributeur), mais également de traduire l’ensemble des publications, types, taxonomies et menus personnalisés. Vous pouvez également traduire les thèmes que vous utilisez aussi facilement (voire plus) qu’avec POEDIT qui aura plus d’utilité si vous récupérez un thème anglais (au hasard) à traduire pour le français par exemple.

Une facilité étonnante pour traduire un site en entier

Après avoir installé le plugin (les explications sont également en français), vous devez définir une langue par défaut pour votre site, choisir le format de l’URL que vous souhaitez pour les traductions (qui peut se faire également avec un nom de domaine différent), et vous avez une quantité importante de solutions pour le format de votre sélecteur de langue. Vous pouvez traduire l’administration de WordPress avec une langue de votre choix par défaut, définir si un article non traduit doit être affiché, etc.

Par défaut, WPML vous propose de créer des répertoires à votre site pour les langues (c’est la solution la moins efficace pour le référencement) :

Exemple de répertoire multilingue avec fr
https://www.monsite.com/fr/

Mais vous pouvez également mettre en place des sous-domaines (en multisite de WordPress), ce qui constitue la solution utile la moins coûteuse :

Solution du sous domaine pour le multilinue
https://fr.monsite.com/

Pensez toutefois que si vous appelez sur le même serveur des fichiers (par exemple votre serveur est en France et certains fichiers nécessaires à la version australienne sont appelés sur le serveurs français), vous risquez un vrai temps d’attente pour l’utilisateur final. Il va sans dire que vous pouvez enfin (solution optimale mais plus coûteuse), de récupérer un nom de domaine du premier niveau correspondant au pays cible. Par exemple :

Même site sur 3 extensions :France, Royaume Unis et Australie
https://www.monsite.fr
https://www.monsite.co.uk
https://www.monsite.com.au

Une configuration qui prend du temps mais qui soigne très largement les problèmes liés au duplicate content qu l’on peut rencontrer. Pendant tout le travail de traduction, WPML vous permet également de masquer les langues, très pratique pour éviter de se perdre dans ce travail.

Enfin ,il est à noter que WPML.ORG précise que tous les thèmes WordPress sont compatibles avec le Plug-in, ce qui n’est pas pour déplaire… Pour nous, très clairement la meilleure solution ent terme de simplicité en comparaison de Polylang.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)