Comment choisir une agence web pour créer un site Internet ?

[Billet d’humeur] Si vous êtes à la tête d’une entreprise, vous savez que la partie digitale est aujourd’hui le nerf de la guerre et cela se traduit le plus souvent par la création d’un site Internet. Seulement voilà, il convient de travailler là encore avec les bons prestataires, ceux qui seront en mesure de vous faire atteindre vos objectifs et qui s’intéressent vraiment à ceux-ci, notamment sur le plan de la visibilité. Ce qui nous amène à exprimer le fait qu’il existe de nombreux critères de choix pour choisir son agence Web. Revue complète et aussi exhaustive que possible par une agence Web SEO sur Lille :

Qu’est-ce qu’une agence Web en 2020 ?

On les appelle agence Web ou parfois Web agency pour marquer l’empreinte de l’anglais inhérente au métier. L’expression existe depuis le siècle dernier et finalement avec la naissance du World Wide Web. Évidemment, depuis les années 90, tout a bien changé et les professionnels d’Internet ont développé des compétences aujourd’hui très spécifiques, pour ne pas dire “ultra spécifiques” et pointues. Ainsi, dans une agence web, vous trouverez des chefs de projet, des développeurs parfois “full stack” (qui savent coder n’importe où et n’importe quoi dans n’importe quel langage ou à peu près), des spécialistes du back-end (les sérieux souvent barbus pour les hommes. heureusement que de plus en plus de femmes se tournent vers ce métier) et du front-end, des webdesigners, des infographistes, des intégrateurs, des SEO, des SEA, des traffic managers, des UX designers, des community managers *, des rédacteurs Web, des data-scientists… Bref, un ensemble de métiers qui tournent tous autour d’une même mission finalement : Vous rendre visible sur le Web Vous vendre un site Internet soit beau, soit laid, soit visible, soit invisible dans un temps respecté ou non et vous amener vers les objectifs définis dans le cahiers des charges…

Avez-vous établi un cahier des charges ?

Pour être tout à fait clair, il n’est pas question de s’orienter dans le choix d’une agence Web sans avoir a minima réfléchi à votre projet. Ce, pour plusieurs raisons : Il a pour fonction de bien poser le projet Web, qu’il soit orienté vers la création d’un site Internet ou d’une application, qu’il consiste simplement à réaliser une newsletter pour votre communauté. Ce que l’on oublie souvent de mentionner, c’est qu’un cahier des charges à destination d’une agence Web est avant tout un outil de travail pour cette dernière, plus même qu’un carnet de doléances. Son rôle est de donner le trend, les objectifs et engagements à tenir. Depuis de nombreuses années, que ce soit pour le compte d’une TPE ou d’un grand compte, je n’ai finalement que très rarement vu un document précisant parfaitement ces points. Il est évident que ce n’est pas facile à réaliser et c’est là que le chef de projet intervient. Elle ou lui est en mesure de vous accompagner dans la réflexion, l’élaboration du rétroplanning et bien entendu dans le choix des fonctionnalités, de la technologie et des objectifs de visibilité par exemple.

se fixer des objectifs réalisables

Comment bien sélectionner l’agence avec laquelle travailler ?

Si le cahier des charges est mûrement réfléchi, c’est en réalité une opération très simple que de sélectionner les bons interlocuteurs. Prenons le cas des aspects techniques : Toutes les agences Web et agences de communication ne maîtrisent pas nécessairement la technologie ou les fonctionnalités vers lesquelles vous souhaitez vous orienter. Pour trouver la bonne agence Web, il existe donc un moyen très simple : La questionner sur ses compétences internes et externes. Je vous donne un exemple interne : Nous ne faisons pas d’applications pour IOS ou pour Androïd. Dans beaucoup de cas, cela peut être complètement rédhibitoire pour nous proposer un cahier des charges bien ficelé. En réalité, cela ne l’est pas vraiment car nous travaillons sur ces sujets avec des spécialistes de l’application (externes) et réputés. Nous pouvons ainsi parfaitement faire le relais avec les professionnels concernés avec qui nous sommes sûr d’avoir la réponse adéquate au projet.

Ce n’est par ailleurs pas incompatible de ne pas savoir faire les choses, mais de comprendre le sens de celles-ci. Une bonne agence web est en mesure de dire : “Nous ne savons pas faire, mais nous vous recommandons vivement telle autre agence, parce que ce type de projet a déjà été mené par eux”. Il est de bon ton dans ce métier de partager les informations avec ceux qui finalement ne sont tout simplement pas des concurrents. Notre conseil : Si on vous dit que ce n’est pas possible, vous propose-t-on une autre solution ? Si oui, c’est bon signe. Et sinon, ce n’est pas nécessairement mauvais signe pour autant. Non, c’est simplement le symbole d’une agence Web qui reconnaît ses limites en fonction de ses moyens techniques et humains et qui vous invite à trouver un autre partenaire pour vous fournir une expertise de même niveau que celle qu’elle vous fournit pour les autres points.

L’agence Web a t-elle les reins solides ?

Si vous êtes sur des projets nécessitant un investissement lourd en temps et en argent, c’est une question cruciale. Depuis maintenant de nombreuses années, le marché se dilate et se transforme. On connaît tous l’époque des agences de communication défaillantes, les agences Web connaissent aussi des atermoiements, des fusions, des acquisitions. La capacité financière à pouvoir traiter un projet est ainsi proportionnelle à la capacité de financement de celui-ci. Il convient donc de ne pas laisser les clefs de la maison à celles et ceux qui ne peuvent agir que dans l’urgence de trésorerie. Des sites Internet proposent des témoignages des bilans des entreprises concernées, prenez le temps d’aller les voir comme pour tout fournisseur d’ailleurs.

L’ancienneté est assurément un point fort, plus a priori que le positionnement de l’agence dans Google 🙂

Quelle agence en fonction de quel projet ?

La dimension du projet Web que vous avez est ainsi importante. En général, les agences Web ont un Workflow assez compliqué, en dépit de tous les outils de gestion de projet qu’elles ont à disposition. C’est logique car nous sommes sur un métier de services. La taille de votre projet, par exemple la création d’un site Internet ne peut se mesurer à l’aune de critères comme le fait que ce soit une refonte d’un site vitrine ou d’une boutique en ligne. Si la réalisation d’un site E-commerce peut être plus longue, un tas d’aspects entrent en jeu dans tous les cas : S’agit-il d’un site développé from scratch, d’un WordPress, d’un Prestashop ? etc. Ces questions sont tout à fait déterminantes au-delà du prix, au-delà des délais, pour le choix simplement de votre prestataire. Ainsi, un freelance peut tout à fait vous réaliser l’intégration d’un thème WordPress pour moins de 2000 euros, et très bien déjà. Des fonctionnalités avancées, un nombre de pages conséquents, un travail sur l’UX abouti, une étude du marché et un benchmark SEO pour un E-commerce : Plusieurs dizaines de milliers d’euros, parfois plus encore. Vous comprendrez dès lors que vous aurez besoin de faire appel dans ce second cas à plus de ressources humaines qualifiées, à sinon une plus grande agence Web, pour le moins une en mesure de vous orienter vers les bonnes personnes…

Pourquoi une bonne agence Web s’intéresse à vos clients et fournisseurs ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la notion d’objectif est primordiale pour celles et ceux qui travaillent avec goût dans le Web. On ne fait pas un site Internet pur faire un site Internet, cela n’a pas de sens. En 2020, cette réalité est tout à fait comprise et si l’on fait un parallèle avec le début des années 2000, la moindre publication permettait à l’époque de gagner gros, facilement. Aujourd’hui, ce n’est plus du tout le cas. Google engorge chaque jour des millions de nouvelles pages, la concurrence est féroce pour la grande majorité des activités entrepreneuriales. S’intéresser aux fournisseurs et aux clients, c’est un moyen de définir les budgets à allouer à la présence Web, site Internet développé et exploité !

Le bon interlocuteur doit vous alerter si le cahier des charges semble incohérent, il doit aussi le faire s’il estime que le marché est saturé ou en passe de l’être avec la stratégie définie à l’intérieur.

Et plus généralement :

Une agence web s’intéresse FORTEMENT à votre marque !

Dois-je donner un budget pour la réalisation de mes objectifs ?

Ce n’est pas la peine en théorie. D’abord parce que l’estimation du projet fait partie intégrante des missions d’une agence Web, ensuite parce que vous avez intérêt à être sur la réserve sur certaines agences. Cela dit, vous vous devez d’allouer un budget dans l’exploitation future du site Internet. Si en pratique, il existe de nombreuses possibilités de réaliser vous-même ou par le biais de vos équipes l’exploitation de celui-ci, l’appel à des intervenants extérieurs est dans le temps pratiquement immanquable. Ce qu’il est important d’avoir à l’esprit : La mise en production d’un site Internet ne signifie pas un aboutissement, il s’agit d’un début. Beaucoup de commerçants s’orientent encore trop aujourd’hui vers le Web et la vente en ligne en considérant cette dernière comme une ligne de budget dans un compte de résultat. Non, c’est un vrai sujet de développement de business qui nécessite souvent la formation des équipes et même du dirigeant, un site doit être parfaitement exploité pour en tirer des bénéfices.

Se former pour faire du Web ?

