Amazon Echo → Alexa, l'assistante vocale connectée | En savoir plus

C’est quoi Amazon Echo et Alexa ? Comment marche la voix connectée ?

Alexa, ça ne vous dit rien ? Vous êtes sûrs ? Mais si la petite voix à qui on peut poser des questions ! Celle qui répond à la question : « Quel temps fait-il aujourd’hui ?  » ou encore à celle-ci « Quel est le programme TV pour ce soir ? ». Oui oui c’est bien elle qu’on entend partout. Maintenant, parlons de Alexa et Amazon Echo. Quand vous n’avez pas les mains libres (ou vous avez juste pas envie de vous lever par pure fainéantise), Alexa nous aide à répondre à nos questions, à suivre une recette sans salir sa tablette ou son téléphone. On peut lui demander n’importe quel titre de musique ou de chanteurs/groupes sans toucher à quoi que ce soit. Le secret ? Découvrez-le !

Qu’est-ce que Amazon Echo ?

C’est une enceinte connectée en Wifi avec un smartphone. Elle interagit avec l’être humain quand on l’appelle « Alexa ». Elle ne fonctionne qu’avec la voix, il n’y a pas d’écran (exception faite pour Amazon Echo Spot). Elle est dotée d’une intelligence artificielle (IA) qui permet de réagir au son de plusieurs voix et ainsi interpréter les messages dans son langage. Pour lui poser une question, il suffit de dire : « Alexa, qu’est-ce qu’un ornithorynque ? ». Il existe plusieurs modèles pour Amazon Echo :

  • Amazon Echo : à partir de 79,99 €
  • Amazon Echo Plus : 149,99 € à ce jour
  • Amazon Echo Dot : 59,99 €
  • Amazon Echo Spot : 109,99 €
  • Amazon Echo Input :39,99 € sur la marketplace

Ce qui change entre tous les modèles, c’est la puissance des hauts-parleurs et également la taille.

L’inconvénient de ces enceintes connectées c’est qu’elles fonctionnent sur secteur. Si on la débranche, Alexa ne fonctionnera pas.

Qui est arrivé le premier dans le monde de la conception de voix ?

C’est Google, évidemment ! Avec sa Google Home. Même bien avant, avec la recherche vocale sur les smartphones : « Ok Google » (activer « Ok Google »). Apple a également suivi le mouvement en étant dernier de la course (après Amazon Echo) avec le HomePod. Un peu normal, Amazon, Google et Apple font partie des grosses entreprises d’Internet GAFAM.

Chacune des enceintes est appelée différemment : Alexa pour Amazon, OK Google pour Google et Dis Siri pour Apple.

Est-ce l’avenir de la technologie ?

On pourrait dire ça comme ça. Néanmoins, ce n’est que le début de la robotisation. Le monde de la technologie numérique change constamment. Les enceintes connectées vont évoluer de plus en plus pour battre la concurrence et pour faciliter la vie des êtres humains. On est encore loin des robots assistants qu’on voit dans les films. Attention, tout de même, à ne pas se laisser envahir par l’assistant vocal. Les assistants vocaux vont changer le monde dans lequel nous vivons actuellement. Alexa est prête à en découdre.

Les fonctionnalités vocales utiles

Oui oui on a bien dit utile parce que « bruits de pets », ce n’est franchement pas utile ! Les fonctionnalités sont appelées skills pour Amazon Echo. Ils sont disponibles sur l’application Amazon Alexa.

  • Marmiton : pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pas les mains libres ou les mains sales en cuisine. On suit la recette avec la voix d’Alexa.
  • OUI.sncf : pour toutes les voyageuses et tous les voyageurs de la SNCF qui souhaitent connaître les horaires de leur train.
  • Éco pompe : pour trouver les pompes à essences moins chères autour de soi.
  • Any.do : pour toutes les personnes qui égarent leur liste de courses.
  • Deezer ou Amazon music ou Spotify : pour écouter sa musique.
  • Télé Loisirs : pour connaître le programme TV.
  • France Info : pour s’informer des actualités.
  • Les skills de la domotique connectée (selon son fournisseur) : pour gérer la domotique par la voix.
  • Audible : pour toutes celles ou tous ceux qui utilisent le service d’Amazon pour écouter des livres.
  • Uber : pour toutes les personnes qui font appel aux services d’un Uber.

Le petit plus de l’Amazon Echo Spot : son écran.

Avantages supplémentaires :

– Appels en visio-conférence

– Il nous montre la chambre de bébé.

– On peut également surveiller sa maison avec des caméras connectés.

A qui est destiné Amazon Echo ?

Pour toutes les personnes, y compris les enfants d’après les concepteurs. Il y a même des skills spécialement conçus pour les enfants dans une dimension ludique et éducative (ex : pour apprendre les multiplications). Et bien-sûr à tous ceux qui ont un smartphone pour pouvoir connecter Amazon Echo. Ce n’est pas compliqué à utiliser, c’est aussi pour cette raison que l’assistant d’Amazon est accessible pour tout le monde. Alexa est disponible en plusieurs langues au moment de la configuration.

Peut-on créer ses propres fonctionnalités ? Les skills

Oui bien sûr, si on s’y connait un minimum en développement web (concepteurs, développeurs…). Amazon met à disposition des échantillons de code pour commencer à coder sa skill. Sur le site Amazon Alexa, vous pourrez trouver des tutos pour créer votre propre skill. Vous avez la possibilité de créer une skill et espérer monétiser le travail réalisé. Il est intéressant de voir comment fonctionne l’intégration d’une skill pour comprendre le métier des concepteurs et développeurs d’applications.

Au-delà, vous comprenez que vous créez ici votre propre environnement vocal. Lire aussi à ce propos notre article sur la recherche vocale et la position zéro.

Vous avez pu voir toute l’étendue de la puissance d’Amazon Echo Alexa ! Il y a beaucoup de skills à consulter, c’est une liste non-exhaustive. A vous d’activer les skills qui vous intéressent et dont vous pourrez vous servir. Concernant le choix du modèle, les critères porteront sur le prix, la puissance des hauts parleurs ainsi que l’esthétisme. Toutes les skills sont disponibles sur tous les modèles. Alors, ça vous tente ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)