Quelles sont les qualités d'un bon web designer ? | Facem Web

Quelles sont les qualités d’un bon web designer ?

Chargé de concevoir et de réaliser l’identité visuelle d’un site Internet, le Webdesigner est nécessairement contacté pour la partie graphique. Il participe au même titre que le chef de projet et le référenceur à l’élaboration du cahier des charges préparé pour la création de site. Impliqué dans l’arborescence, ses qualités nécessitent de nombreuses connaissances également en matière d’expérience utilisateur.

Dans la réalisation du site Web

Pour être efficace, le Webdesigner s’appuie bien sûr sur son expérience mais également sur une capacité d’écoute des besoins du client. Son expérience lui permet d’avoir un point de vue efficace sur l’élaboration de la charte graphique, du logo ou de la scénarisation des animations. L’expérience utilisateur impliquant non seulement l’ergonomie mobile et desktop, mais aussi le degré d’interactivité de l’internaute, une connaissance du fonctionnement des application et des tests réalisés pour le compte d’un client font la différence dans la qualité de la prestation. Enfin, une solide connaissance de l’évolution du web comprenant plus que le simple fait de savoir que le flash est proscrit permet de faciliter l’échange avec l’ensemble des acteurs autour du projet digital.

La créativité est-elle inhibée par la normalisation du Web ?

A l’agence, il nous est souvent demandé une personnalisation forte. Le web nécessitant aujourd’hui certaines adaptations, comme le mobile ou l’adaptation du passage du social à l’application, il nous est apparu cohérent de considérer ces changements non pas comme une contrainte, mais en terrain de jeu où l’expression créative peut s’exprimer et se renouveler. Le web designer de premier plan connaît ces règles et s’en inspire pour améliorer la fluidité et l’attention, il n’est pas là pour se mettre lui-même en valeur.

La créativité est en réalité belle dans l’adaptation aux besoins de l’internaute tout préservant l’authenticité de marque.

L’identité visuelle en question

Aujourd’hui, il est possible de créer des identités visuelles dans Webdesigner. Des sociétés comme Wix, Jimdoo ou d’autres plateformes vous proposent par exemple des solutions de designs adaptées à votre profession. Vous êtes photographe : voilà le portfolio qu’il vous faut. Vous vendez des bouquets de fleurs : choisissez ce template. A vous ensuite de changer la couleur. Tiens, vous souhaitez faire des infographies, allez voir le site canva. Bien, mais ces outils, aussi formidables qu’ils soient ne remplacent pas l’avis de professionnels pour les raisons évoquées plus haut et quelques autres 🙂 .

Devant l’explosion de ce type de solutions de simple assemblage, des personnes finissent par vendre  leur prestation en reprenant le label de Webdesigner. Disons que c’est un peu galvaudé… Le client exigeant s’en rend compte facilement.

Le Webdesign, c’est du Webmarketing

Dans sa fonction, le webdesigner doit donc maîtriser de nombreuses techniques pour faciliter l’interactivité que ce soit par le texte, l’image (pas forcément tirées de banques d’images ou de Google images) ou la vidéo :). S’adapter au projet d’une plateforme d’E-commerce, créer un site dédié à de l’événementiel, produire une contenu pour tablettes ou smartphones (app etc.). Cela allie donc des compétences particulièrement recherchées : la créativité, la curiosité, la capacité d’innover dans un environnement socio-culturel mouvant sont le pendant de la sensibilité graphique. La maîtrise d’outils de la panoplie Adobe permet ensuite de faire le reste. A charge de bien échanger avec l’intégrateur ensuite.

Comme tous les métiers du Webmarketing, la rigueur et l’esprit collaboratif sont nécessaires.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur(e)

Pas de commentaire