Flat design et minimalisme, la tendance de fond | Facem Web

Le flat design et le minimalisme, une lame de fond en matière de création

Le flat design, appelez cela design « plat » a débarqué sur les sites Internet depuis plusieurs années et il est inscrit par de nombreux observateurs comme une tendance pour cette année 2015. Nous parions sur le fait que cette tendance va se confirmer pendant encore quelques temps pour la simple et bonne raison que la nécessité de développer mobile va de concert avec le minimalisme. Fait de formes simples , de couleurs vives et de jeux de typo, le flat design présente tous les avantages du Web adapté mobile, et les grands des IT n’hésitent pas à l’employer (Microsoft, Google, Apple pour ne citer que ceux là). Est-ce pour autant une raison pour en abuser ? Tout dépend de vos objectifs.

Le flat design à toutes les sauces

La photo présente de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients en matière de Web, d’abord parce que son poids peut très vite constituer une ressource assez lourde qui va ralentir l’affichage. Des graphismes plus détaillés comme ceux employés dans le skeuomorphisme (qui reprend les objets réels sous forme graphique) présentent également un petit malus sur le sujet. On comprend ainsi que les sites actuels soucieux de portabilité s’intéressent de près aux desins en flat design qui permettent un très bon taux de compression. Le gain de temps dans l’affichage d’une page est si important aujourd’hui que l’on peut légitimement se dire qu’à design de qualité égale, autant prendre le flat. (sic)

Les grandes marques ont compris que le flat est tendance et récemment encore, l’une d’elle spécialisée dans la téléphonie (ou le bâtiment) a lancé il y a quelques semaines son nouveau logo génial, tout beau tout flat, avec des conséquences directes en termes identitaires. Un aplatissement de l’image, les mêmes couleurs sans dégradés, une typographie renouvelée et minimalisée. On aime ou pas, la tendance est bien là.

Windows 10 change également sa corbeille en flat, il manquait cela au système de navigation qui tient là une cohérence d’ensemble sur le sujet.

Sauf que c’est d’abord une question de branding

Le branding, c’est quoi ? C’est ce qui consiste à gérer l’image d’une marque dans sa cohérence. Et à ce petit jeu là, le flat design ne correspond pas nécessairement aux besoins de la marque à développer. Surtout si chacun se lance à fond dans une seule forme de création. Le risque est donc de se retrouver avec une image non personnelle, manquant de distinction.

Il convient donc de penser à la place des internautes et à ce que l’on souhaite leur dire, avant même de prendre une décision sur les aspects graphiques à utiliser. L’expérience utilisateur se révélant bien plus importante dans la définition du projet graphique à venir. La technique quand à elle n’a qu’à s’adapter. Mais l’exploitation du flat design est une vraie source de spéculations lorsqu’il s’agit d’UX (User Experience ou Expérience utilisateur)

L’exploitation du flat design dans l’UX Design pour mobiles

Le flat Design, enfin, est très exploité dans les applications et versions mobiles des sites Internet pour des raisons d’expériences utilisateurs ou d’UX Design. C’est en effet en aplatissant les images que vous pouvez facilement vous permettre d’appliquer des focus attentionnels auprès des utilisateurs, sur le plan visuel, en tranchant sur les couleurs par exemple les éléments incitant à l’action (ou call to action). Ainsi l’image se met ainsi complètement au service des internautes et il vous est également plus facile de traiter des chemins de conversions.

En exploitant les éléments flats, on réalise ainsi des applications épurées, favorisant la lecture et permettant de na pas perdre trop l’attention des internautes soumis à de multiples sollicitations environnementales sur smartphone ou tablette.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)