En référencement naturel SEO, nous sommes habitués à traiter avec des professionnels qui ont une notion assez précise de ce que représente la visibilité sur Google. Lorsqu’il s’agit par exemple de choisir une agence de référencement, il convient préalablement d’avoir assez de notions pour poser les bonnes questions. Il en est de même, a fortiori, pour choisir une agence Web. Il est ainsi conseillé, soit de faire une formation préalable, soit de participer à des ateliers auprès des CCI, CMA, BGE ou encore auprès d’événements consacrés au digital. Les questions que vous avez en tête au moment de prendre contact avec une agence Web doivent être nombreuses et pertinentes 🙂

Mon neveu s’y connaît bien en Web

Bon, évidemment c’est une boutade (Pour celles et ceux qui me pratiquent tous les jours, je me permets ici de leur faire un clin d’œil).  Vous êtes seul(e) dans vos choix.  En aucun cas les tiers ne sont bons conseils dès lors qu’ils ne sont pas professionnels eux-mêmes (et encore !). Quand je parle d’amateurisme, il s’agit ici de pointer du doigt celles et ceux qui, parce qu’ils / elles ont entre leurs mains un Iphone avec une application Instagram où ils / elles sont tous les jours considèrent piger ce qu’est Internet, le Web comme déclinaison. Non, monter un WordPress également, cela demande des années d’apprentissage pour bien le faire… Pour reprendre les mots évoqués plus hauts sur les différents métiers du Web, nul ne sait parfaitement comment il fonctionne dans son ensemble. Pour éviter tout écueil, concentrez-vous sur le cahier des charges et n’hésitez surtout pas à voir plusieurs prestataires différents, ils ont tous leur mot à dire.

Au-delà de la réflexion inspirante d’un tel aphorisme (“Mon neveu s’y connaît en Web”), les choix se compliquent dès lors que vous ne maîtrisez pas vos objectifs. J’y reviens constamment, il est vrai, mais ceux-ci vont grandement déterminer avec qui vous allez traiter par la suite.

Quelles sont les principales raisons pour lesquelles un projet Web ne peut pas marcher ?

C’est une très grande question finalement qui appelle pas mal de développements : Il y a dans la question deux acteurs majeurs que sont le donneur d’ordre et l’agence Web. Je ne reviendrai pas sur le donneur d’ordre à part le fait de préciser que, outre un manque de cohérence dans les objectifs, les délais, les moyens, il peut oublier également de s’informer préalablement sur le potentiel d’un marché par exemple.

Pour les agences Web, le problème vient le plus souvent d’une mauvaise organisation, d’une incompétence chronique , d’un manque de transparence vis-à-vis du donneur d’ordre, voire parfois d’un manque d’objectivité lié à l’expérience.

Choisir l’expérience ?

Sans même aller jusqu’à la conclusion d’un contrat avec l’agence Web, interrogez des personnes expérimentées, des chefs de projet qui ont du vécu, des gens qui travaillent fortement sur leur spécialité. De toute manière, ce sont les gens les plus passionnants et les moins avares de conseils. Lorsqu’une personne est incompétente, elle garde tout pour elle et n’a pas de vocation à transmettre, alors même qu’un dirigeant ou une entreprise qui souhaite se lancer durablement dans le Web est en recherche constante d’informations qualifiées !

A quel prix ?

C’est justement sur la base de l’expérience que le prix se détermine le plus souvent. Il est vrai que les agences Web raisonnent en TJM (Tarif Journalier Moyen) mais les coûts vont varier avec le degré d’expertise et les années de labeurs en Web. Le temps est une donnée cruciale ; Avec l’expérience, vous pouvez envisager des développements et un rétroplanning maîtrisé, ce qui implique donc une réduction des délais malgré un TJM plus élevé. Sans expérience, les coûts sont souvent plus bas, mais les délais plus longs. Attention, ce n’est pas toujours le cas non plus, cela dépend beaucoup de la nature du projet !

Attention toutefois, j’ai pu voir un jour une personne avoir acheté un site vitrine de quelques pages qui ne lui appartenait pas réellement (environ 24000 €) entièrement en lorem ipsum. Méfiez-vous des beaux parleurs et de celles et ceux qui vous démarchent directement 😉

Je conclus cet article (ou billet d’humeur) en vous rappelant la règle suivante pour comprendre les prix dans la création Web et plus généralement dans les projets digitaux :

projet mené par une agence web

Si c’est rapide et pas cher, cela risque d’être moche ; Si vous optez pour la qualité et le pas cher, ce sera lent, si vous préférez quelque chose de rapide et de qualité, ce sera forcément plus cher. Les trois ensemble, c’est tout simplement impossible 🙂

* Le métier de community manager, tout à fait respectable et à fort enjeu (c’est un SEO qui le dit !), est avant tout un “métier in house“. En d’autres termes, mieux vaut l’avoir dans votre entreprise car son métier est plus que de publier des posts Facebook, il vous sauve le relationnel et les ventes sur Twitter !

A propos de l'auteur(e)

Laissez un commentaire