Sites non adaptés aux mobiles : Fin annoncée | Facem Web

La fin des sites Internet non adaptés aux mobiles

Le temps et l’opportunité d’avoir un site mobile est devenu depuis plusieurs années important, tant en termes de référencement naturel que d’usage pour les internautes. Google proposait déjà plusieurs outils comme Google Page speed pour inciter les webmasters à créer des sites Internet Responsives ou du moins consultables dans une version mobile. Cela s’explique par le besoin d’améliorer l’expérience d’utilisateurs de plus en plus nombreux à se ruer sur leur Smartphone pour effectuer une recherche ou surfer sur leurs sites favoris.

Le 27 février dernier dernier, Google a clairement donné le signal qu’il allait prendre en compte cet aspect dans le classement des sites à partir du 21 avril 2015.

Ce qui pouvait déjà se noter lorsque vous voyiez dans les résultats de SERP comme « site mobile » ou « Utilise Flash. Peut ne pas fonctionner sur votre appareil » va maintenant progressivement disparaître de vos écrans de Smartphones, du fait d’un déclassement progressif dans les résultats de recherche, et ce principalement pour des raisons d’ergonomie.

Retour donc sur les différentes façons de remédier à cela si vous n’êtes pas à jour question mobilité.

3 configurations de sites mobiles possibles

Adapter mobile un site Internet peut se faire de 3 manières reconnues et supportées par Google. D’abord vous pouvez développer entièrement votre site en Responsive Web Design (RWD), ce qui se fait le plus souvent dans le développement des sites par les agences aujourd’hui et qui a pour conséquence de voir affiché sur tous les supports le même code HTML pour la même URL.

Ensuite, vous avez la possibilité de créer un site Internet dit « Dynamic Serving » qui là encore va utiliser la même url pour les versions mobiles et bureau, mais qui va proposer un code HTML différent en générant une version distincte pour les différents types de supports (mobiles ou bureau) selon les informations dont dispose le serveur au sujet du navigateur de l’internaute.

Enfin, il existe la solution intéressante des URL distinctes. C’est un moyen de compenser un site non mobile en proposant une autre version, celle-ci mobile, sur des URL différentes. Le code HTML est donc lui également distinct.

Cette configuration a l’avantage d’essayer de détecter l’appareil utilisé par l’internaute afin de le rediriger vers la page appropriée à l’aide de redirections HTTP et de l’en-tête HTTP « Vary ». Sur ce sujet, et si vous souhaitez aller plus loin, nous vous renvoyons sur un article (en anglais) consacré à l’en-tête HTTP « Vary »

Maintenant, pour aller un peu plus loin, voyons les cas du RWD et des sites Internet possédant Une version dédiée mobile…

L’intérêt d’avoir un site Internet  responsive Web design

Le responsive Web design ou RWD est de plus en plus répandu du fait du nombre croissant de sites développés avec un CMS du type de WordPress. En effet, ces Content Management System ont l’immense avantage de proposer des thèmes le plus souvent adaptés aux mobiles en utilisant la technologie CSS 3 Media queries.

Le Responsive Web design, c’est l’assurance d’avoir par défaut l’ensemble des contenus repris sur des versions mobiles.

Votre navigateur vous permet de lire le site Internet de la même manière que sur un ordinateur de bureau, sans avoir recours notamment au défilement horizontal, qui est perçu par Google comme un déficit d’expérience utilisateur (UX). L’inconvénient qui peut en résulter est que si vos pages sont très chargées, la lecture peut amener un défilement vertical très important. Mais à l’heure du Web sémantique, cette solution reste la plus prisée et à juste titre.

Google recommande le Responsive Web Design mais n’a pas non plus établi un « bonus » au Responsive Web design, pourvu que votre site ait l’une des configurations mobiles présentées ci-dessus. Pour remédier au fait que votre site n’est pas responsive, il convient soit de faire une mise à jour de celui-ci si vous pouvez, soit de repenser complètement son architecture.

De là il peut s’avérer utile de faire une refonte complète du site Internet, souvent utile de toute manière. A moins que…

La version mobile d’un site Internet en « mobil first »

Autre solution mais pas la moins adéquate, créer un site dédié mobile. Dans ce cas, au lieu de reprendre l’ensemble des éléments du site quel que soit l’environnement, votre navigateur va proposer une solution mobile à l’internaute qui pourra de ce fait avoir accès à tout ou partie des éléments que vous aurez sélectionnés.

Sur différents CMS, notamment Drupal, ces solutions sont proposées d’office. Sous WordPress, on citera notamment les efforts réalisés par le plugin WP Touch Pro qui permet de générer un template différent. En quoi est-il particulièrement utile ? Pour revenir sur les intentions de Google, rendre frindly mobil un site concerne également sa rapidité d’affichage.

Dans un souci de travail de l’expérience utilisateur, cela permet également de faciliter l’affichage des contenus désirés, un must pour répondre aux critères des différentes technologies employées.

Selon les cas et notamment selon l’audit de site que nous mettons en place pour les existants comme pour ceux que vous devez créer, nous choisirons la technologie la plus appropriée. Les notions de volume de contenus, de nature de trafic et de finalités en matière de Webmarketing entrent en compte.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire